Matriochka

NELSON, SANDRA

livre matriochka
EDITEUR : PERE CASTOR
DATE DE PARUTION : 03/10/09
LES NOTES :

à partir de
13,50 €

SYNOPSIS :

Au coeur de la forêt russe, vit une famille de modestes moujiks, Ivan, Natacha, et leurs cinq adorables filles, Katérina, Anna, Marina, Tatiana et Véra. Toutes les cinq sont inséparables et se ressemblent tant que seule leur taille les différencie. Hélas ! la misère vient à frapper le foyer. Les
parents doivent envoyer Katérina travailler pour la terrible ogresse Baba Yaga. Mais pas question pour les fillettes d'abandonner leur soeur aînée. Au mépris du danger, elles décident de l'accompagner. Et si toutes les cinq réunies avaient le pouvoir de vaincre les maléfices de la sorcière ?
4 personnes en parlent

Sur un air de kazatchok Isba de bois, costumes traditionnels, samovar … Promenez vous dans la Russie des contes et légendes. Ensemble vous pleurerez face au désespoir des pauvres parents, vous tremblerez de peur lors de la rencontre de la terrible Baba Yaga pour enfin sourire de bonheur. Figures emblématiques de la culture russe, les matriochkas, poupées gigognes, ont une histoire que vous allez découvrir dans une version mise en mots et en image, adaptée pour les plus jeunes. Un album aux couleurs vives, tout en rondeurs, tout en douceur.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Une bien jolie adaptation de la légende de Baba Yaga que signe Sandra Nelson dans cet album. A la manière d’un conte traditionnel à l’épilogue heureux, c’est une belle histoire de sœurs, d’amour maternelle et de désir de maternité, une histoire de femmes, celle d’une sorcière victime d’un maléfice.Baba Yaga a la triste réputation de dévorer les enfants. Convaincues que leur aînée est en danger, ses sœurs se cachent sous son ample jupe pour l’accompagner. Grâce au don particulier de chacune, elles parviendront à satisfaire l’ogresse et découvriront qu’elle est en réalité une tsarine victime d’un sortilège, bannie parce qu’elle n’a pu donner la vie. Les fillettes parviendront à la délivrer en échange de sa fortune. Baba Yaga, redevenue une jeune femme pourra alors se marier et avoir une fille, surnommée Matriochka en souvenir des cinq sœurs. Les illustrations de Sébastien Pelon invitent le jeune lecteur au cœur de la culture russe. Ses peintures aux tons profonds sont particulièrement évocatrices du folklore slave, accompagnant merveilleusement l’atmosphère du conte. On s’attarde à plaisir sur les camaïeux superbement mis en valeur par les jeux de lumières et des perspectives, sur les motifs typiques que l’on retrouve dans les décors, les costumes; on sourit, sous le charme de cette représentation pittoresque des poupées russes.Un voyage au pays des contes, des thèmes universels au pays des matriochkas.

Marilire
05/08/13
 

Sur un air de kazatchok Isba de bois, costumes traditionnels, samovar … Promenez vous dans la Russie des contes et légendes. Ensemble vous pleurerez face au désespoir des pauvres parents, vous tremblerez de peur lors de la rencontre de la terrible Baba Yaga pour enfin sourire de bonheur. Figures emblématiques de la culture russe, les matriochkas, poupées gigognes, ont une histoire que vous allez découvrir dans une version mise en mots et en image, adaptée pour les plus jeunes. Un album aux couleurs vives, tout en rondeurs, tout en douceur.

Matriochka Un couple de paysans russes a cinq filles que seule la taille distingue. La misère arrivant, ils doivent se séparer de l’aînée. Elle sera au service de la sorcière Baba Yaga. Mais ses sœurs ne l’abandonnent pas. Elles seront cinq à affronter l’horrible vieille femme…Un conte du folklore russe particulièrement bien adapté. On y apprend tout de la naissance des matriochkas, les fameuses poupées russes, et de la sorcière Baba Yaga, dévoreuse d’enfants. Des illustrations magnifiques : les camaïeux des robes des matriochkas sont particulièrement réussis.

Format

  • Hauteur : 30.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.46 kg

Dans la même catégorie