20 poemes d'amour et une chanson deseepereee ; les vers du capitaine

NERUDA, PABLO

livre 20 poemes d'amour et une chanson deseepereee ; les vers du capitaine
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 05/05/98
LES NOTES :

à partir de
10,90 €

SYNOPSIS :

Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée suivi par Les vers du capitaine forme le livre d'une célébration nouvelle : l'amour y est toujours surprise, risque, désir, submersion, insurrection perpétuelle. L'homme y est autre, la femme y est autre, l'un et l'autre non pas meilleurs, mais en alerte, sur le qui-vive et, par là, plus vivants. Les Vingt poèmes d'amour ont connu, dans tout l'univers hispanique, une extraordinaire fortune, plus d'un million d'exemplaires diffusés. Les vers du capitaine, qui semblent l'oeuvre d'un forban inspiré, ont d'abord été publiés anonymement - pour préserver
le secret de la relation amoureuse, dira Neruda - avant, eux aussi, de chanter dans toutes les mémoires du Chili, d'Amérique et d'Espagne. Généreuse, sensuelle, éblouie, passionnée est la poésie de Pablo Neruda. Militante également, si l'on accorde à ce terme son poids de révolte, de fraternité, d'utopies partagées. La parole de Neruda, c'est d'abord un élan, une houle de mots qui font sens et font chant. Cela touche au coeur et au corps avant de monter à la tête. L'écriture ici, même quand elle se nourrit des tourments du monde, est une fête, un plaisir, une jouissance.
1 personne en parle

Pour une fois, je dédierais ma dédicace à celle qui est mon ombre le jour et ma lumière le soir.Que dire des poèmes de Pablo Neruda ? Un classique de la littérature latino-américaine, un joueur de mots, un amoureux des femmes. Je le relis chaque fois avec plaisir, mais ce n’est toujours pas mon poète de langue espagnole préféré et Vingt poèmes d’amour et une chanson désespérée : les vers du capitaine n’est certainement pas son meilleur recueil. Mais tout cela reste futile.Messieurs après cette lecture vous ne regarderez plus votre aimée comme avant, un simple je t’aime ne vous suffira plus. Fini les:Femmes, je vous aimeFemmes, je vous aimeJe n'en connais pas de facilesJe n'en connais que de fragilesEt difficilesOui difficilesVous pourrez vous enflammez, déclarez votre passion : « Autour de moi je vois ta ceinture de brumeEt ton silence harcèle mes heures poursuivies,Et c’est toi avec tes bras de pierre transparenteOù mes baisers jettent l’ancre et mon humide désir niche.Ah ta voix mystérieuse que l’amour teinte et redoubleDans le soir résonnant et mourant ! » (Chanson III, page 17)C’est dans ses poèmes d’amour que Pablo Neruda excelle, que son talent pétille. De la femme il fait sienne, de l’amour il fait roi. Il n’a que vingt quand paraît ce recueil, c’est dire que la fougue de la jeunesse envoute encore son œuvre, il atteindra la maturité avec la rencontre de Matilde Urrutia en 1954, et qui enfantera de ses plus beaux poèmes d’amour : La Centaine d'Amour.Œuvre de jeunesse, amour de jeunesse, mais l’amour de la femme le possède.Allez encore un petit poème :Ne m'ôte pas la rose,le fer que tu égrènesni l'eau qui brusquementéclate dans ta joieni la vague d'argentqui déferle de toi.De ma lutte si dureje rentre les yeux lasquelquefois d'avoir vula terre qui ne changemais, dès le seuil, ton riremonte au ciel, me cherchantet ouvrant pour moi toutesles portes de la vie.(Ton rire, page 131) Pasdel

Pasdel
14/12/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.27 kg
  • Langage original : ESPAGNOL (CHILI)
  • Traducteur : CLAUDE COUFFON