A la courbe du fleuve

NAIPAUL-V.S

livre a la courbe du fleuve
EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 02/11/01
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
20,50 €

SYNOPSIS :

Les ancêtres de Salim sont des Indiens, venus vivre et prospérer, au siècle dernier, sur la côte Est de l'Afrique. Personne dans sa famille, à part lui, n'a compris combien les temps ont changé depuis le départ des colonisateurs européens. Accompagné du fils d'une ancienne esclave de sa famille, il part pour le coeur du continent noir et devient commerçant dans une ville construite par des Européens, à la courbe du grand fleuve sur l'emplacement d'un
ancien établissement arabe, où il n'y a plus d'Arabes et presque plus d'Européens. À la courbe du fleuve n'est pas seulement l'un des plus grand livres jamais consacrés au continent africain, une peinture d'une impitoyable exactitude, parce que vue de l'intérieur, d'un État d'Afrique noire moderne, avec ses luttes tribales, ses bidonvilles, ses fonctionnaires corrompus et l'incapacité du pouvoir central. C'est aussi un admirable roman de formation.
1 personne en parle

Les ancêtres de Salim sont des Indiens, venus vivre et prospérer, au siècle dernier, sur la côte est de l'Afrique. Personne dans sa famille n'a compris combien les temps ont changé depuis le départ des colonisateurs européens, mais lui en a nettement conscience. Accompagné de Metty, fils d'une ancienne esclave de sa famille, il part pour le coeur du continent noir et devient commerçant dans une ville, construite par des Européens à la courbe du grand fleuve sur l'emplacement d'un ancien établissement arabe, où il n'y a plus d'Arabes et presque plus d'Européens. Ce livre nous propose à la fois de suivre l’évolution et les réflexions de Salim, le héros, mais aussi de découvrir l’Afrique post-coloniale. L’auteur analyse les difficultés de l’Afrique à se construire une identité entre anciennes coutumes tribales et modernisme teinté de copiage. En effet, le colonialisme a laissé des traces et, en voulant le rejeter, les Africains recréent des schémas empruntés aux occidentaux. Au milieu des tourments politiques, Salim a des états d’âme fluctuants. Pourtant, c’est finalement l’immobilité qui est décrite ici et le livre semble parfois un peu long. Certains passages auraient pu être raccourcis, voire évités. Cela dit, ce livre laisse une impression forte, tant pour son côté réflexion sur la destinée individuelle mais aussi collective, que pour son analyse d’un pays qui se cherche. A ce sujet, cette description critique est d’autant plus intéressante qu’en tant qu’européenne je suis formatée par des siècles de continuité, par une tradition et des repères qui, a priori, me tiennent éloignée de l’Afrique ; cette lecture a donc eu un impact intéressant pour moi puisqu’elle m’a permis de regarder les faits différemment.

mycupoftea
08/09/12

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.46 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition