11 femmes

COLLECTIF

livre 11 femmes
EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 14/05/08
LES NOTES :

à partir de
11,00 €

SYNOPSIS :

Onze romancières, filles et héritières des féministes, répondent à cette très difficile question : être une femme aujourd'hui est-ce seulement avoir un corps de femme ? Onze nouvelles pour définir la féminité en disant l'héritage, la maternité, le plaisir, la violence, la jalousie et la séduction,
sans oublier la prégnance du regard masculin. Et parce qu'il n'était pas question de se passer de ce regard, le photographe Olivier Roller nous offre des portraits qui, eux aussi, nous racontent une histoire. Une histoire intime, complexe, étrange et belle, moderne et intemporelle, une histoire de femmes.
1 personne en parle

Ouvrir une recueil de nouvelles organisé autour d'une thématique, c'est l'occasion de retrouvailles espérées et de découvertes qu'on souhaite enthousiasmantes...Mission remplie avec 11 femmes, 11 nouvelles.Le rendez-vous avec Anna Rozen est particulièrement réussi : "Mon corps m'encombre,j'ai décidé de le vendre sur e-bay." A partir de là la machine s'emballe mais avec une logique imparable et réjouissante... Brigitte Giraud est fidèle à elle même et à son style dense et tendu.Audray Diwan nous régale d'une séance de massage bien particulière tandis que la narratrice de la nouvelle de Camille de Peretti , qui semble s'être adoucie, nous assure qu' "Etre en règle avec la nature c'est une belle absurdité."Le style oralisé deTania de Montaigne m'est apparu plutôt pénible, je n'ai pas totalement été convaincue par les textes de JessicaL. Nelson (où j'ai d'ailleurs trouvé "une plâtrée d'explications" au lieu d'une plâtée...), de Stéphanie Polack, trop banals à mon goût.Yasmina Jaafar a un style intéressant et original mais son récit est par trop convenu.J'ai par contre été emballée par l'écriture charnelle d'Olivia Elkaïm, le style acéré de Catherine Castro et le texte plein d'émotion et de sobriété d'Anne Plantagenet. "Le corps d'Albertine s'est tu". En une phrase tout est dit, bravo !Le seul homme embarqué dans cette expédition au pays du corps des femmes est le photographe Olivier Roller qui réussit le tour de force de transformer les imperfections physiques en une beauté dense et tendre à la fois. cathulu

cathulu
04/08/12
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 14.40 cm
  • Poids : 0.29 kg