A bas la nuit !

GOETZ, ADRIEN

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/04/09
LES NOTES :

à partir de
5,60 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

La femme la plus riche d'Europe, excentrique et imprévisible, a décidé de léguer sa collection de tableaux et sa fortune à un jeune inconnu, un beur né en banlieue. Qui est ce Maher ? Des galeries aux musées, le monde de l'art prétend connaître ses secrets. Un couple de conservateurs de musée le rencontre lors d'une fête à Florence.
Sa fiancée Jeanne est enlevée sous leurs yeux. Rançon : sept tableaux de la collection, étrangement liés entre eux. Une traque s'engage, entre l'Italie, la Suisse, un château en Auvergne et une île du Pacifique. Les vrais héros de cette intrigue sont-ils Uccello, Le Caravage ou Maher ? Qui percera le mystère de ce Gatsby moderne ?
2 personnes en parlent

C’est le premier livre d’Adrien Goetz que je lis. Du point de vue de l’ « enquête », j’ai été convaincue. L’histoire démarre sur les chapeaux de roue et on se retrouve très facilement entrainé dans l’intrigue. Cependant, j’ai trouvé qu’il était difficile de s’attacher aux personnages : l’auteur ne les décrits pas assez et du coup ils restent étrangers. L’auteur emploie tout au long du récit le pronom « nous » (pour le couple des conservateurs), ce qui fini par être lassant et répétitifs. J’ai également été assez déçue par le contenu proprement artistique : peu de descriptions de tableaux et l’on apprend pas grand chose d’intéressant. Ce livre vaut surtout le coup d’être lu pour son intrigue et c’est tout.

peccadille
28/02/11
 

Quatrième roman d'Adrien Goetz, "A bas la nuit" est une histoire qui démarre sur les chapeaux de roue : un soir à Florence, un couple en lune de miel est détourné de son voyage par leur ami Konrad pour rencontrer le très sulfureux Maher. Cet homme est une entité mystérieuse, qui alimente la presse à scandales, grand collectionneur d'art, aux goûts avisés, et héritier de la grosse fortune des Bagenfeld, lui dont on prête des origines douteuses de jeune beur de La Plaine Saint-Denis... Ce Maher est un peu un Gatsby des temps modernes. C'est un solitaire, très exigeant dans ses amitiés, et fort amoureux de la discrète Jeanne. Or, ce soir-là, Jeanne est enlevée sous les yeux de Maher et ses camarades. Une forte rançon constituée de tableaux rarissimes (de la collection personnelle de Maher) est exigée. Maher abdique. Commence alors une traque folle depuis l'Italie, la Suisse, Paris, la Normandie et l'Auvergne... Notre jeune couple de mariés est acteur de cette épopée, le souffle coupé par ce tourbillon de retournements.L'histoire va effectivement rebondir et étonner le lecteur. Mais je pense qu'à force d'étourdir celui-ci et de le balader aux quatre coins du globe, le lecteur finit par être égaré et s'isoler dans la lassitude. Le milieu du roman est honnêtement un peu décevant. Par contre, c'est un livre fort en érudition sur le monde de l'Art, étalé avec allégresse, et non pour écraser le lecteur lambda. C'est intéressant, toutefois le roman qui promettait d'être un polar savant sombre un peu en cours de route, le fil de l'intrigue s'oublie et le dénouement (tardif) perd également de son éclat. Du même auteur, je recommande davantage "La dormeuse de Naples" !

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition