EDITEUR : CASTELMORE
DATE DE PARUTION : 16/04/14
LES NOTES :

à partir de
4,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Un siècle les sépare... Hadrien et Adrien sont deux garçons de treize ans qui habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre, en Picardie. Ils ont des problèmes à l'école, à la maison et avec les filles, comme la plupart des garçons de leur âge. Il n'y a qu'une seule chose qui les sépare : Hadrien vit en 1914 et Adrien en 2014. Leurs
destins vont mystérieusement se mêler, leur permettant d'échanger du courrier alors qu'ils croient chacun écrire à un cousin éloigné ! Lorsqu'ils comprennent ce qu'il se passe, Adrien se rend alors compte qu'il doit prévenir Hadrien que la Grande Guerre est sur le point d'éclater et qu'il doit à tout prix se mettre à l'abri !
21 personnes en parlent

J'ai découvert ce roman grâce à Laurence de Vendeville (il faut croire qu'il fait le tour du réseau de médiathèques !). Comme elle, je me suis laissée happée par le lien entre Adrien et Hadrien et j'ai découvert tout un tas d'éléments sur la première guerre mondiale. Une façon agréable de découvrir l'histoire. Médiathèques du Mélantois

Un roman pour jeunes, ados et adultes très original et pourtant sur un thème difficile qu'est la Première Guerre Mondiale. Au travers d'une correspondance, deux garçons vont échanger sur leurs vies respectives, sauf que l'un habite en 1914 et l'autre en 2014. Grâce à cette amitié, ils vont apprendre à se connaître, à découvrir leurs époques et à s'entraider. Un bel ouvrage qui donnera, je l'espère, envie de lire et de se re-plonger dans cette période de l'Histoire. Les illustrations qui accompagnent chaque chapitre ponctuent le livre de belles découvertes.

Un enormmmmmmmme coup de coeur ! c'est LE livre à lire !Il à était écrit pour les enfants à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondialePour commencer, ce livre à une couverture magnifique ! j'aime le style ancien !A l'intérieur du livre, il y à des photos a la fin de chaque chapitre, sur un village detruit ou la page d'un journal, etc.L'histoire à quand même une part de magie, ça permet que chacun des Adrien (Hadrien avec un H pour 1914 et Adrien avec un A pour 2014) découvre ce qui ce passe à l'époque de l'autre. Il y a une part d'historique dans l'histoire, qui ce révèle être exact puisque j'ai moi même visité le Chemin des Dames des dizaines de fois ! Corbeny, Laon, ce sont des village proche de chez moi du coup ça anime la lecture puisque pour avoir vu plusieurs photos de ces villages pendant la guerre il deviens facile de s'imaginer l'histoire !En tout cas, c'est un très bon livre, d'actualité, et qui j'espère sera mis à l'étude pour les collégiens !

emilecture
23/07/14
 

D'une époque à l'autre... Un roman pour les enfants à partir de 14 ans. Original, il raconte l'histoire de deux ados qui ont les mêmes goûts, les mêmes préoccupations ou presque. seule différence qui les sépare : un siècle. Adrien vit en 2014, Hadrien en 1914 ! Un roman à deux voix qui happe le temps d'une lecture. Un très bon texte sur l'histoire avec un petit ou un grand h. C'est bien mené, on ne s'ennuie pas et on allie l'utile à l'agréable sans même s'en rendre compte.

J'ai beaucoup apprécié ma lecture, ce qui m'a plus et d'une part voir la différence entre les deux siècle ainsi que l'évolution entre, ceci permet de rappeler comment les gens vivaient il y a 100 ans, sans toute cette technologie et tout ce confort, et cela ne les empêchaient pas d'être heureux. Et d'une autre part la correspondance entre nos 2 protagonistes et le lien très fort d'amitié qui en découle m'a beaucoup touché.Nos deux personnages sont très attachants, ils sont très jeune et innocent il ne comprennent pas qu'on peux vivre différemment de leur mode de vie et j'ai trouvé cela à la fois adorable et intéressant surtout si c'est une jeune personne qui lit ce roman, car çà a un coté instructif .De plus vers la fin du livre il est évoqué le début de la première guerre mondiale qui à également un coté intéressant pour les plus jeune, car pour ma part je n'est pas appris grand choses de plus..En conclusion une lecture jeunesse que j'ai adoré, avec des personnages attachants.Je le conseils aux grands pour passer un bon moment de lecture mais surtout aux plus jeunes pour leur permettre de voir les choses un peu différemment ;)Ma seul déception est du au fait que je m'attendais à ce que la première guerre mondiale soit plus développé et que Hadrien nous parles plus de son ressenti, or il en est question que dans les dernières pages.. blogueuse et booktubeuse passionnée :)

lalectricedyslexique
05/02/16
 

Ce roman a pour moi été un vrai coup de coeur. Il me faisait de l'oeil depuis un long moment déjà. Et c'est avec grand plaisir que je l'ai lu. J'ai trouvé l'histoire de ces deux garçons très originale. Le quiproquo m'a bien fait rire à certains moments vu que les deux garçons vivent à 100 ans d'écart mais ne le savent pas. La complicité qui se crée entre ces deux garçons qui ne se sont pourtant jamais rencontrés est très belle et très bien écrite. Le fait qu'il y ait 2 auteurs pour écrire ce roman, l'un pour ce qui se passe en 2014 et l'autre en 1914 ne m'a absolument pas dérangée. J'ai adoré ce roman, un vrai coup de coeur Stories-of-books

storiesofbooks
03/02/16
 

Étonnant. J'aime l'Histoire, mais je ne suis pas très branchée autour de l'histoire du 20e. De ce fait, les guerres mondiales m'intéressent moins qu'une autre époque. Pourtant, comme pour Max et tant d'autres, je me suis laissée prendre aux jeux de tous ces commentaires positifs le concernant. J'en ressors conquise et touchée, il est étonnant et atypique, riche et unique. Ce fut une très belle découverte.J'aime l'originalité du concept. J'avais beaucoup aimé Adèle et les noces de la reine Margot de Silène Edgar, et je retrouve un concept toujours aussi intéressant à lire. Hadrien et Adrien peuvent entamer une correspondance alors qu'ils ont un siècle d'écart. Si l'idée semble folle et sans fondement « scientifique » ou « magique », l'idée tient la route et se révèle formidable.Les lettres sont bien présentées, une écriture simple pour Adrien, le garçon de 2014, une écriture typique des années 1900 pour Hadrien. J'ai beaucoup aimé le soin apporté à l'esthétique des lettres, pareil pour les images qui concluent certains chapitres et dévoilant un peu cette époque que fut la Première Guerre mondiale (carte, images, photographies). Cela rejoint mon avis concernant la couverture, juste très belle, avec ces enveloppes et cet aspect cahier dans la texture.On alterne sur deux points de vue, 2014 et Adrien ; 1914 et Hadrien. Les deux garçons nous apparaissent comme différents à cause de leur époque bien distincte et pourtant, bien des événements les rapprochent : l'école, le camarade de classe moqueur, l'amour, la maladie. Si au départ, les deux adolescents sont distants et menteurs, ils finissent par trouver un terrain d'entente, se dévoiler et apprendre plus qu'ils ne l'auraient espéré.Les chapitres se lisent à une vitesse folle ! Je l'ai lu en peu de temps et quelle belle lecture ! Adrien aime Marion, celle-ci sort avec un autre, Adrien devient ami avec Sarah. Il a une petite soeur malade, des rapports distants et conflictuels avec son père, il manque de confiance en lui, l'école n'est pas son truc. Ses échanges avec Hadrien vont le changer, il va apprendre, il va retrouver sa motivation, ses envies, ses espoirs. J'ai apprécié ce collégien loin d'être un super héros, un dragueur bad boy ou antihéros par excellence. Il est humain, sensible et amical, il fait des erreurs, il s'écroule, mais il apprendra à se relever. J'ai adoré lire ses chapitres.Hadrien est lui aussi très captivant à lire. Son époque éloignée de la nôtre le rend attachant, c'est un enfant brillant à l'école, mais que sa condition de paysan va freiner. Il veut continuer ses études, reprendre la ferme de son père ne l'intéresse pas, il ne s'entend pas vraiment avec. Il aime Simone, mais ses aspirations le poussent à oublier un peu son entourage. Son amitié avec Adrien va lui permettre de sauver sa famille, de revenir aux choses essentielles sans oublier de rêver à la réussite. Hadrien est quelqu'un d'attachant et de sympathique, il fait lui aussi des erreurs, mais il apprend vite.L'amitié est le point central de cette amitié. De la méfiance à la confiance, la correspondance est très agréable à suivre, elle ne représente qu'une partie du roman. Le récit narratif nous dévoile des événements intéressants, deux vies quotidiennes se transformant au fil des lettres. J'ai adoré en apprendre plus sur 1914, la vie dans le village de Coberny, le travail à la ferme, les conditions de vie pour Hadrien et Simone. Le récit a un aspect pédagogique subtil. Parce qu'il est bien écrit, la plume est fluide et travaillée, les personnages principaux et leurs familles sont bien décrits. J'ai apprécié me plonger dans ce roman.En conclusion, c'est un petit coup de coeur pour ce roman atypique et fort en émotions. Une belle amitié en lettres, entre deux garçons d'époques différentes que tout semble à la fois opposer et rassembler. Les nombreux rebondissements sont prenants, le récit possède un bon rythme, les personnages sont attachants. L'écriture est soignée, l'histoire se révèle captivant chapitre après chapitre, j'ai passé un excellent moment de lecture. Il n'y a pas d'âge pour apprécier les belles histoires...

Ewylyn
30/01/16
 

14-14 est une histoire assez jeunesse qui se déroule entre deux personnages, deux jeunes adolescents de treize ans : Hadrien et Adrien. Tout deux vont correspondre par lettre et ils croient qu'ils sont cousons, et qu'ils habitent près l'un de l'autre en Picardie. Cependant cette correspondance est quelque peu particulière car les deux jeunes garçons on cent ans d'écart. En effet, Hadrien vit en 1914, et Adrien vit en 2014.Cette différence d'époque va leur sauter aux yeux grâce à de nombreux indices comme le langage, les timbres ou le nom d'une rue. Quant Adrien de notre époque se rend compte de la faille spatio-temporelle qu'il y a entre eux, il tente de mettre en garde son jeune comparse des événements à venir, c'est à dire la première Guerre Mondiale. Ce livre est très jeunesse dans l'écriture avec plusieurs incohérence notamment l'arrivée subite d'une boite aux lettres.

Ce roman me tentait depuis sa sortie et vu toutes les bonnes critiques que j'ai entendues, il fallait vraiment que je me lance.J'ai beaucoup aimé cette histoire : il y a de la magie mais également beaucoup d'informations très terre à terre concernant le mode de vie des paysans au début du Xxème siècle. L'idée de montrer le décalage entre 1914 et 2014 est vraiment judicieuse vis à vis des enfants pour qu'ils se rendent compte de tous les progrès que l'on a pu faire en 100 ans, que ce soit au niveau technologique, médicale ou même sur le confort de vie et le droit à l'éducation.Je pense que ce roman a vraiment sa place en cours au collège.L'écriture à quatre mains est également plutôt bien maîtrisée et agréable à suivre. J'ai une préférence pour Hadrien de 1914 car certains passages concernant Adrien de 2014 me semblent un peu tirés par les cheveux.

RizDeuxZzZ
10/12/15
 

J’avais vu passer ce roman sur quelques blogs il y a un petit moment, et je ne m’y étais pas attardée : tout ce que je retenais c’est que les avis étaient assez bons, ce livre avait énormément plu.Je ne me suis pas beaucoup informée avant de l’acheter (j’aime bien me garder des surprises) je savais simplement qu’il était question de deux jeunes garçons s’écrivant des lettres, l’un vivant en 2014, et l’autre en 1914, durant la Seconde Guerre Mondiale donc.J’aime beaucoup le fait que les deux façons de vivre – les liens familiaux importants ou pas, la question de l’école, l’éducation – soient beaucoup présentées sans que ce soit lourd. Les auteurs ont fait en sorte que ça colle à l’histoire sans choquer, tout en révélant bien les différences.L’histoire est centrée sur les échanges de lettres entre les deux jeunes garçons, et on ne voit aucun aspect de la guerre, sinon l’anticipation. Pourtant on sent qu’il y a eu quelques recherches de faites pour apporter une dimension historique au récit.Je me suis très facilement au personnage d’Hadrien, le jeune garçon de 1914, et à sa famille, plus qu’aux personnages de 2014 puisqu’ils n’ont pas cet aspect « vieille France » que j’apprécie pour certaines valeurs.L’amitié qui se créée entre les deux jeunes garçons est très attachante et est très agréable à lire, elle réchauffe même le cœur.L’histoire est facile à suivre, plutôt simple, mais je trouve dommage que la « faille temporelle » (oui, je me crois dans Retour Vers le Futur ^^’) ne soit pas plus expliquée, en tout cas je ne la trouve pas très logique. Je vais vous éviter un spoiler, mais je trouve cette histoire de la vieille dame vraiment illogique… si quelqu’un veut bien en parler avec moi (s’il vous plaît je souffre il faut que je m’exprime !!) n’hésitez pas à m’en parler en commentaire, en mettant une petite alerte spoiler.Le fait qu’on suive la vie de ces deux garçons permet de se rappeler la différence des conditions de vie, de « remettre les pendules à l’heure » et de se rappeler de la chance qu’on a dans notre vie quotidienne (l’accès à l’éducation notamment) , ce qui est très bénéfique je pense pour les jeunes générations.En résumé, un livre qui fait passer un très bon moment et qui répond aux attentes que je m’étais fixée : je n’en demandais pas énormément sachant que c’était un roman jeunesse… je n’allais pas exiger des faits historiques à toutes les pages et un scénario ultra compliqué. C’est tout simplement une histoire qui fait du bien.

Nathouelecture
18/11/15
 

Adrien, 13 ans, vit dans le Nord de la France. Il lie une correspondance surprenante avec son cousin Hadrien et très vite les deux garçons se confient l'un à l'autre : si Adrien traverse une phase difficile en classe, l'autre Hadrien au contraire voudrait poursuivre ses études mais son père a besoin de lui pour les travaux à la ferme. Peu à peu, les deux amis se rendent compte des étrangetés de leur correspondance et réalisent qu'en fait un siècle les sépare puisqu' Adrien vit en 2014 et Hadrien en 1914, à la veille de la Première Guerre Mondiale. Dès lors Adrien va essayer d'avertir son ami des dangers qu'il court en raison de la guerre qui gronde mais réussira t'il à le convaincre ?Ce roman de littérature jeunesse avait attiré mon attention avant que je ne le découvre sur les rayons de ma bibliothèque municipale. J'ai beaucoup aimé cette histoire tendre d'amitié entre deux garçons au prénom identique. Le côté fantastique m'a bien plu, c'est une bonne idée. Chaque chapitre du roman se clôt sur une illustration historique datant des années 1914-1918, c'est sympa aussi. Les personnages sont attachants, on a envie de savoir ce qu'ils vont devenir. C'est une manière différente intéressante d'aborder ce chapitre de l'Histoire à travers ce roman.

prune42
28/10/15
 

Certes c’est un livre jeunesse, mais je l’ai trouvé très profond et si mon adolescence remonte un peu maintenant, j’ai retrouvé les émotions qu’on peut ressentir à cet âge.

Virg054
23/10/15
 

J’ai énormément entendu parler de ce bouquin à sa sortie et en bien, en général. Lors de ma dernière visite chez ma libraire préférée, j’ai craqué quand je l’ai aperçu dans le rayonnage. Alors qu’en est-il vraiment ?Adrien vit en 2014, c’est un garçon bien comme il faut mais un peu rêveur qui a un véritable don pour le dessin. Il est ami depuis sa plus tendre enfance avec Marion, mais voilà, depuis quelques temps, ses sentiments ont évolué vers quelque chose de bien plus fort, Adrien est amoureux. Il décide alors de donner rendez-vous à cette dernière, dans le cimetière à la tombée de la nuit. Mais Marion annule et lui annonce qu’elle sort avec Franck, un garçon de troisième. C’est la douche froide pour Adrien qui repart penaud chez lui. Il survient alors une vieille dame, qu’on sent un peu sorcière qui va forcer le destin.Hadrien, lui, vit en 1914, dans la même région qu’Adrien. Cent ans d’écart les sépare. Hadrien est le fils d’un fermier qui aime sa terre, et qui souhaite la transmettre à Hadrien. Mais lui, il a la tête bien pleine, et ce sont les études qui l’intéresse. Il a pour objectif de passer le Certificat d’études, d’obtenir une bourse, et d’aller au Petit Lycée. Mais son père ne veut pas en entendre parler.Grace à une petite pointe de sorcellerie, ces deux garçons vont correspondre, en croyant d’abord écrire à un cousin éloigné de la famille. Au début, leur différence et leur fierté ne feront pas partir leur relation sur un bon pied, mais au fur et à mesure des liens forts vont se former entre nos deux héros.J’ai adoré l’idée de ce roman qui permet de comparer les modes de vie de ces deux garçons à un siècle d’écart. Leurs préoccupations ne sont alors pas tout à fait les mêmes, mais il y a aussi quelques points communs, les conflits avec les parents, les difficultés amoureuses… Et pourtant les problèmes d’Adrien (2014) semblent bien plus superficiels par rapport à ceux d’Hadrien (1914), l’accès à la scolarité par exemple mais surtout aux soins n’étaient pas évident, loin de là, au début du siècle précédent.Et puis c’est aussi l’angoisse que va-t-il advenir d’Hadrien et ses proches qui vivent dans le village de Corbeny, en plein sur le chemin des Dames, tristement célèbre pour les batailles terribles qui y ont eu lieu en 1914. Adrien tente de prévenir son ami, mais lui comment va-t-il convaincre les siens ?L’écriture de ce roman est simple et parfaitement abordable dès l’âge de dix ou onze ans. Mais malgré cette simplicité, c’est aussi l’air de rien, un très bel outil pédagogique qui apprend énormément de choses sur l’avant conflit et le début de la première guerre mondiale, mais aussi sur les modes de vie au début du vingtième siècle en particulier dans les campagnes.Voici un roman que je vous conseille vivement, mais qui selon moi mériterait également d’être étudié à l’école, instituteurs et institutrices de CM1 ou CM2, si vous passez par là…ce message s’adresse à vous.Pour moi, c’est un joli coup de cœur !Ce roman est disponible depuis le 16 avril 2014 chez votre libraire. N’hésitez pas !!!

KarineSimon
13/10/15
 

14-14 est une histoire originale et prenante dans laquelle je me suis tout de suite sentie à l'aise. L'écriture est fluide, l'histoire est émouvante. Paul Beorn et Silène Edgar abordent de manière juste la première guerre mondiale à travers ces échanges de lettres.... ShL

sariahlit
09/10/15
 

Ma chronique: http://www.leslecturesdelily.com/2015/10/14-14-ecrit-par-silene-edgar-paul-beorn.htmlExtrait de mon avis:14-14 est un roman à mettre entre toutes les mains, un livre qui ravira petits et grands, malgré le fait qu'il cible plus particulièrement les jeunes enfants dès 10 ans.Silène Edgar et Paul Beorn se sont associés afin d'écrire un roman à quatre mains et je peux vous dire que le pari est réussi puisque ce livre est un petit chef-d'œuvre de la littérature jeunesse.C'est une lecture ludique puisque nous apprenons des petites choses sur la Première Guerre mondiale et également sur les années qui précèdent cette guerre : les maladies, les façons de se soigner, les relations parents/enfants - professeurs/enfants, la monnaie, etc... Des petites choses qui ont évolué en cent ans et qu'il est intéressant de découvrir à travers les 320 pages de ce roman.Les protagonistes sont attachants, l'histoire est bien ficelée et addictive.14-14 a reçu le prix Gulli et il le mérite largement !Un roman que je vous conseille de lire.Pour lire l'intégralité de mes ressentis, rendez-vous sur mon blog leslecturesdelily.com http://leslecturesdelily.com

