livre apnee
EDITEUR : JULLIARD
DATE DE PARUTION : 01/01/05
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
16,50 €
1 personne en parle

Malgré un résumé sommairement alléchant, "Apnée" demande finalement trop de cran pour être lu. L'histoire de cette femme, Chantal Breitman, dont la petite Sandrine a été retrouvée tuée après avoir été violée, à seulement six ans, est plus que cruelle. Elle est intolérable ! Car une semaine après la découverte du corps, Chantal et son mari Simon apprennent que le coupable est leur voisin et ami, Monsieur Jean. Marié, père de famille. Jugé et condamné à plus vingt ans de prison, conspué par les siens, la presse et la société en général. En apprenant que cet homme est le coupable, le mari de Chantal se suicide. Désormais seule, martyrisée par ce drame qu'on lit dans les pages des faits divers, Chantal va se morfondre, s'effronder, partir de son petit coin de paradis et retomber en enfance.Elle va prendre l'étrange et invraisemblable initiative d'écrire à cet homme condamné, quelques mots, puis de plus en plus de lettres, avant de demander à le rencontrer, et ce, tous les mois, pendant les vingt années d'emprisonnement à purger. Et lorsque Monsieur Jean sort de la maison d'incarcération, c'est Chantal qui est présente pour l'accueillir et le recueillir dans sa nouvelle maison, lui donner le gîte et le couvert, dans cette chambre où une photo de la petite Sandrine trône sur la table de chevet.Alors, quoi ?.. Quelle étrange et sadique relation lie cette femme à ce monstre ? La police la regarde bizarrement, sous-entendant qu'elle n'est pas saine, même son avocat lui ordonne de ne pas oublier que c'est elle la victime, et le juge de faire écho à cette collective incompréhension !..Car l'incompréhension, c'est ce que j'ai ressentie tout au long de ce début de lecture, avant d'abandonner. Effarée, écoeurée, j'ai envie de comprendre les motivations de la narratrice, donc j'ai essayé d'aller plus loin dans ma lecture; mais c'est trop insupportable, au-delà de tout entendement. Imbuvable, indigeste. Et puis, Jean-Marie Gourio a eu la lubie d'écrire d'un bloc son texte, depuis le premier mot sans majuscule, jusqu'au tout dernier sans point, et entre deux aucune ponctuation autre que des virgules, par centaines ! Du coup cela donne un bloc ! Un pavé de mots d'affilée, un monstre de récit à ingurgiter - très difficilement.

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 20.80 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition