Le gachis des generaux les erreurs de commandementpendant la guerre de 14-18

MIQUEL, PIERRE

livre le gachis des generaux les erreurs de commandementpendant la guerre de 14-18
EDITEUR : PLON
DATE DE PARUTION : 25/10/01
LES NOTES :

à partir de
24,50 €

SYNOPSIS :

La France n'est jamais prête pour la guerre. En 1940, ce sont les avions qui manquaient, en 1914 il s'agissait des canons lourds. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir des généraux. Dans ce nouvel ouvrage qui prolonge son travail monumental sur Les Poilus (Plon), Pierre Miquel s'attache à décrire les erreurs de commandement, aux conséquences humaines souvent tragiques, commises par certains de ceux qui ont dirigé la guerre de 14. " Le défaut moyen d'un général, écrit-il, ce n'est pas qu'il pense, mais qu'il veut être le seul à le faire. " En 1940, Gamelin pense ligne Maginot ; en 1914, le même Gamelin, bras droit de Joffre, pense offensive. Résultat : 250 000 morts en deux
mois. Quelles que soient ses erreurs, aucun général ne sera jugé, et pas davantage les politiques qui lui ont accordé tous pouvoirs. Néanmoins, certains de ces militaires seront limogés ou placardisés. La liste est longue : Joffre, Foch, Pétain, Mangin, Nivelle... Le livre de Pierre Miquel montre de façon saisissante que, s'il était bon de fusiller des caporaux, les généraux avaient, eux, droit à des égards, même s'ils s'étaient parfois lourdement trompés. S'appuyant sur des archives inédites et des témoignages nouveaux, cet ouvrage apporte des révélations saisissantes sur l'une des pages les moins glorieuses et les plus soigneusement occultées de la guerre de 14.
1 personne en parle

L'Armée Française avait préparé la Première Guerre Mondiale. Après la terrible défaite de 1871, elle se préparait à la revanche et une doctrine basée sur l'offensive s'est construite peu à peu nonobtsant l'apparition d'armes nouvelles et les expériences, pourtant déterminantes, de la guerre des boers et de la guerre russo-nippone. Le résultat allait être invariablement des erreurs stratégiques, opérationnelles et tactiques qui allaient bien lourdement se payer dès l'été 1914.Pierre Miquel nous apporte dans le "Le gâchis des généraux" un regard sur les erreurs de commandement du début de la guerre jusqu'à l'offensive finale de 1918. Cet ouvrage assez général mérite d'être complété par des ouvrages de fond comme le "Pétain" de Guy Pedroncini ainsi que le très récent et excellent "La chair et l'acier" de Michel Goya qui vont plus au fond de ce sujet passionnant.A retrouver sur mon blog: http://www.bir-hacheim.com

birhacheim
16/03/09
 

Format

  • Hauteur : 22.60 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.37 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition