Anges et demons

BROWN, DAN

livre anges et demons
EDITEUR : LATTES
DATE DE PARUTION : 09/11/05
LES NOTES :

à partir de
30,50 €

SYNOPSIS :

Robert Langdon, le célèbre professeur d'histoire de l'art, spécialiste de symbologie religieuse, à Harvard, est convoqué au CERN, en Suisse, pour déchiffrer un symbole gravé au fer rouge sur la poitrine d'un éminent homme de science qui a été assassiné. Il fait alors une découverte incroyable : il s'agirait d'un crime commis par une très ancienne société secrète, les Illuminati, laquelle s'est également emparée d'un conteneur renfermant une substance très dangereuse. La secte, qui
vient de resurgir après une éclipse de quatre siècles, a juré d'anéantir l'Eglise catholique. Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican qu'une terrifiante bombe à retardement menace ! Dans cette folle course contre la montre, Langdon aura comme alliée, Vittoria, une ravissante jeune scientifique qui l'aidera à décrypter d'archaïques symboles qui d'églises en places romaines le mèneront jusqu'à l'antre des Illuminati... Traduit de l'américain par Daniel Roche
16 personnes en parlent

Il s'agit du premier roman de Dan Brown, écrit avant "Da Vinci Code", et sorte de brouillon de ce dernier, qui emploie la même recette, en moins réussi : une intrigue policière sur fond de mysticisme, un mélange entre données pseudo-scientifiques, théorie du complot, confrérie secrète et occulte, éléments véridiques et élucubrations hallucinées, faits historiques, actualité et imagination débridée, le tout lié par une course contre la montre qui pimente l'action. Bien mené, le roman laisse toutefois une impression de "facilité" à cause de l'intrigue relativement aisée, des personnages sans reliefs, des dialogues simplistes et du final abracadabrant.

Kara
15/01/09
 

J'ai ouvert Anges et Démons immédiatement après avoir rangé le "Da Vinci Code".Fort mauvaise idée. On a l'impression d'un remake. Les deux histoire sont construites de façon très similaires. Le cadre et l'ambiance sont proches. Bref, inutiles de lire à la fois Da Vinci Code et Anges et Démons, ils sont presque identiques.D'ailleurs, à part peut-être pour Forteresse Digitale, c'est une impression que j'ai pour tous les "Dan Brown"...

Kalan
08/02/09
 

Rien à faire.Je suis insensible au charme de Dan Brown.Tout est convenu, facile.Sans intérêt.

Ninie
31/10/08
 

Ce livre est le livre que j'ai le plus aimé de Dan Brown. Je trouve que l'auteur a énormément d'imagination. De plus, l'histoire est parfaitement ficelée, et j'adore l'écriture de l'auteur.J'ai par contre été déçue en voyant le film, je trouve qu'il n'est largement pas à la hauteur !

filou93
10/05/12
 

Relation classique mais abondamment illustrés des dernières campagnesDans cet ouvrage, James Lawford nous propose une relation assez classique des campagnes de 1813 en Allemagne, 1814 en France et 1815 en Belgique. Crescendo de campagnes perdues après le désastre de la Russie en 1812, cette suite vaut essentiellement par l'abondance de l'iconographie et de la cartographie.A retrouver sur mon blog: http://www.bir-hacheim.com

birhacheim
18/03/09
 

Très deçu par rapport au Da Vinci Code qui présentait l'avantage d'être neuf. L'auteur était alors méconnu.

hyppo250
13/01/09
 

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de Dan Brown et franchement, cela me manquait un peu ! Je me suis donc dis qu'il était temps d'y remédier ! ;) Chez nous, Anges et démons est sortis après Da Vinci Code mais j'ai préféré commencer par celui-ci car c'est le premier livre que Dan Brown a écrit ! Robet Langdon est un professeur d’histoire spécialiste de la symbologie religieuse. Lorsque le cadavre d'un scientifique avec le symbole des illuminatis gravé sur le torse est découvert au CERN (centre de recherche scientifique) en Suisse, il se retrouve mêlé malgré lui à l'enquête visant à retrouver une matière explosive au Vatican, en compagnie d'une scientifique du CERN, Vittoria. J'ai trouvé notre héros principal assez "mou" et peureux contrairement au film (que j'ai, comme vous l'aurez compris, vu). Il ne prend pas beaucoup d'initiatives, au contraire, il préfère rester en arrière ! Heureusement, que Vittoria, la seconde héroïne, est présente car c'est elle qui donne l'impression d'avancer dans le roman. Elle n'hésite pas à le secouer grâce à son dynamisme ! J'ai beaucoup aimé son personnage car elle est un peu la James Bond girl de Langdon, séductrice et déterminée ! C'est une femme d'action, malgré sa profession de scientifique ! D'ailleurs, j'ai préféré sa personnalité dans le livre que dans le film car dans celui-ci, je la trouve trop passive, laissant la vedette à Robert Langdon ! On sent que c'est un premier tome pour Dan Brown car l'intrigue met du temps à se mettre en place, nous assommant parfois sous des tonnes d'explications tantôt scientifiques, tantôt historiennes. Cependant, j'ai fortement apprécié les recherches de l'auteur car elles nous permettent de mieux appréhender l'histoire.D'ailleurs, remettre sur le devant de la scène les illuminatis était une excellente idée. Presque tout le monde en a, au moins une fois, entendu parler. Cela permet d'avoir un point de repaire mais aussi d'attiser notre curiosité ! J'ai, également, beaucoup aimé l'idée du scientifique et du pape qui essaient de réconcilier science et religion comme si elles étaient un tout et non ennemi. C'est très intelligent ! Pour conclure, c'est un livre très dense et complet mais qui peut être barbant à certains moments car il aborde des thèmes comme la religion, la science mais aussi l'Histoire de ces dernières ! Cependant, l'action est aussi omniprésente, ce qui permet de souffler un peu !

chachoufantasy
20/09/14
 

Anges & Démons à été écrit bien avant le célèbre Da Vinci Code, du même auteur, et ce fut une réelle surprise, que de voir que A&D est bien mieux ficelé que le Da Vinci. On y retrouve notre héros, Robert Langdon, le professeur d'Harvard, spécialiste de symbologie religieuse, qui se retrouve une fois de plus avec un cadavre sur les bras et une énigme à résoudre. Mais cette fois-ci, l’enjeu est de taille : si il ne réussit pas, il aura des milliers de morts sur les bras.J'ai eu du mal à m'accrocher au début. Tout le passage au CERN est long et fastidieux. A moins d'adoré que l'on vous fasses un long discours sur les protons, les neutrons, les masses et tout ce qui s'en suit, les 140 premières pages vous donneront plus envie d'arrêter toute suite cette lecture, et reléguer ce tome aux livres-barbecue. Pour ma part, quand j'ai commencé à voir qu'on parlait de la célèbre confrérie des Assassins, et en même temps de Rome, la famille Borgia et le Vatican, j'ai tout de suite posé mon livre pour me refaire un « Assassin's Creed Brotherhood ». L'histoire prend enfin tout son sens et devient tout de suite plus intéressante quand l'enquête commence enfin, au Vatican.Du début de l'enquête à sa résolution, en revanche, je n'ai pas pu lâcher ce roman, pas même pour faire une pause. Cette partie là est très intéressante, on en apprend pas mal sur le Vatican et l'art religieux. L'intrigue est bien menée, nous laisses réfléchir sur notre propre théorie, pour voir au final que cinq pages plus loin, on s'est trompé. C'est ce que j’appellerai sans conteste un bon livre, qui se laisserais relire sans prises de tête.

bountyfrei
07/04/13
 

Dans la lecture, le premier obstacle est la partie dédiée au CERN, qui est assez peu digeste et cela se confirme au fil des pages puisqu’une lassitude s’installe et l’issue de l’histoire semble s’éloigner à mesure que l’on avance. En bref, les 200 premières pages sont nettement en trop.Le second obstacle, qui m’est probablement propre est la partie conclave, certes peu affirmée mais restant en toile de fond. Cela ne m’a pas passionné, mais ayant récemment lu plusieurs livres sur ce thème (notamment les Borgia) ce fut la fois de trop. Tout ce qui touche au Vatican, et en particulier lorsqu’il est question de conclave est bien trop politisé. Certes c’est une réalité, mais il aurait été plus « ludique » ou « constructif » d’accentuer le spirituel qui s’opposerait plus fortement à la science et offrirait une fin plus surprenante.Ma principale déception est qu’en finalité ce n’est pas Robert Langdon qui trouve les indices mais les personnages autour de lui, ce qui ne lui donne que le rôle du professeur, celui qui explique mais en aucun cas celui qui cherche.Et enfin, pour ceux que les « Illuminati » intéressent, n’attendez pas grand chose de ce livre, cette société secret n’est en réalité qu’effleurée.Lorsque l’on ne lit qu’un ou deux romans de Dan Brown cela passe très bien, mais pour ma part, en étant au troisième, le fait qu’en VF ils n’aient pas été publiés dans l’ordre est quelque peu gênant dans la construction des récits. Ce qui explique, je pense certaines déceptions des lecteurs. L’évolution de la plume de l’auteur est totalement faussée, sans parler de la psychologie du personnage de Robert Langdon.De toute mes lectures, signée Dan Brown, ma préférence se porte nettement vers « Le Symbole Perdu », qui à mon sens est mieux rythmé et plus abouti. A raison, étant son dernier livre en date.Globalement, je suis déçue car le contenu est moins qualitatif ; cependant, cela reste une bonne lecture de vacances par exemple, ou idéale pour les transports en communs.

