Alien earth

LINDHOLM-M

livre alien earth
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 12/03/08
LES NOTES :

à partir de
8,10 €

SYNOPSIS :

la terre est morte. et les humains ont bien failli disparaître avec elle. heureusement, les arthroplanes, des insectoïdes aux motivations obscures, les ont évacués vers deux planètes jumelles, castor et pollux. les humains ont muté par force pour
s'adapter à leur nouvel habitat. mais ils ont conservé la nostalgie de leur monde d'origine, alien earth, devenu terre étrangère. son écosystème a peut-être eu le temps de se réparer. il faut aller y voir. alien earth, paradis ou enfer oe
2 personnes en parlent

Mon avis : *** C’est le premier livre de science-fiction que je découvre de cette auteure car sa spécialité est plutôt la fantasy. Un livre réussi, une histoire intéressante sur un possible avenir de la Terre : la planète est au bord de l’asphyxie selon d’étranges insectoïdes et ils viennent sauver les humains de l’extinction. Après des millénaires, ils ont presque complètement modifié l’homme qui est devenu incapable de se reproduire sans assistance, taille beaucoup plus petite, responsabilité limitée… Quelques humains désireux de voir ce qui reste de leur Terre et ne voulant pas disparaître complètement, montent une expédition. Que vont-ils découvrir ? Bien écrit, style très fluide, Robin Hobb nous livre une vision très intéressante de l’humanité. La psychologie des personnages est très fouillée, ils ont vécu plusieurs vies et certains sont pour le changement, d’autres préfèrent suivre la simple routine. Mais au bout du compte, l’appel de leur planète d’origine si mal aimée, saura-t-elle renverser le carcan du servage de leurs « sauveurs » ? Un récit qui pose les bases d’une réflexion sur notre mode de vie effréné, un message écologique et une alerte sur les dangers de nos comportements nuisibles sur une planète si merveilleuse à vivre… Une belle découverte, un bon moment de lecture, merci à Télémaque éditions pour cette histoire très prenante ! 492 pages / 19,50€

madoka
08/07/12
 

Un jour, une voix s'est faite entendre sur la terre, annonçant que l'Homme avait définitivement compromis la planète et que toute vie allait s'éteindre d'ici à 200 ans. Alors, ceux qui le pouvaient ont accepté d'être emmenés à bord de vaisseaux vivants, et de s'inscrire dans une nouvelle vie, très ordonnée, où petit à petit toutes les caractéristiques ont changé.Aujourd'hui, l'homme a une durée de vie d'environ 200 ans, repousse la puberté jusqu'à la première moitié, conserve un corps d'enfant la majeure partie de sa vie. John et Connie sont des navigants, à ce titre ils passent quantités d'années dans une sorte de sommeil en vol, et n'ont plus aucune attache avec leurs congénères, qu'ils voient vieillir et rétrécir à chacun de leurs passages sur les différentes planètes où on les a assignés tandis qu'eux ne comptabilisent que leurs heures d'éveil.Leur vaisseau s'appelle Evangeline, c'est sa race qui a sauvé les humains à l'époque. Elle est parasitée par une autre race extra-terrestre, Tug, qui assure une sorte de commandement, distribuant punitions et récompenses. A bord, il y a aussi Raef, terrien de la première fournée qu'Evangeline et Tug ont gardé par curiosité.Les rôles sont établis une fois pour toutes, c'est Tug qui a le contrôle absolu. Sauf que Connie et John ne sont peut-être pas aussi "adaptés" qu'il pourrait le souhaiter, Raef autre chose qu'un jouet, et surtout Evangeline pourrait bien posséder une intelligence qui n'attendrait qu'une occasion pour évoluer...Premier roman de science-fiction écrit par Robin Hobb (sous pseudo), Alien Earth n'échappe pas à une certaine nébulosité. Il faut environ 300 pages pour que l'action se mette en place, on a de longues descriptions destinées à étayer l'univers dans lequel on évolue. Néanmoins la plume est toujours efficace, lentement on comprend de mieux en mieux la psychologie de chacun de nos protagonistes et lorsque l'action s'emballe, on a l'impression de faire partie de l'histoire. On redécouvre notre planète en néophyte, on ressent une espèce d'émerveillement et on se laisse complètement emporter, appréciant au passage l'importance des livres et de la littérature dans un futur aussi lointain.Pas mal du tout pour un premier essai en SF ! Sylvie Sagnes

SagnesSy
07/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.26 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition