A tombeau ouvert

REICHS, KATHY

livre a tombeau ouvert
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 29/03/07
LES NOTES :

à partir de
21,50 €

SYNOPSIS :

Tempe, la séduisante héroïne de Kathy Reichs, enquête sur un squelette qui pourrait être celui d'un disparu célèbre : Jésus de Nazareth. Le médecin légiste Tempe Brennan est sollicitée pour interpréter les blessures d'un homme tué d'une balle dans la tête. Tandis qu'elle progresse dans son examen, un inconnu lui remet une photo de squelette en lui faisant comprendre qu'il s'agit de la clef du meurtre. Le collègue et amant de Tempe, le policier Andrew Ryan, est aussi sur l'affaire ; tous deux suivent la piste de la photo - qui les conduit dans les milieux archéologiques, puis en Israël, sur un chantier de fouilles. Une énigme policière sur fond de mystère archéologique... À
Massada, la forteresse mythique dans laquelle les derniers Juifs résistants ont affronté le conquérant romain, un étrange ossuaire a été découvert durant l'été 2000, dont les occupants sont tous de la même famille. Parmi eux une " Marie " et une " Salomé ", et un squelette masculin qui a curieusement disparu. Pourquoi les traces de son existence ont-elles été effacées des registres archéologiques ? Qui est cet homme enlevé à la crypte où il dormait depuis deux mille ans ? Pourquoi assassine-t-on ceux qui l'ont approché de près ? C'est ce que notre archéologue judiciaire se charge de découvrir, au risque de perdre elle-même la vie...
8 personnes en parlent

L’enquête de cette anthropologue judiciaire est intéressante mais confuse. Nos lecteurs ont été déçus par l’écriture et par la fin trop prévisible et pas assez audacieuse.

Parce que j’adorais regarder la série «Bones» mais je ne la regarde plus (mon mari n’aime pas).Un peu déroutée de ne pas y retrouver les personnages habituels et par la relation entre Brennan et Ryan.Dès que possible, je prends un autre titre ! Accrobiblio

un flyer
03/08/14

Temperance Brennan enquête sur la mort d'un commerçant ayant pris l'habitude de faire un trafic d'antiquités provenant d'Israel. L'intérêt des enquêteurs se porte alors vers un squelette qui pourrait être celui de Jésus-Christ. Mais le squelette intéresse aussi des fanatiques religieux, des archéologues peu scrupuleux.   La série de romans de Reichs sert de base à la série Bones. C'est alors amusant de trouver les points communs et les différences entre les deux. Ca ne révolutionne pas le roman policier mais ça se lit facilement et c'est sympa pour les vacances.

Chiwi
31/12/12
 

Kathy Reichs nous plonge avec “A tombeau ouvert” dans l’énigme de la mort de Jésus ainsi que de sa famille. Ce thriller est très complexe mais assez bien documenté. Néanmoins, le résultat est confus car peut-être trop pointu parfois. Ce qui me choque dans la lecture de “A tombeau ouvert” est le côté blasé de Brennan : elle se retrouve peut-être devant le tombeau de Jésus et sa famille et elle n’a aucune réaction! N’importe quel anthropologue en aurait une : soit du côté de la foi ou juste au niveau de la découverte extraordinaire et de ses retombées médiatiques… Le point positif de ce livre de Kathy Reichs est qu’il fourmille d’informations sur Jésus, sa famille, Israël et les différents conflits qui émaillent cette partie du monde. L’enquête est bien rythmée grâce à l’action très présente : course poursuite, meurtres, attaques….En résumé, ce n’est pas le meilleur Kathy Reichs même si on se laisse emporter par l’enquête qui peut remettre en cause le fondement du Christianisme.

