Assez parle d'amour

LE TELLIER-H

EDITEUR : LATTES
DATE DE PARUTION : 26/08/09
LES NOTES :

STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
6,99 €
nos libraires ont adoré assez parle d'amour
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« La planète connut cette année-lâ son automne le plus chaud depuis cinq siècles. Mais de la clémence providentielle du climat, qui joua peut-être son rôle, il ne sera plus question. Ce récit couvre l'espace de trois mois et même un peu plus. Que celle - ou celui - qui ne veut pas - ou plus - entendre parler d'amour repose ce livre. » Ainsi commence Assez parlé d'amour. Anna et Louise pourraient être soeurs, mais ne se connaissent pas. Elles sont mariées, mères, heureuses. Presque le même jour, Anna la psychiatre
va croiser la route de Yves, l'écrivain, Louise l'avocate croise celle de l'analyste d'Anna, Thomas. À quarante ans, à ce tournant d'une vie qui ne comporte pourtant que cela, la foudre est encore permise, mais quand on a cru - à tort - que la vie était à jamais tracée, le désir et la liberté se payent cher et comptant.Hervé Le Tellier, en horloger délicat, trace la parabole de leurs trajectoires. Amoureux de ses personnages, il dessine une galerie de portraits tendres et sans pitié de femmes, d'amants et de maris.
Anna, psychiatre rencontre Yves, écrivain alors que Louise, avocate croise Thomas, analyste d’Anna et la boucle est bouclée. Les personnages ont la quarantaine, on suit leurs chassés-croisés.
L’auteur nous propose une construction originale, des chapitres consacrés à chacun des couples se succèdent à la façon oulipienne, des combinaisons sont ainsi créées. Hervé Le Tellier signe ici un canevas captivant, un entrelacs de sentiments où l’amour est à l’honneur. Toute l’ingéniosité de ce roman réside dans la double lecture possible. Soit le lecteur n’y voit qu’une riche galerie de portraits de femmes, amants et maris soit il y prête davantage d’attention et entre dans une véritable partie de dominos, dans une écriture soumise à des règles. Une prouesse littéraire…


Shirley (Roubaix)
Anna, psychiatre rencontre Yves, écrivain alors que Louise, avocate croise Thomas, analyste d’Anna et la boucle est bouclée. Les personnages ont la quarantaine, on suit leurs chassés-croisés.
L’auteur nous propose une construction originale, des chapitres consacrés à chacun des couples se succèdent à la façon oulipienne, des combinaisons sont ainsi créées. Hervé Le Tellier signe ici un canevas captivant, un entrelacs de sentiments où l’amour est à l’honneur. Toute l’ingéniosité de ce roman réside dans la double lecture possible. Soit le lecteur n’y voit qu’une riche galerie de portraits de femmes, amants et maris soit il y prête davantage d’attention et entre dans une véritable partie de dominos, dans une écriture soumise à des règles. Une prouesse littéraire…
Shirley ,
Librairie
(Roubaix)
1 personne en parle

Très beau roman intimiste, à la construction originale (le chapitre où l'on suit conjointement les pensées de Stan, un des maris trompés pendant que Yves, l'amant, fait une lecture à voix haute - chacun sur une colonne différente). J'avoue mettre interroger sur les 100 premières pages. On découvre les personnages, on suit ce début de relation où tout semble parfait. Un peu trop, peut être. Puis, les premières failles apparaissent. Les doutes, la douleur, l'envie, le désir. C'est décrit avec beaucoup de délicatesse, avec subtilité. J'ai particulièrement aimé le chapitre " Quarante souvenirs d'Anna Stein", pour moi, une très belle déclaration d'amour. Bref, j'ai vraiment aimé !

floaimelesmots
04/11/11
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.30 kg