LeslecturesdeLily
06/10/15
 

Un roman de genre épistolaire écrit à 4 mains où l'on suit les aventures de deux jeunes garçons aux caractères opposés. Ils ont des prénoms similaires, le même âge, vivent en Picardie dans la même ville, la seule chose qui les sépare est le fait que Adrien vit en 2014 et Hadrien en 1914.En janvier 2014, la mère de Adrien va le pousser à envoyer une carte de voeux à son cousin, en allant la poster il va s'apercevoir qu'une nouvelle boite postale est disponible, il ne se pose pas de question et hop le courrier est envoyé, oui mais un siècle en arrière..C'est donc Hadrien qui va recevoir le courrier et de là débute, une belle amitié. Régulièrement les deux garçons s'envoient des lettres partageant leurs soucis, familiaux, amicaux/amoureux et scolaires. Seulement au fil de la correspondance, les garçons commencent à s'apercevoir que quelque chose cloche, notamment quand Adrien, demande le numéro et l'adresse mail d'Hadrien, forcément Hadrien ne comprend vraiment pas de quoi parle son ami, ou lorsque Adrien lui envoie un billet pour acheter des médicaments, et encore quand Adrien s'aperçoit que le timbre d'Hadrien ne coûte que 10 centimes avec l'ancienne Marianne, sans cachet de la poste ect... Je m'arrête là, même s'il y'aurait encore plein de choses à dire, pour ne pas spoiler ceux qui n'ont pas encore lu le livre!!Ce livre a été un coup de coeur pour moi, tout est parfait, en commençant déjà par la couverture qui est magnifique et va très bien dans une bibliothèque. L'histoire a été très bien menée par les deux auteurs, deux polices d'écriture sont utilisées pour bien différencier les deux époques, des photos, une couverture de manuel scolaire, une carte...pour illustrer l'histoire contribuent à la beauté du livre qui on peut le dire n'est pas si cher que ça, quand on voit tous les points positifs qu'il contient!!Je le conseille à tout le monde et surtout aux jeunes ayant du mal avec l'histoire.J'en profite pour remercier encore une fois Silène Edgar pour son passage sur l'article du manoir en folie ainsi que son partage sur sa page facebook, vraiment merci, vous êtes une auteur que j'adore et que j'ai très hâte de revoir au détour d'un salon du livre! Benebooks

Benebooks
03/10/15
 

J'entends parler de ce livre depuis des mois et je dois dire qu'il m'intriguait énormément. Pourtant, je n'étais pas décidée à me le procurer, il ne faisait pas partie de ma wish list prioritaire!, Par contre, lorsque je l'ai aperçu sur les étagères de l'Emmaüs près de chez moi, je n'ai pas hésité une seule seconde. Il n'a pas eu le temps de prendre la poussière dans ma PAL très longtemps, j'ai beaucoup aimé !Adrien et Hadrien ont le même âge et habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre, mais pas à la même époque. Cent ans les séparent mais grâce à une mystérieuse boite aux lettres, ils vont échanger des lettres et devenir amis. Malheureusement, la guerre est sur le point de commencer et Adrien est prêt à tout pour sauver son ami de cette catastrophe...Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. Ce roman est très bien écrit, c'est fluide, prenant, addictif et très agréable à lire. Ce livre se lit d'une seule traite, il est impossible de le lâcher avant de l'avoir fini. Les pages se tournent toutes seules.L'histoire m'a beaucoup plu. L'idée de départ est très bonne, originale et bien trouvée. J'ai adoré le fait que nos deux (H)Adrien puissent communiquer par une boite aux lettres magique qui surgit de nulle part. Ce roman mêle le réalisme et le fantastique et j'adhère complètement à ce mélange. En fait, le seul petit bémol à cette lecture pour moi, c'est que c'est un peu trop jeunesse à mon goût et que le déroulement de l'histoire est un peu trop prévisible.J'ai adoré les personnages, je me suis vraiment attachée à eux. Quand on lit ce roman, les personnages prennent vie, à tel point qu'on a l'impression de vivre cette histoire à leurs côtés. Même si je les ai tous aimé, j'ai une petite préférence pour Hadrien.La fin est prévisible et trop rapide à mon goût. J'aurai aimé en savoir plus sur le dénouement et sur l'après... Malgré tout, cette fin est mignonne et le dénouement est celui que l'on espérait depuis le début.J'ai beaucoup aimé ce roman qui mêle à merveille Histoire et Magie. On apprend plein de choses sans s'en rendre compte. J'espère vraiment qu'il sera utilisé dans les écoles pour parler de la première Guerre Mondiale aux élèves, il ne peut que leur donner envie d'en savoir plus !

Laetydu79
17/08/15
 

2014 : Adrien ,13 ans, vit en Picardie .1914 : Hadrien aussi.Grâce à une mystérieuse boite aux lettres, ils entament une correspondance. Au fur et à mesure, ils se rendent compte que « quelque chose cloche ».Très bon roman d’où ressortent bien les préoccupations intemporelles des adolescents, mais aussi les différences entre ces 2 époques comme les avancées de la médecine, de la technologie ou encore les relations parents/enfants/école. A dévorer que l’on soit ado…ou pas.

Adrien est né en 2001, il vit à Laon en Picardie avec sa mère et sa petite soeur.Hadrien est né en 1901, il vit dans le village de Corbeny à la ferme parentale.Vingt kilomètres séparent ces deux garçons de treize ans, c'est rien, mais un siècle, aussi, et ça c'est énorme et infranchissable. Quoique... Grâce à une boîte à lettres magique, une correspondance s'instaure entre eux, ils s'écrivent et se racontent leur quotidien, leurs difficultés, chacun tente d'aider l'autre avec ses conseils. En bref, ils deviennent amis et confidents. Le fantastique me rebute en général, j'ai laissé mes réticences de côté ici pour apprécier les atouts de cet ouvrage qui met en parallèle la vie de jeunes garçons nés à un siècle d'écart. D'un côté, on découvre les conditions matérielles difficiles dans les campagnes au début du XXe siècle, lorsque laisser son enfant poursuivre l'école après douze ans était un gâchis de main d'oeuvre. D'un autre côté, on prend conscience de maux modernes : la solitude affective d'un adolescent du XXIe siècle qui ne voit plus son père, qui n'est guère motivé par l'école, à une époque et dans une région où "un élève sur deux a des parents au chômage".La confrontation de ces deux univers est intéressante et m'a bien plu. J'ai moins adhéré à l'intrigue elle-même, la faute à quelques situations spectaculaires et aux rebondissements manichéens sur la fin.Roman instructif, abordable dès 9-10 ans. Canel

Canel
19/02/15
 

Entre Hadrien et Adrien, il existe un fossé d'un siècle: le premier vit en 1914 et le second en 2014. Mais les deux adolescents vont entrer en contact en s'envoyant des lettres qui passeront la barrière du temps et leur pemettront de vivre une amitié qui va modifier leurs vies respectives.Avec ce simple postulat fantastique de base, les auteurs, qui se sont chacun chargé de l'un des personnages, écrivent un roman subtil et intelligent, qui permet de découvrir toute la différence qui peut exister entre un écolier du début du XXème siècle et un collégien du début du XXIème siècle, mais aussi les nombreux points communs qui font que les deux héros vont se lier et s'entraider.L'amitié, l'amour, l'histoire, l'éducation, la culture, autant de thémes abordés ici avec beaucoup de sensibilité.Un roman pour adolescent mais au combien adulte. <p>Maltese</p>

Maltese
06/02/15
 

Petit livre jeunesse qui n'a pas été une lecture marquante (fallait s'y attendre), et que j'ai trouvé un peu simpliste. Cela dit j'ai bien aimé le parallèle entre les deux époques, qui peut montrer aux plus jeunes d'aujourd'hui la superficialité de leur problème, et les différences de mentalité en 100 ans d'écart. Buena lectura. Florel :)

Florel
03/02/15
 

Format

  • Hauteur : 21.30 cm
  • Largeur : 14.20 cm
  • Poids : 0.33 kg

Dans la même catégorie