A la guerre comme a la guerre ; dessins et souvenirs d'enfance

UNGERER, TOMI

livre a la guerre comme a la guerre ; dessins et souvenirs d'enfance
EDITEUR : ECOLE DES LOISIRS
DATE DE PARUTION : 14/09/02
LES NOTES :

à partir de
7,50 €

SYNOPSIS :

Tomi ungerer est alsacien, comme vous-mêmes êtes breton, parisien, basque, ch'timi ou berrichon. ça paraît simple, et pourtant c'est très compliqué. car après la guerre de 1870, l'alsace a été annexée par l'allemagne. après la victoire de 1918, elle est redevenue française. mais suite à la débâcle de 1940, elle est redevenue allemande. et en 1945, française à nouveau. tomi a huit ans quand la seconde guerre mondiale éclate. du jour au lendemain, il doit changer de nom, parler allemand, écrire en gothique, faire un dessin raciste pour son premier
devoir nazi. Il obéit, il s'adapte. il devient un caméléon : français sous son toit, allemand à l'école, alsacien avec les copains. heureux, quoi qu'il arrive. a la maison, sa mère, fantasque, chaleureuse et rusée, veille. elle l'encourage à dessiner et à écrire, à rire et à faire rire, à déployer tous ses talents. toute sa vie, elle a conservé les cahiers, les croquis, les devoirs, le journal intime de son fils, les affiches de l'époque. Ce sont ces archives incomparables qui ponctuent et réveillent les souvenirs de guerre de tomi ungerer.
1 personne en parle

Tomi Ungerer, né Jean-Thomas Ungerer, né en 1931 à Strasbourg, est un dessinateur et auteur français. Considéré comme l'un des plus brillants dessinateurs de sa génération, il mène depuis 1957 une carrière internationale dans de nombreux domaines de l'art graphique. Ses livres pour enfants Les Trois Brigands et Jean de la Lune ont fait le tour du monde, son affiche contre la ségrégation raciale Black Power/White Power est devenue une icône. Il a reçu le prix Hans Christian Andersen en 1998.Tomi Ungerer est Alsacien. Il a huit ans quand la seconde guerre mondiale éclate. Du jour au lendemain, il doit changer de nom, parler allemand, écrire en gothique, faire un dessin raciste pour son premier devoir nazi. Il obéit, il s’adapte. Il devient un caméléon : Français sous son toit, Allemand à l’école, Alsacien avec les copains. Heureux, quoi qu’il arrive.A la maison, sa mère, fantasque, chaleureuse et rusée, veille. Elle l’encourage à dessiner et à écrire, à rire et à faire rire, à déployer tous ses talents. Toute sa vie, elle a conservé les cahiers, les croquis, les devoirs, le journal intime de son fils, les affiches de l’époque. Ce sont ces archives incomparables qui ponctuent et réveillent les souvenirs de guerre de Tomi Ungerer.Ce témoignage est un véritable petit chef-d’œuvre, qui à la fois nous fait mieux connaitre l’enfance de celui qui deviendra l’un des plus brillants dessinateurs de sa génération, et nous aide à comprendre la situation particulière des Alsaciens pendant la seconde guerre mondiale.On y découvre un tout jeune Tomi Ungerer déjà boute-en-train (qui mange les hosties de son oncle pasteur, fabrique une mini-bombe avec la boule de la rampe d’escalier…) et un dessinateur de talent extrêmement précoce. L’humour et le dessin qui parcourent l’enfance de l’alsacien semblent un antidote à l’absurdité de la guerre. Le récit s’achève sur la découverte de la mer comme ligne d’horizon, annonçant le départ de Tomi pour les Etats-Unis.NOTE BENE : A voir absolument pour connaitre la suite de l’histoire passionnante de Tomi Ungerer, le film-documentaire « Tomi Ungerer : L’esprit frappeur » paru en DVD en 2013.

bibliothecaire77
27/07/13
 

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.20 kg

Dans la même catégorie