Ada ou l'ardeur

NABOKOV, VLADIMIR

livre ada ou l'ardeur
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 23/08/89
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
27,40 €

SYNOPSIS :

La destinée tragique de Lucette représente un des highlights de ce délicieux livre. Le reste de l'histoire de Van a pour sujet _ présenté d'une manière franche et colorée _ sa longue aventure amoureuse avec Ada. Leur roman est interrompu par son mariage dans l'Arizona avec un éleveur de bétail dont l'ancêtre fabuleux découvrit l'Amérique du Nord. Le mari meurt, les amants sont réunis. Ils passent leur vieillesse à voyager ensemble et à séjourner dans les nombreuses villas, chacune plus belle que l'autre, que Van a érigées un peu partout dans l'hémisphère occidental. La délicatesse du détail pittoresque n'est pas le moindre des ornements de la présente chronique: une galerie treillissée; un plafond peint; un joli jouet échoué parmi les myosotis d'un ruisseau; des papillons et des orchis papilionacés en marge du roman; un lointain voile vu d'un perron de marbre; une daine héraldique qui tourne la tête vers nous dans le parc ancestral; et bien des choses encore. " Ada est probablement l'oeuvre pour laquelle j'aimerais qu'on se souvienne de moi. " Vladimir Nabokov " Avec cinq cents pages, un stylo et un génie narratif qui ne s'est jamais démenti et atteint aujourd'hui le grandiose dans ce roman fantasque, Nabokov organise un formidable tohu-bohu poétique, relayant Rimbaud et ses " péninsules démarrées " " Pierre Ajame, Le Nouvel Observateur " Une des aventures artistiques les plus totales et les plus risquées depuis Proust et Joyce, un des défis majeurs de l'écriture
au monde éboulé des souvenirs et des syllabes qu'elle tire de la nuit. " Bertrand Poirot-Delpech, Le Monde " Ada, cette somptueuse fête du langage dédiée au Temps. " Sophie Lannes, L'Express " Ada ou l'Ardeur, un livre somptueux où les odeurs subtiles de la cerisaie russe se confondent avec les effluves des vastes prairies américaines. " Edgar Reichmann, Le Monde " Nabokov est de ces rares écrivains qui ont toujours été des fous du langage, de ceux dont les mots sont les uniques patries. " Frédéric Vitoux " Un des grands écrivains du siècle, à côté de Proust, de Joyce, de Borgès. " Michel Braudeau, L'Express " Nabokov n'a pas choisi de prendre la littérature au sérieux, il va beaucoup plus loin, il la prend en flagrant délit de magie, de sortilège, d'invention. " André Brincourt, Le Figaro " Il s'agit d'un chef-d'oeuvre de plus. La preuve supplémentaire que Vladimir Nabokov est un des deux ou trois écrivains les plus importants de ce siècle et d'autres siècles encore. " Jean-Marc Roberts, Le Matin de Paris Vladimir Nabokov est né en 1899 à Saint-Pétersbourg, dans une famille aristocratique et libérale. Exilé en 1919, il vécut d'abord à Cambridge, où il acheva ses études, puis en Allemagne et en France, qu'il quitta en 1940 pour s'installer aux Etats-Unis. Il y enseigna pendant près de vingt ans, à Wellesley College (1941-1948) et à Cornell University (1948-1958). Après l'immense succès de Lolita, il se retira à Montreux, en Suisse, où il mourut en 1977.
1 personne en parle

Roman de l'enfance, explosif et ardent... L’auteur de Lolita estimait qu’Ada était son chef-d’œuvre et souhaitait qu’il soit celui de ses livres, s’il ne devait en rester qu’un, dont on se souvienne. Et qui a lu Ada ne peut que s’en souvenir ! Car quelle aventure de se plonger dans ces 750 pages de chroniques familiales d’une époque révolue et dont Van depuis son lit, malade de plus de 80 ans à l’heure de l’écriture, se souvient. Il se rappelle comment en découvrant le château d’Ardis, territoire laiteux dans une partie du globe entre Russie et Amérique (ni l’une ni l’autre, mais un mélange onirique des deux), il tomba amoureux d’Ada, sa cousine, que les secrets familiaux bientôt percés révéleront être sa sœur… Le problème est qu’ils se sont aimés avant de connaître leur généalogie. Et visiblement, dans cet univers qui ne saurait exister, ou aucune des conventions n’est tout à fait semblable aux nôtres, rien ne peut venir s’opposer à cette passion : à la fin des temps, de leur temps, de leur vie, une fois vieux, Ada et Van se retrouveront pour s’aimer définitivement, dans une ardeur d’éternité ! Ada ou l’ardeur est une vraie histoire d’amour, sur fond de roman d’apprentissage et de devenir poétique d’une vie consacrée à la littérature, sinon à l’art. Tous les registres de langue, toutes les formes littéraires se rejoignent dans cette œuvre atomique qui rappelle, par bien des aspects, l’Ulysse de Joyce, une sensualité jouissive en plus et une déconstruction systématique de la syntaxe en moins. Contrairement à Ulysse, Ada, malgré son ampleur, se lit bien et presque facilement, tant Nabokov nous livre là une histoire ample et romanesque, remplie de surprises, de rebondissements, d’amour bien sûr, mais aussi de haine et de jalousie : l’histoire d’une vie en somme ! Un roman de l’enfance, explosif et ardent, écrit de la main d’un maître !

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Format

  • Poids : 0.20 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : GILLES CHAHINE

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition