Artemis fowl t.2 ; mission polaire

COLFER, EOIN

EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 15/03/07
LES NOTES :

à partir de
8,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Le génie hors la loi est de retour ! Ordre de mission pour Holly Short, capitaine des Forces Armées de Régulation du Peuple des fées. Description du suspect à appréhender pour interrogatoire au centre de police du monde souterrain. Nom : Fowl Prénom : Artemis Âge : 13 ans Signes particuliers : une intelligence redoutable et redoutée Profession : spécialiste en entreprises délictueuses et collégien (â ses heures perdues) Recherché
pour : trafic d'armes avec le gang des gobelins Artemis n'a plus qu'une idée en tête : retrouver son père. Persuadé que celui-ci est vivant, quelque part en Russie, il va déployer des moyens techniques et financiers colossaux pour le rechercher. Il devra se battre contre la Mafiya russe, contre les gobelins, se retrouver au beau milieu des glaces arctiques et s'allier au Peuple des fées. En échange d'un petit service...
3 personnes en parlent

Mission Polaire est le deuxième tome de la série Artemis Fowl, et donc la suite d'Artemis Fowl (le personnage principal est Artemis Fowl, l'auriez-vous deviné pour une série sur Artemis Fowl ?). J'avais bien aimé le premier tome, principalement pour le fait que le héros soit un méchant. Mais la fin et mon intuition m'avaient mis le doute : cela continuera-t-il de la même manière ?Pas vraiment. Dans ce tome, on retrouve tous les personnages rencontrés dans le premier, obligés de s'allier dans l'intérêt de chacun. Laissons une chance à Artemis, il a besoin de peuple des fées pour retrouver son père, et on peut donc lui laisser le droit de faire une escapade du côté des gentils. Peut-être le retrouverons-nous ensuite plus méchant que jamais ?[la suite sur 233°C] Baroona - 233°Chttp://233degrescelsius.blogspot.fr/

Baroona
29/10/15
 

De l’histoire – J’ai pu retrouver dans ce deuxième opus les différents éléments qui m’avaient déjà plu dans le premier : l’univers particulier, intéressant et surtout original du roman et notamment en ce qui concerne le monde des fées, des rebondissements en cascade qui me tiennent en haleine, une écriture fluide et agréable. Artemis Fowl est une série qui réunit tous les ingrédients d’un moment de lecture plus que réussi. L’intrigue de ce livre est surtout centrée sur la grande révélation concernant la vie familiale d’Artemis Fowl quand nous lisons le résumé. Or, il s’agit seulement de l’élément déclencheur. En effet, elle est plutôt secondaire car la trame première de l’intrigue se passe sous terre, dans le monde des fées où une rébellion vient d’éclater. Complots, trahisons… sont au rendez-vous pour mon plus grand bonheur. Le risque avec une série, c’est de retrouver toujours plus ou moins le même processus pour amener l’intrigue et sa résolution. Les lieux, les personnages secondaires peuvent changer mais, dans le fond, cela reste plus ou moins la même chose – le meilleur exemple est la série des Orphelins Baudelaire où vous en avez lu deux, vous les avez quasiment tous lu. Or, Eoin Colfer réussit le tour de force de proposer une nouvelle recette du succès. Les personnages, ennemis dans le premier tome, se retrouvent obligés de collaborer pour la réussite du sauvetage autant du monde souterrain que du père d’Artemis, sans oublier les anciennes rancœurs qui viennent apporter une petite touche d’humour. Les personnages – Je vais surtout parler d’Artemis Fowl, non pas parce qu’il est le personnage central et principal de la série mais, dans ce tome, il se révèle un peu plus. Dans Mission polaire, nous sommes très loin de l’image qu’il donnait dans le premier tome. Il n’est plus le génie du mal totalement machiavélique et légèrement égocentrique que nous connaissions. Il ne se résume plus à lui seul mais il est intégré dans un groupe et, surtout, il ne reste plus en arrière à donner des ordres, laissant faire les autres, surtout son majordome, le sale travail. Désormais, il y prend part, ce qui donne, parfois, des petites réflexions délicieuses de sa part. Cependant, ce n’est pas le seul aspect du personnage qui change. En effet, il semble un peu plus concerné par les personnes qui l’entourent et commence à montrer à certain respect pour ceux qui l’aident. Il semble aussi un peu plus sensible, moins froid et calculateur. Pour résumer le tout, Artemis Fowl nous surprend dans ce deuxième tome. Il évolue dans le bon sens du terme. Je suis d’autant plus curieuse de savoir si cette évolution va se poursuivre dans les livres suivants. Pour finir – Mission polaire est à la hauteur du premier tome. Cette série se révèle vraiment passionnante et, pour le moment, l’auteur arrive à renouveler ses idées pour mon plus grand bonheur. Les personnages sont toujours aussi attachants, l’intrigue est bien ficelée et la fin donne toujours autant envie de continuer. Une série jeunesse résolument géniale !

Avalon
17/04/12
 

Qui aurait pu croire que l'ennemi juré du Peuple des Fées deviendrait un jour leur allié pour une mission d'intérêt général ?.. Pour Artemis Fowl, il faut retrouver son père kidnappé par la mafia russe contre une forte rançon, pour Holly Short et son commandant Root la révolte des Gobelins doit être endiguée sur le champ car la situation sous terre menace d'être désespérante. Bref, les anciens ennemis jurés deviennent des compagnons d'aventure, entre Artemis, Butler, Holly et Root les aventures vont aller de mal en pis, mais leur courage les sauvera in extremis. Le tout arrosé d'une bonne dose d'humour face à ses prouesses à faire pâlir le plus vaillant des James Bond ! Ce volume 2 se décentre du personnage d'Artemis Fowl pour l'intégrer dans une action d'ensemble. Artemis apparaît moins génie du mal et plus sympathique et charismatique. Les relations qu'il noue avec les autres protagonistes révèlent une autre facette de son caractère, lui qu'on qualifait presque d'être malifique dans le tome 1. Sensible, concerné, flegmatique et raisonnable : décidément le jeune Fowl nous étonne ! Il a désormais 13 ans et cette "Mission polaire" fait de lui un type bien, en fin de compte.L'intérêt de ce second volume est de récupérer le père d'Artemis Fowl, qu'on annonçait disparu depuis deux ans dans le tome 1. Mais l'action première de "Mission polaire" s'avère finalement différente, car l'action se passe sous terre, des complots et des trahisons font faire surface et seuls Holly et Root peuvent les endiguer. J'avoue une affection particulière pour la schématisation du récit : les chapitres se fragmentent en sous-parties pour accélérer la cadence, transposer une scène après l'autre et disposer ainsi d'une vue d'ensemble. Un vrai film ! Le résultat est haletant et captivant. Un tome 2 qui donne très envie d'ouvrir le troisième épisode de ce fort sympathique gredin.

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 12.40 cm
  • Poids : 0.23 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie