Assez parle d'amour

LE TELLIER-H

EDITEUR : LATTES
DATE DE PARUTION : 26/08/09
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
nos libraires ont adoré assez parle d'amour
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« La planète connut cette année-lâ son automne le plus chaud depuis cinq siècles. Mais de la clémence providentielle du climat, qui joua peut-être son rôle, il ne sera plus question. Ce récit couvre l'espace de trois mois et même un peu plus. Que celle - ou celui - qui ne veut pas - ou plus - entendre parler d'amour repose ce livre. » Ainsi commence Assez parlé d'amour. Anna et Louise pourraient être soeurs, mais ne se connaissent pas. Elles sont mariées, mères, heureuses. Presque le même jour, Anna la psychiatre
va croiser la route de Yves, l'écrivain, Louise l'avocate croise celle de l'analyste d'Anna, Thomas. À quarante ans, à ce tournant d'une vie qui ne comporte pourtant que cela, la foudre est encore permise, mais quand on a cru - à tort - que la vie était à jamais tracée, le désir et la liberté se payent cher et comptant.Hervé Le Tellier, en horloger délicat, trace la parabole de leurs trajectoires. Amoureux de ses personnages, il dessine une galerie de portraits tendres et sans pitié de femmes, d'amants et de maris.
Anna, psychiatre rencontre Yves, écrivain alors que Louise, avocate croise Thomas, analyste d’Anna et la boucle est bouclée. Les personnages ont la quarantaine, on suit leurs chassés-croisés.
L’auteur nous propose une construction originale, des chapitres consacrés à chacun des couples se succèdent à la façon oulipienne, des combinaisons sont ainsi créées. Hervé Le Tellier signe ici un canevas captivant, un entrelacs de sentiments où l’amour est à l’honneur. Toute l’ingéniosité de ce roman réside dans la double lecture possible. Soit le lecteur n’y voit qu’une riche galerie de portraits de femmes, amants et maris soit il y prête davantage d’attention et entre dans une véritable partie de dominos, dans une écriture soumise à des règles. Une prouesse littéraire…


Shirley (Roubaix)
Anna, psychiatre rencontre Yves, écrivain alors que Louise, avocate croise Thomas, analyste d’Anna et la boucle est bouclée. Les personnages ont la quarantaine, on suit leurs chassés-croisés.
L’auteur nous propose une construction originale, des chapitres consacrés à chacun des couples se succèdent à la façon oulipienne, des combinaisons sont ainsi créées. Hervé Le Tellier signe ici un canevas captivant, un entrelacs de sentiments où l’amour est à l’honneur. Toute l’ingéniosité de ce roman réside dans la double lecture possible. Soit le lecteur n’y voit qu’une riche galerie de portraits de femmes, amants et maris soit il y prête davantage d’attention et entre dans une véritable partie de dominos, dans une écriture soumise à des règles. Une prouesse littéraire…
Shirley ,
Librairie
(Roubaix)
6 personnes en parlent

Le coup de foudre, la naissance des sentiments, l'irrésistible attraction entre deux êtres, c'est tout cela qu'évoque Hervé Le Teller avec beaucoup de douceur et une grande finesse.L'exercice de style est aussi à noter: contraintes d'écritures et jeux typographiques rythment l'intrigue et l'on souhaiterait qu'Hervé Le Tellier ne cesse de nous parler d'amour...

relie
12/03/11
 

Anna, médecin, est amoureuse d’un écrivain peu connu Yves. Thomas, le psychanalyste d'Anna, rencontre au cours d’un diner Louise, une avocate renommée et en tombe éperdument amoureux. Anna et Louise sont toutes les deux mariées et mères de famille.Peut-on encore vraiment tomber amoureux après quarante ans sans trop de pertes et de fracas ? Eh bien si vous voulez le savoir, lisez ce livre…Ils sont six, il n’en restera que quatre pourrait- on dire. Car n’oublions pas dans cette histoire les maris d’Anna et Louise. Maris aimants et dévoués. Quels choix feront Anne et Louise ? Celui de tranquillité ou alors le pari de recommencer une nouvelle vie amoureuse ? Dans ce livre, les destins vont se croiser au hasard de la vie.Hervé Le Tellier nous parle d’amour avec subtilité, délicatesse et humour. La trame du livre original m’a plu tout de suite : des micro-chapitres où il met en place à chaque fois deux des personnages. Anna et Louise ont des doutes, peur de faire le mauvais choix . Mais peut-il y avoir un mauvais choix en amour ?Le tout est écrit avec finesse, subtilité et humour. http://fibromaman.blogspot.com/

clarac
17/09/10
 

Ssez parlé d'amour est un roman d'amour où des quadragénaires vont être confrontés au coup de foudre. Je vous entends déjà soupirer. Assez parlé d'amour est un roman écrit par un membre de l'Oulipo* , roman qui aurait pu s'appeler Les Dominos Abkhazes car sa structure respecte les règles particulières de ce jeu . Là vous vous arrachez les cheveux . Et vous avez tort . Car Hervé Le Tellier a réussi ici un roman délicieux où l'on trouve tour à tour une "liste non exhaustive des achats d'Anna", un livre dans le livre: "Quarante souvenirs d'Anna Stein"pour "accomplir l'impossible : ne plus te perdre jamais" et ces souvenirs sont tout simplement magnifiques et plein d'émotion. On rêverait de recevoir un tel livre...Sans compter des informations drôles et saugrenues qui émaillent le texte sans pour autant l'alourdir, des personnages qui sonnent justes et qui ont tous un rapport très fort avec les mots, de par leur métier, mais pas seulement. Beaucoup de délicatesse et d'humour, l'un des personnages, psychanalyste et psychiatre déclare ainsi à la femme qu'il aime et qui se proclame folle: "- Je veux bien d'une folle. J'ai toujours rêvé de ramener du travail à la maison"Alors, tout le mal qu'on souhaite à Hervé Le Tellier c'est, comme l'espère l'éditeur de l'écrivain (son double? dans le roman ) ,qu'il trouve son public.* Ouvroir de Littérature potentielle, dont les membres utilisent souvent des contraintes d'écriture, qui ne gênent en rien la lecture ! cathulu

cathulu
12/07/12
 

Très beau roman intimiste, à la construction originale (le chapitre où l'on suit conjointement les pensées de Stan, un des maris trompés pendant que Yves, l'amant, fait une lecture à voix haute - chacun sur une colonne différente). J'avoue mettre interroger sur les 100 premières pages. On découvre les personnages, on suit ce début de relation où tout semble parfait. Un peu trop, peut être. Puis, les premières failles apparaissent. Les doutes, la douleur, l'envie, le désir. C'est décrit avec beaucoup de délicatesse, avec subtilité. J'ai particulièrement aimé le chapitre " Quarante souvenirs d'Anna Stein", pour moi, une très belle déclaration d'amour. Bref, j'ai vraiment aimé !

floaimelesmots
04/11/11
 

Hervé Le Tellier est un écrivain doué et malicieux. Doué parce qu'il nous raconte, mine de rien, l'universalité de nos histoires d'amour, avec délicatesse et tact, avec des mots très justes qui raisonnent longtemps en nous, avec des personnages attachants et agaçants, suffisamment pour que l'identification ou l'empathie fonctionne. Malicieux parce que la construction de son récit est, à n'en pas douter oulipienne, qu'il insère dans son texte des virtuosités littéraires (comme côte - côte la lecture de son personnage-écrivain et le fil de la pensée de son "rival") et qu'il feint de nous en donner la trame avec sa subtile histoire de dominos abkhazes. Là, je pense qu'il nous mène joyeusement en bateau, on n'est tenté d'y croire, c'est tellement perecquien, mais le jeu de la contrainte est qu'elle reste invisible. Alors Le Tellier aurait fait de son personnage-écrivain un double ? En tout cas, un fan de listes numérotées, de textes contraints, de poésie moyen-âgeuse, de titres subtils, de vocabulaire pointu... Un double ? peut-être après tout.Voici donc un roman tout à fait jouissif tant sur la forme que sur le fonds ! laurence

laurence
19/04/11
 

Deux femmes mariées du milieu bourgeois rencontrent leur futur amant au même moment. Le livre recèle de micro-chapitres concernant les six personnages (les deux femmes, les deux maris et les deux amants). L'auteur écrit bien et utilise différents supports de narration pour relancer la lecture. Un bon moment que de découvrir ces histoires d'amour non autorisées.

Cave
13/03/11
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.30 kg