A l'hotel bertram

CHRISTIE, AGATHA

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 15/01/92
LES NOTES :

à partir de
5,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Ah ! les muffins de l'hôtel Bertram... Ils n'ont pas leur pareil. Non plus que le thé, le personnel stylé et les clients, ladies respectables, ecclésiastiques et officiers en retraite qui viennent y retrouver l'atmosphère d'antan... Vraiment, l'hôtel Bertram est plus victorien que nature, et Miss Marple se réjouit d'y passer une semaine. Et pourtant, quelques
détails la troublent : cette jeune fille, Elvira, qui s'est amourachée d'un pilote de course peu recommandable, sa mère, une aventurière décidée, et ce pauvre chanoine Pennyfather qui disparaît... Il est bien étourdi, mais tout de même... Décidément, tout n'est peut-être pas aussi paisible et feutré qu'il y parait... à l'hôtel Bertram.
2 personnes en parlent

Mon premier Marple, j'ai lu pas mal de romans d'Agatha Christie, la plupart du temps, je lisais des intrigues d'Hercule Poirot. Miss Marple est une héroïne sans doute intéressante, malheureusement, je ressors de cette lecture mitigée. Il y a plusieurs raisons à cela, toutefois, je tiens à souligner que l'écriture de l'auteure reste merveilleuse pour instaurer un décor, une ambiance, des personnages fascinants.D'ordinaire, si j'ai des doutes sur le coupable, j'attends les révélations finales avec impatience, pour me confronter avec la vérité. Je suis toujours étonnée de la multitude de détails et d'indices qui nous permet de trouver le vrai coupable. Ici, dès le départ, je trouvais la mère et la fille très louche, très mauvais genre ; très vite, les soupçons sont inévitables et la vérité, c'est un soufflé raté. J'avais raison, je n'ai eu aucune surprise et j'en suis sortie déçue.L'histoire se lit très simplement. Agatha Christie nous présente le quotidien des clients de cet hôtel hors du temps, un lieu où se retrouve une foule de protagonistes variés. Une jeune fille, un conducteur louche, un chanoine étourdi, une vieille détective, une femme aventurière... Les personnalités se diversifient et leurs histoires personnelles sont très intéressantes à lire. On les comprend chapitre après chapitre, cette galerie est étonnante et j'ai apprécié rencontrer chacun d'eux. Toutefois, on enchaîne trop de calme, pas assez d'enquêtes policières, d'interrogations, de suspense et de mystères ; c'était assez plat, il me manquait du croustillant.Autre déception, l'absence très remarquable de Miss Marple. Sur les 250 pages du roman, elle apparaît sur un peu près 20 à 30 pages. Très peu, c'est une sorte d'ombre, elle parle peu, elle n’enquête pas du tout, elle ne fait que surprendre des bribes de conversations... En revanche, elle a un bel esprit d'analyse et c'est une personne sensible aux autres, elle comprend bien plus de choses qu'elle ne laisse paraître. Le fait qu'elle soit aussi peu présente ne me l'a pas rendue attachante, c'est dommage, est-ce parce que ce tome est le onzième d'une série de treize ? Il est possible qu'on amorce la fin prochaine, un retrait progressif.C'est dommage parce que les autres personnages se révèlent fascinants. Dangereux, certes, mais captivants. Je pense à Bess et Elvira, deux femmes fortes et indépendantes, dont l'histoire tragique et touchante cache plusieurs couches passionnantes à découvrir. Le chanoine aussi m'a amusée, avec cet air étourdi, sa disparition inquiétante ; idem pour le personnel de l'hôtel, professionnel et cachottier. Toute cette foule est décrite avec minutie et travail par la romancière, l'atmosphère est particulière, dès le départ, j'ai plongé dans l'ambiance et le charme de cet hôtel. Agatha Christie a une très bonne plume pour décrire, pour les dialogues, cet art de la conversation où se glissent de petits détails importants pour la suite.En conclusion, je ressors mitigée, mais je reste convaincue que Miss Marple me réserve encore des surprises. J'ai un double tome dans ma PAL que j'ai hâte de découvrir afin de confirmer ou non si cette héroïne me plaît ou non. L'écriture est jolie, travaillée et précise, les personnages sont hauts en couleur, fascinants et riches en découvertes. L'enquête passe inaperçue dans ce compte-rendu de la vie des clients de l'hôtel, le coupable est cousu de fil blanc et les révélations ne sont pas exceptionnelles. J'ai passé un bon moment, mais j'en attendais plus. Il n'y a pas d'âge pour apprécier les belles histoires...

Ewylyn
30/01/16
 

Parfois, Agatha me lasse. Elle peut avoir tendance à toujours utiliser les mêmes ficelles, l'amour contrarié, la jalousie, le poison. Mais parfois, elle sait me surprendre, et c'est ce qui est arrivé avec A l'hôtel Bertram !Comme d'habitude, l'auteur prend son temps pour mettre en place l'histoire, nous présenter la galerie de personnages qui constituera le coeur du roman, et commence à tisser des liens entre eux en épaississant le tout d'une bonne dose de secrets et de mystères à chaque pages. Mais cette fois, point de cadavre et de crime à élucider, mais une disparition : celle du chanoine Pennyfather, un brin tête en l'air. Ainsi qu'un hold up qui met la police en peine.Alors certes, quelques esprits affûtés réaliseront rapidement qu'Agatha Christie dissimule au fil des pages des indices qui laissent entrevoir la chute finale, mais j'ai pour ma part pris beaucoup de plaisir à me laisser porter par cette intrigue qui sort vraiment du registre habituel de la vieille dame.Original, peu représentatif du reste de l'oeuvre d'Agatha Christie, A l'hôtel Bertram n'en demeure pas moins un des romans de la reine du crime qui vaut vraiment le coup d'être découvert pour son intrigue. Et pour son côté so british ! Miss Alfie

MissAlfie
13/06/14
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : ELISE CHAMPON