Elabulle
19/11/12
 

J'ai trouvé ce roman tout simplement fabuleux. Il contient tout ce que l'on peut attendre d'un bon thriller historique. L'action ne s'arrête pas une seule seconde et la course contre la montre à travers Rome est vraiment passionnante. Les deux personnages principaux sont vraiment attachants. De plus, Dan Brown nous en apprend beaucoup sur cette ancienne "société secrète". Je trouve cela intéressant d'apprendre des choses tout en se divertissant. Pour ma part, j'ai trouvé l'intrigue vraiment bien ficelée. Je conseille ce livre aux amateurs de thriller et, en ce qui me concerne, je lirai très certainement d'autres livres de cet auteur.

cachou0393
27/05/12
 

J'avais beaucoup aimé Da Vinci Code, alors quand je l'ai trouvé dans un vide grenier pour la modique somme de 20 cent, comment dire, j'ai pas hésité ! La première chose qui m'a plu avec ce roman, c'est sa couverture, j'adore cette fresque de la Chapelle Sixtine, que j'ai d'ailleurs eu la chance de voir en vrai ! Et quand on réuni Histoire, enquête et fiction dans un seul roman, s'en ai finit de moi ! On retrouve notre Robert Langdon, qui est toujours dérangé en pleine nuit (ou au petit matin), pour venir résoudre des affaires à caractère religieuses. Cette fois-ci, un scientifique du CERN a été tué, comme toujours il a été retrouvé nu, et avec des symboles gravés sur le corps, un symbole Illuminati pour notre pauvre victime. Comme l'une de mes amies est un peu parano et pense que le monde est gouverné par les Illuminatis (ahem), j'ai eu envie d'en découvrir plus sur cette société secrète. Du point de vue Historique, j'ai appris des tas de trucs que je ne savais pas, peut-être que je suis un peu inculte sur les bords, je ne savais pas que les Illuminatis étaient composés de scientifiques persécutés par l'Eglise... Dans ce roman, l'Eglise chrétienne est fortement critiqués, elle donne l'air dêtre la "grande méchante" fermée d'esprit, qui ne peut pas concevoir un monde créer autrement que par Dieu lui même. L'intrigue est placée sous le signe de cette rivalité entre la science et la religion, ce qui est vraiment intéressant. C'était marrant de voir ma ville préférée, Rome, sous cette angle, de connaître des endroits ou des choses que je n'avais pas du tout remarqué la dernière fois que j'y suis allée. Concernant les personnages, j'ai trouvé que Robert Langdon n'avait pas changé, il est toujours le même. Le directeur du CERN a un rôle beaucoup plus important dans le livre que dans le film, et j'ai jusqu'à la fin je me suis demandée si c'était lui l'investgateur du meurtre du scientifique, ou au contraire s'il avait tout fait pour l'aider. Les personnages secondaires sont assez réussi, il y a même quelques scènes plutôt comiques grâce à eux ! Mais je pense que la personne que j'ai préféré est le Camerlengo, comme avec le directeur, j'ai beaucoup douté sur ses réelles intentions, et finalement j'avais tout faux ! Côté négatif, la partie au CERN où le directeur et Vittoria Vetra (la fille de la victime) nous explique tout le fonctionnement de leur découverte pendant plus d'une cinquantaines de pages, franchement c'était dur. Je ne suis pas du tout une scientifique, et tout ça me passe largement au dessus de la tête, j'ai même faillit zappé cette partie ! Mais j'ai bien fait de m'accrocher, puisque sinon je n'aurais pas compris grand chose plus tard ! Une très bonne lecture, que j'ai préféré à Da vinci code !

Dahlia
24/10/11
 

Après avoir lu Da Vinci code, que j'avais apprécié pourtant, je ne voulais pas lire Anges & démons, car je trouvais les deux intrigues assez ressemblantes. J''aime bien cet auteur, l'intrigue est pleine de rebondissements, mais on retrouve toujours un peu les mêmes schémas : un héros qui a une phobie, qui va rencontrer une femme, avec laquelle il va tenter de sauver le monde, et à laquelle il ne sera pas insensible... Un sujet intéressant : l'antimatière. Et je me demande encore : pourquoi de la vie, ici, sur notre petite terre bleue ???

GaL7
11/07/11
 

Vraiment, j'ai adoré. On ferme le livre avec une impression bizarre : on semble avoir vécu avec les personnages pendant des mois et des mois, et pourtant les quelques 569 pages nous raconte seulement 24heures (et encore, pas totalement !)... Une lenteur qui finalement n'est pas dérangeante et qui nous permet surement de nous imprégner de cette histoire de secte, de terrorisme religieux et de guerre entre religion et science.

RizDeuxZzZ
24/05/11
 

Bon, je vais être la seule, mais j'ai bien aimé ce livre.J'aime vraiment beaucoup les livres de Dan Brown qui ont comme héros Robert Langdon car ça y mêle arts, histoire, sciences, aventures, intrigues, mystères... Bref un concentré de choses dans un roman!Je l'ai préféré au Da Vinci Code car je trouve que l'on rentre tout de suite dans l'intrigue, contrairement au DVC où j'ai eu du mal à entrer dedans.

nodreytiti
14/03/10
 

Je n'ai pas pu le lire entièrement!!! Voilà tout est dit.

isaosc
01/12/09
 

Une intrigue parfois un peu tirée par les cheveux.

ericd
11/11/08
 

Format

  • Hauteur : 25.00 cm
  • Largeur : 20.00 cm
  • Poids : 1.51 kg