AlteaAitana
23/07/12
 

Ce livre m’a totalement ennuyé, au bout d’une vingtaine de pages j’avais juste envie de le refemer, mais je suis allée jusqu’au bout car Aude me l’avait prêté et que je voulais me faire un véritable avis. Ce fut réellement laborieux et j’ai vraiment été satisfaite de le refermer et de passer à autre chose. Comment dire, je n’ai tout d’abord pas aimer la narration, donc tout ce passe du point de vue de Tempe, mais elle a un don pour couper le récit et parler d’un truc qui n’a rien à voir, pour dire “j’ai fais une grande découverte” mais n’en parlé que 15 pages plus loin, installant un faux suspens (en fait je trouve juste ça énervant qu’elle ne dise pas immédiatement ce qu’elle sait, je préfère les suspens où le personnage cherche vraiment à comprendre, pas où il fait de la rétention d’information). J’ai eu du mal avec tous les termes techniques sur l’ADN, sur l’étude des os, et puis bon l’histoire en elle-même m’a juste complètement saoulé. Une histoire sur Jesus, pourquoi pas? Je veux dire j’ai absolument dévoré le Da Vinci Code sans problème, mais là c’était simplement des spéculations qui n’apportent rien à l’histoire et qui embrouillent un peu tout. En plus ça m’a gavé de lire certaines choses, on sentait bien que “les musulmans c’est les méchants bouuuh les vilains terroristes”, “les juifs vivent en juiferie” (comme dirait mon père), “les extrèmistes nous pourrissent la vie” (comme si on l’ignorait), “la Bible a dit ça, le Vatican c’est des menteurs nyanyanya” (ouais bon). Bref les jugements stéréotypés comme ça moi j’en ai complètement par dessus la tête et ça bouffe totalement le récit. A part ça pendant 400 pages j’ai envie de dire, l’histoire tourne autour d’un squelette : Max de Massada, apparement il serait la clé de l’enquête, Ferris aurait été assassiné à cause de lui. On nous gave donc de référence historique, d’histoire d’os, de termes compliqués dont j’ai rien retenue, de “c’est jésus ou c’est pas jésus”, et bon je me disais que quand même l’assassin devait avoir un rapport avec ça et qu’on allait nous révéler une sorte de vérité sur Max de Massada. Ca aurait pu faire une bonne fin et réhausser je pense mon avis sur le livre. Même si Tempe répète au moins cinq fois la même chose tout au long du livre (et en narration s’il vous plaît, comme si nous n’avions pas compris la première ou même la deuxième fois pour ceux qui auraient lu le livre comme moi c’est à dire en ayant quelques moments d’absences parfois) mais CINQ fois nous expliquer quasiment avec les mêmes mots que Max n’est pas Jésus parce que blablablabla… C’est bon quoi je dis stop, j’ai compris. Et si c’était la seule répétition encore… Mais non, le livre en est bourré, nous saloue de trucs déjà vu, un peu comme les épisodes flash back au milieu d’une série, de ceux qu’on a juste envie que ça se termine, et ben là voilà c’était pareil.Fin chiante, longuette, répétitive et qui n’apporte pas plus à l’histoire : à l’image du bouquin. Et je crois que si je lis encore les mots “culotte rouge” quelque part je vais criser. Seul point positif (heureusement il y en a un, sauvé) c’est les dialogues, pas tous, certains sont bien lourds, mais en général ils étaient bien bâtit et les personnages se répondaient du tac au tac, ce que j’apprécie plutôt, de plus ils paraissaient assez réels. Mais y a bien que ça qui m’a plu, parce que même l’humour ne m’a pas fait rire.

lasurvolte
23/03/12
 

Lorsqu'elle découvre la photo du squelette, au tout début du roman, Temperance Brennan est loin de se douter l'aventure qu'elle va devoir mener. Et si le mystère qu'il cache se révélait une catastrophe pour les deux religions que sont le christianisme et le judaïsme ?Un thriller palpitant comme je les aime ! C'est le premier roman que je lis de Kathy Reichs. Apparemment son héroïne est présente dans tous ses ouvrages, j'ai donc pris sa vie en cours de route.Ce que j'ai aimé :- le fonds historico-religieux de l'histoire. Totalement vraisemblable, je me suis régalée !- le personnage de Temperance Brennan : on la suit à travers son travail mais aussi sa vie privée. Je me suis ainsi sentie très proche d'elle.- la précision des descriptions de l'auteur concernant le travail d'anthropologue judiciaire : ce qui est normal puisque que Kathy Reichs pratique elle-même ce métier. Cela donne un cachet de plus au roman. Marylin

marylinm
08/12/11
 

En ouvrant ce tome des aventures de Kathy Reichs, j'avais la conviction de lire quelque chose de différent, et j'avais raison. Pour une fois, Kathy Reichs laisse Tempérance Brennan travailler sur des os beaucoup plus vieux que ceux sur lesquels elle a l'habitude de travailler. Et puis, contrairement à d'habitude, l'auteur ne se donne pas la peine de finir son livre en donnant toutes les réponses que le lecteur attend avec impatience. Pour le contenter, elle trouve une très bonne parade. Pour ne pas trop en dire, je vais m'arrêter là, je préfère ne rien dire de plus de l'enquête, elle est tellement bien construite qu'il ne faudrait pas spoiler les futurs lecteurs!

seriephile
23/10/11
 

L’un des meilleurs polars sur fond historique que j’ai lu. Découvert par hasard, dans une Relay en attendant mon train, j'en ai fait la pub tout autour de moi.Un peu le même principe que le Da Vinci Code, mais en plus scientifique (en même temps l'auteur est anthropologue physique), plus rigoureux. Je m’explique : avant le début du roman, une double page, liste tous les faits historiques et vérifiables qui ont servi de base au roman, précisant que tout le reste n’est que fiction. Cette honnêteté de l’auteur est peut-être ce qui manque au Da Vinci Code pour contenter tout le monde.J’ai vraiment trouvé l’histoire passionnante, bon il faut dire que cela touche très précisément à mon domaine d’études.Cependant, c’est avant tout un polar, du coup ne vous attendez pas à de grosses révélations sensées bouleverser le monde, puisque l’auteur s’en sort par une pirouette et ne réponds pas à LA question secondaire de l’intrigue, mais quand même super importante pour l’intérêt du bouquin. Du coup on obtient quelque chose de très réaliste, de très crédible, et qui fait limite peur, quand on réalise jusqu’ où certaines personnes sont prêtes à aller pour protéger leur équilibre.Pour finir j’ai lu d’autres livres de Kathy Reichs, mais celui-ci est le meilleur selon moi.

un flyer
10/05/11

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.40 cm
  • Poids : 0.55 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition