80000 detenus en 2017 ? ; la derive et l'impossible reforme de l'institution penitentiaire

BERARD, JEAN ; CHANTRAINE, GILLES

livre 80000 detenus en 2017 ? ; la derive et l'impossible reforme de l'institution penitentiaire
EDITEUR : AMSTERDAM
DATE DE PARUTION : 04/09/08
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
9,20 €

SYNOPSIS :

80 000 détenus en 2017, contre 63 800 en juin 2008 et 49 300 en juin 2001, c'est le pronostic fait en 2007 par l'administration pénitentiaire pour cerner les enjeux d'une réforme qu'elle voyait se rapprocher. 80 000 détenus en 2017, c'est-à-dire une surpopulation maintenue, une promiscuité permanente dans les maisons d'arrêt, des peines qui s'allongent, une violence qui s'accroît, le nombre de personnes souffrant de troubles psychiatriques qui augmente, des conditions de travail qui se dégradent pour le personnel pénitentiaire, un investissement financier concentré sur la construction de prisons nouvelles. Et pourtant, nous dit-on, la prison se réforme, la prison va garantir les droits des
personnes qu'elle enferme, la prison va préparer la réinsertion. quel sens peuvent avoir ces affirmationsoe ce livre tente de répondre à cette question. il démonte ainsi l'imposture d'un discours gouvernemental qui prétend concilier l'inconciliable: la protection de la dignité en détention et l'inflation sécuritaire des politiques pénale et pénitentiaire; la mise en place de regards extérieurs sur la prison et le maintien du pouvoir discrétionnaire de l'administration pénitentiaire; la reconnaissance des droits fondamentaux des personnes détenues et la multiplication des régimes de détention distincts. En un mot, le discours de la réforme pénitentiaire et la dérive des prisons.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition