Amities mortelles

ELTON-B

livre amities mortelles
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 04/03/09
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

Depuis quelque temps, une série de meurtres à caractère rituel terrorise les londoniens. le point commun des victimes : une fâcheuse tendance à persécuter leur entourage. Pour l'inspecteur edward newson, cette enquête revêt une importance particulière. petit, rouquin, il est le plus jeune du service et se trouve régulièrement en butte aux moqueries et aux quolibets. Tandis que la liste des meurtres s'allonge, le tueur se rapproche étrangement
des anciens copains de classe de newson. ce dernier plonge alors dans ses propres souvenirs — ceux de la promo 86 de l'école de shalford. peu à peu newson exhume les secrets de ses anciens camarades... les haines, les maltraitances et les souffrances dissimulées. Des collèges anglais aux moeurs impitoyables aux rues de londres où rôde la mort, un roman noir brillant, doublé d'une critique corrosive et cinglante de la société britannique...
3 personnes en parlent

J’ai reçu ce thriller en cadeau il y a quelques mois et je biens enfin de le dévorer et le mot est faible : j’ai regretté de en pas m’y être plongée avant car je l’ai trouvé fascinant. Cette enquête est menée tambour battant, par un inspecteur qui va découvrir petit à petit son “implication” malgré lui, dans cette série de meurtres tous plus horribles les uns que les autres. Tout est réunit pour nous faire vivre les phases des enquêtes : indices troublants, interrogatoires, suspects divers, probables et improbables, fausses pistes…on se laisse emporter par les pages. L’auteur a beaucoup d’imagination et nous décrit, dans les moindres détails, les mises en scènes des différents crimes, tous étranges et horriblement trash. Mais on n’a guère de pitié pour les victimes, elles-mêmes n’ayant pas été très tendres durant leur jeunesse. L’inspecteur est attachant, cynique souvent et nous suivons sa vie personnelle en même temps que son enquête minutieuse. Son aspect physique a du mal à le rendre crédible aux yeux des personnes qu’il côtoie au cours de son enquête. Il en est frustré et on compatit à ses malheurs et ses déboires amoureux.Tout le livre transpire d’un humour très british, donc plutôt noir et l’auteur ne nous délivre le coupable qu’à la fin ! Le secret a été bien gardé (c’est assez rare que je ne découvre pas le coupable avant !) et le rebondissement final m’a laissée encore plus admirative de l’auteur ! C’est vraiment un maitre du genre et pour corser le tout, il dépeint très bien la société anglaise avec ses mystères. Les relations entre voisins, entre adolescents sont décrites avec beaucoup de précision et de cynisme. L’humour est constamment présent avec parfois des moments tendres ou drôles pour faire retomber la tension avant une phase forte en émotion. Je le conseille donc vivement aux amateurs du genre !Note : 17/20

Akajou
27/02/12
 

En 1986, Edward vivait sa dernière année au lycée de Shalford. Petit et roux, il n'était pas exactement la star de l'école mais était suffisamment cool pour ne pas être un souffre-douleur. Il avait même réussi l'exploit, le temps du bal de fin d'année, de s'attirer les faveurs de la belle Christine,le fille la plus convoitée du lycée...Devenu adulte, il est désormais un inspecteur de police reconnu même si sa réussite professionnelle ne comble pas le vide de sa vie sentimentale. Secrètement amoureux de sa coéquipière, il veut rester professionnel et cache ses sentiments.Une fête de retrouvailles de sa promo va être l'occasion de renouer avec ses anciens camarades de classe entre nostalgie et vieux contentieux qui ressurgissent. Le passé n'est pas oublié pour tout le monde et un tueur a décidé de réglé ses comptes avec ceux qui, au lycée, terrorrisaient et maltraitaient les plus faibles.Des meurtres en série plutôt sanglants, des scènes de sexe très hard, des sentiments et aussi de l'humour, Ben ELTON tient son lecteur en haleine avec ce savant cocktail. Critique de la société anglaise où l'on tait ce qui dérange, ce polar sort de l'ordinaire grâce au mélange des genres. L'inspecteur Newson, à la fois attachant et pathétique, évite d'être détestable grâce à son sens de l'ironie et de l'auto-dérision. J'ai passé un excellent moment avec lui et j'espère le retrouver bientôt dans une nouvelle enquête.

un flyer
20/03/12

Le résumé donné ci-dessus me paraît un tantinet exagéré (ce n'est pas vraiment un roman noir, et s'il y a critique de la société britannique, elle est bien légère...). N'empêche, voici un roman policier bien sympathique. On pourrait lui reprocher parfois des ficelles un peu grosses, mais pourquoi bouder son plaisir ? JK

thetys258
21/04/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.21 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition