Amphitryon 38

GIRAUDOUX, JEAN

EDITEUR : GRASSET ET FASQUELLE
DATE DE PARUTION : 01/04/67
LES NOTES :

à partir de
3,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Amphitryon 38, comédie en 3 actes, fut représenté pour la première fois à la Comédie
des Champs-Elysées le 8 novembre 1929 avec la mise en scène de Louis Jouvet.
1 personne en parle

Acte 1. Sc.1 : Mercure surveille Alcmène aux côtés de Jupiter, admire ce dernier de renoncer temporairement a ses pouvoirs divins par amour, étant lui-même souvent rebuté par la longueur et la rigueur de rites amoureux humains. Jupiter énonce à son fils les trois prescriptions de la séduction, déplore qu’Alcmène soit fidèle à son époux et expose le plan qu’il va suivre : il entend avoir la jeune femme consentante, et veut pour cela agir selon la méthode humaine. Mercure lui suggère de se débarrasser d’Amphitryon en déclenchant une guerre, pour ensuite lui subtiliser son apparence.Sc.2 : Sosie, qui est chargé par Amphitryon de faire une déclamation chaque soir, demande au Trompette d’avertir la population : le discours est ce soir un éloge de la paix. Mais Sosie est interrompu par l’arrivé d’un guerrier, qui annonce que les Athéniens ont déclarés la guerre à Thèbes, qui est pourtant leur alliée. Le Trompette sonne à nouveau, cette fois ci pour éveiller les troupes et proclamer la guerre, dont le guerrier fait l’apologie. Sosie revient et lui annonce qu’Amphitryon est prêt à partir.Sc.3 : Amphitryon fait ses adieux à Alcmène, qui lui déclare son amour avec cependant une pointe de jalousie, le voyant plus appété pour la guerre que pour elle-même. Elle s’inquiète pour lui : ayant vu un enfant pleurer, elle considère cela comme un mauvais présage. Elle interroge Amphitryon sur ses méthodes de combat, tout en louant son courage, sa bonté et sa modestie ; elle se réjouit que son époux soit l’homme d’une seule victime. Alcmène s’inquiète enfin du pouvoir de séduction des étrangères et des déesses, mais se rassure en sachant que son mari ne la quitte que pour aller combattre.Sc.4 : Mercure, déguisé en Sosie, annonce à Alcmène qu’Amphitryon quittera ses troupes chaque soir en cachette pour venir la rejoindre.Sc.5 : Mercure parfait le travestissement de Jupiter et lui recommande de ne provoquer aucun exploit ou scintillement. Il lui fait se rajouter des yeux, rendre sa peau moins douce et remplacer les notions divines par les humaines. Mercure lui pose quelques questions afin de s’assurer que Jupiter pense bien comme un mortel, qu’il a conscience de son moi et qu’il est imbu de lui-même.Sc.6 : Alcmène est réveillée par Jupiter, qu’elle ne voit pas, et qui se dit son amant. Elle affirme son amour pour son époux et sa fidélité envers lui avant de s’apprêter à chasser l’indésirable. Jupiter affirme n’être autre qu’Amphitryon, Alcmène lui propose alors de répéter leurs serments nuptiaux, avant de l’inviter à la rejoindre dans la chambre. Acte 2.Sc.1 : Mercure, chargé de monter la garde, s’étonne de ce que Jupiter s’attarde autant auprès d’Alcmène, il prédit la naissance future d’un demi-dieu. Il se réjouit d’avance des réactions d’Alcmène et d’Amphitryon, qu’il a fait appeler, quand ils découvriront la supercherie.Sc.2 : Jupiter s’éveille comblé aux côtés d’Alcmène, et fait l’éloge de cette nuit passée avec elle. Alcmène s’interroge sur la nature, elle se demande si celle-ci est conforme aux intentions de Jupiter. Ce dernier lui relate les étapes de la création, à commencer par la dislocation des quatre éléments. Alcmène affirme que son époux est pour elle le seul créateur, qu’elle n’a jamais désiré devenir déesse et qu’elle ne craint pas la mort. Jupiter s’inquiète de ce qu’elle à juré de se tuer si elle était un jour infidèle, et tente de la raisonner en vain. Il s’apprête à lui révéler quelque chose mais elle le presse de rejoindre ses troupes.Sc.3 : Mercure s’étonne de voir sortir de la chambre avec une ride ; le dieu lui explique qu’elle a été provoquée par l’amour qu’il éprouve pour la première fois et par le regret de voir qu’il n’a pas été aimé pour lui-même. Il s’aperçoit que certains sentiments sont irréductibles à son pouvoir, c’est là ce qui le chagrine, d’autant plus qu’il voit en Alcmène l’incarnation de l’infini humain. Mercure apprend à Jupiter qu’il a ébruité sa liaison, comme il était entendu, mais est blâmé par son père qui craint de voir alors la jeune femme se suicider. Jupiter n’a pas eu en effet le courage de lui révéler son identité, comme il comptait le faire. Mercure ne comprend pas la réaction de son père, qui veut passer une seconde nuit avec Alcmène, mais cette fois-ci sans travestissement et avec son consentement. Il charge Mercure de convaincre la jeune femme.Sc.4 : Alcmène s’étonne de voir sa nourrice, Ecclissé, parer sa chambre avec faste : elle pense que la foule s’apprête à fêter la victoire d’Amphitryon, alors que c’est sa propre union avec Jupiter, annoncée pour le soir-même, qui est célébrée.Sc.5 : Alcmène, qui ne comprend pas la situation, reçoit la visite de Mercure, qu’elle reconnaît immédiatement. Elle lui avoue que son dieu préféré est Jupiter et qu’elle envie les femmes choisis par lui pour enfanter. Elle apprend avec étonnement l’amour que ce dernier éprouve pour elle, mais elle refuse de lui appartenir, se considérant indigne de lui. Elle énumère toutes les excuses possibles et imaginables, supplie et s’obstine en vain. Mercure lui apprend que le fruit de ses amours avec Jupiter s’appellera Hercule, et qu’il aura pour mission de tuer des monstres.Sc.6 : Léda, qui a eu une liaison avec Jupiter ( qui avait prit la forme d’un cygne ), vient féliciter Alcmène et la conseiller. Léda évoque avec passion cette nuit divine, et les sensations qui ont étés les siennes. Alcmène lui annonce sa décision de ne pas céder aux avances de Jupiter et demande à son amie de prendre sa place. Léda, sachant qu’Alcmène n’aime qu’Amphitryon, en déduit que Jupiter se présentera sous cette forme. Alcmène est persuadé de remarquer la supercherie. Ecclisse annonce l’arrivée inopinée du maître des lieux, Alcmène, persuadée qu’il s’agit de Jupiter, conduit Léda dans une chambre obscure.Sc.7 : Alcmène dévisage Amphitryon et remarque chaque changement en lui. Elle feint en suite une soudaine pudeur et invite son époux à la rejoindre dans la chambre, lui recommandant de rester dans l’obscurité. Alcmène, dans un monologue avec son écho, se félicite de sa ruse. Acte 3.Sc.1 : Sosie rejoint le Trompette pour faire sa déclamation quotidienne, dont le sujet est la fidélité des femmes en temps de guerre. Il est interrompu par Ecclissé, venue annoncer la future naissance d’Hercule, l’enfant qu’Alcmène doit avoir de Jupiter. Une voix céleste annonce quels seront les exploits du héros : il débarrassera Thèbes du Minotaure et du dragon à trente têtes. Alcmène, émue tant est grand son désir d’enfant, écoute ces paroles avec bouleversement. Ecclissé fait part à Sosie du dessein d’Alcmène de refuser l’accouplement ou de se tuer si elle devait être déshonorée. Elle déplore que sa maîtresse ne lui ait ordonné d’inviter, pour ces noces divines, que des infirmes ou des malades, tous pauvres. Le Trompette, qui pense qu’il est sacrilège de prouver au créateur qu’il a échoué dans son œuvre, choisit des danseuses pour incarner les paralytiques, des chanteuses pour les muettes et des boulangères pour les lépreuses.Sc.2 : Amphitryon arrive brusquement, a la recherche de son épouse, tandis que la voix céleste continue de retentir.Sc.3 : Les deux époux se déclarent leur amour et reconnaissent tous deux leur impuissance. La voix céleste leur ordonne de se faire leurs adieux ; ils s’exécutent, craignant que Jupiter, fâché de leur indiscipline, ne les transformes en deux espèces végétales ou animales différentes. Un instant, Alcmène entrevoit l’erreur qu’elle a faite en mettent Léda dans son lit, mais ses doutes sont dissipés. Sc.4 : Jupiter arrive, accompagné de Mercure ; Amphitryon refuse de lui livrer son épouse et jure de se tuer, mais il est contraint de partir.Sc.5 : Jupiter est enfin seul avec Alcmène : elle lui avoue qu’elle ne se refuse à lui que parce qu’il lui plait trop, et qu’elle craint de tomber amoureuse. Elle lui propose de lui offrir ce qu’aucune autre femme ne pourra lui donner, à savoir son amitié. Jupiter, qui ne connaît pas cette notion, se la fait expliquer par la jeune femme. Vaincu par les arguments et la vertu de celle-ci, Jupiter renonce à sa nuit et promet de se contenter de l’amitié d’Alcmène. Mais celle-ci, étonnée de le voir céder si vite, l’interroge, comprenant qu’il a peut être déjà eu satisfaction. Jupiter la rassure tant bien que mal et lui promet de tout lui faire oublier par un baiser ; il lui propose auparavant de connaître son avenir et le monde des dieux, mais elle décline l’offre.Sc.6 : Jupiter et Alcmène se montrent au peuple : Amphitryon jure au dieu d’avoir un fils et de l’appeler Hercule. La pièce se clôt sur les paroles de Jupiter, qui loue la fidélité des époux.

sovane
16/04/15
 

Format

  • Hauteur : 188.00 cm
  • Largeur : 118.00 cm
  • Poids : 0.21 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition