livre amphitryon
EDITEUR : ECOLE DES LOISIRS
DATE DE PARUTION : 01/01/90
LES NOTES :

à partir de
5,60 €

SYNOPSIS :

Pour faire triompher son bon plaisir, Jupiter descend sur terre et séduit Alcmène, la femme d'Amphitryon dont il a pris les traits. L'époux se retrouve trompé, l'épouse
outragée et le serviteur de la maison molesté. Quand les dieux ont décidé de se jouer des hommes, ils nous convient à une bien étrange comédie...
2 personnes en parlent

Prologue : Mercure se présente aux spectateurs, il leur dit avoir été envoyé par Jupiter et se propose de faire de cette pièce une tragi-comédie. Sa mission est de consacrer quelques spectateurs inspecteurs afin qu’ils vérifient le bon déroulement de la pièce, car Jupiter lui-même y joue un rôle. Mercure explique que ce dernier s’est éprit d’Alcmène, femme mariée, qu’il a mis enceinte en prenant les traits de son époux. Mercure, lui, a prit ceux de l’esclave de la maison, Sosie. Acte 1.Sc.1 : Sosie fait son entré, se lamentant d’avoir à sortir en pleine nuit, sur les ordres de son maître, porter un message. Il se réjouit que Thèbes ait gagné la bataille et prépare à l’avance le récit qu’il va en faire à Alcmène, sans se douter qu’il est épié par Mercure. Sosie s’étonne que la nuit soit si longue quand il aperçoit Mercure, qu’il prend pour un brigand. Ce dernier le rosse et l’empêche de rentrer dans la maison, prétendant être Sosie, et cela malgré les protestations de l’esclave. Mercure lui relate le combat si parfaitement que Sosie en vient à douter de sa propre identité et finit par décamper.Sc.2 : Mercure, dans un monologue, se félicite de la façon dont il s’acquitte de sa mission, à savoir empêcher qu’Amphitryon et Sosie ne rentrent tant que Jupiter est dans le lit d’Alcmène. Il explique aux spectateurs que cette dernière va accoucher de deux jumeaux, l’un de son époux et l’autre de Jupiter.Sc.3 : Jupiter prend congé d’Alcmène, prétextant une affaire militaire. Cette dernière s’étonne de ce départ précipité et s’en fâche, tandis que le dieu la réconforte en lui clamant son amour. Acte 2.Sc.1 : Amphitryon, pendant ce temps, blâme Sosie, refusant de croire à son aventure. Malgré ses efforts pour expliquer qu’il s’est dédoublé, l’esclave est traité de menteur et d’alcoolique par son maître qui se rend dans sa demeure pour éclaircir l’affaire.Sc.2 : Alcmène se lamente de l’absence de son époux quand elle voit arriver Amphitryon : elle s’étonne de ce retour et pense qu’il se moque d’elle. Amphitryon, lui, la croit devenue folle. Tous deux se disputent jusqu’à ce qu’Alcmène lui montre la coupe qu’il a gagné, que lui à offert Jupiter. Amphitryon accuse sa femme d’adultère, malgré les protestations et les serments de cette dernière, qui dit ne pas avoir dormi avec un autre que lui. Pour en avoir le cœur net, Amphitryon part chercher Naucrate, son cousin. Acte 3.Sc.1 : Jupiter affirme sa suprématie et s’engage à ne pas laisser Alcmène accusée injustement.Sc.2 : Cette dernière se lamente et se fâche des accusations qu’on porte sur elle. Jupiter fait son entré et apaise son courroux, lui disant avoir voulu plaisanter. Il lui fait des excuses et lui donne quelques consignes pour le dîner.Sc.3 : Jupiter fait appeler Sosie et lui demande de préparer le sacrifice aux dieux. Il ordonne ensuite à mercure d’éloigner Amphitryon de la maison pour la soirée.Sc.4 : Mercure clame son dévouement pour son père et choisit de se travestir en ivrogne.Sc.5 : Amphitryon, n’ayant pu retrouver Naucrate, rentre chez lui dans le but de questionner sa femme, mais trouve la porte fermée.Sc.6 : Il frappe, Mercure refuse de lui ouvrir et l’insulte. Amphitryon s’étonne de ce que son propre esclave ne le reconnaisse pas. Mercure lui affirme que son maître est déjà là, couché avec Alcmène. Acte 4. Sc.1 : Sosie, qui a raconté toute l’histoire au pilote Blépharon, le ramène auprès d’Amphitryon, qui s’étonne de le voir, ne l’ayant pas invité à dîner. Ce dernier, furieux d’avoir été chassé de sa propre demeure, réprimande Sosie, qui parvient à se disculper après une série de quiproquos.Sc.2 : Jupiter sort de la maison et se dispute l’identité d’Amphitryon avec l’intéressé. Blépharon est désigné pour arbitrer le conflit en leur posant des questions personnelles : tous deux répondent parfaitement, ils ont de plus la même cicatrice. Blépharon s’avoue vaincu et part tandis qu’Amphitryon, resté seul, se lamente sur son sort. Acte 5. Sc.1 : Bromie arrive affolée et fait le récit de l’accouchement d’Alcmène : dès les premières contractions, une voix est sortie du ciel et l’a réconfortée. Alcmène a ainsi accouché sans douleur de deux jumeaux. Bromie retrouve Amphitryon terrorisé, il reprend confiance quand elle le reconnaît ; elle lui apprend que deux serpents rôdant autours du berceau ont été attrapés et tués par l’un des nouveau-nés, qui a une force prodigieuse. A ce moment retenti la voix de Jupiter qui affirme que cet enfant, Hercule, est son fils et que l’autre est celui d’Amphitryon.Sc.2 : Jupiter fait son apparition et disculpe Alcmène de tout adultère.Sc.3 : Amphitryon loue la bonté de Jupiter et invite tout le monde à faire la fête.

sovane
16/04/15
 

Loin de la traduction latine rébarbative et scolaire, Amphitryon de Plaute est une joyeuse comédie sociale, témoin d’une époque aux mœurs et croyances jubilatoires.Jupiter s’est épris d’Alcmène, épouse fidèle et vertueuse d’Amphitryon. Pour la séduire et l’enfanter, il n’a d’autre choix que de prendre l’apparence du mari afin de pénétrer dans son lit. Pour éloigner Amphitryon d’Alcmène, Jupiter fait appel à son fils, Mercure, qui l’envoie à la guerre. Une fois le mari écarté, il peut jouir de sa femme toute ouverte pour lui. Le retour d’Amphitryon et de Sosie, son esclave, à la demeure familiale engendre toute une série de quiproquos délicieux. Il est certain que le langage utilisé est un peu complexe, d’autant plus qu’il s’agit d’une pièce de théâtre. Cependant, il me semble que l’histoire est tellement drôle qu’on se prend vite au jeu et qu’on passe outre.C’est une sorte de feux de l’amour version dieux de l’Antiquité. J’ai adoré.Je vous conseille cette pièce pour commencer dans le genre. Les situations font rire même le lecteur le plus novice à propos du monde antique. En effet, le texte est assez clair de lui-même. Seules quelques notes essentielles éclaircissent des points spécifiques aux coutumes thébaines. Avec cette lecture, on rit et on s’instruit. C’est génial !

kllouche
16/05/12
 

Format

  • Hauteur : 18.80 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.16 kg

Dans la même catégorie