Attentat

NOTHOMB, AMELIE

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 21/08/97
LES NOTES :

à partir de
14,00 €

SYNOPSIS :

" la première fois que je me vis dans un miroir, je ris : je ne croyais pas que c'était moi. A présent, quand je regarde mon reflet, je ris : je sais que c'est moi. et tant de hideur a quelque chose de drôle. mon surnom arriva très vite. je devais avoir six ans quand un gosse me cria, dans la cour : " quasimodo ! " fous de joie, les enfants reprirent en choeur : " quasimodo ! quasimodo ! " epiphane otos serait-il condamné, par sa laideur, à vivre exclu de la société des hommes et interdit d'amour ? tour à tour martyr et tortionnaire
de ses contemporains, il sera ambassadeur de la monstruosité internationale, juré d'un concours de beauté au japon, mais aussi et surtout, amoureux. Car que peut une âme sensible enfermée dans un corps disgracié, sinon vénérer l'absolu sous les traits d'une femme ? Amélie nothomb, à travers ces confessions, décline avec ce mélange d'humour, de tendresse et de cruauté qui, d'hygiène de l'assassin aux catilinaires et à peplum, ont imposé son talent corrosif, une histoire d'amour aussi infernale qu'impossible.
5 personnes en parlent

Epiphane Otos, le narrateur-personnage, est laid. Pire que cela, il est la laideur incarnée, il n’existe pas personne plus horrible à regarder que lui sur terre et il en a parfaitement conscience. Ainsi, parfaitement au fait des normes de beauté actuelles, il ne se fait guère d’illusions quant à sa possibilité de plaire à une femme.Un jour, alors qu’il se rend sur un casting (le réalisateur recherche "un homme hideux pour film d’art") mais qu’il se fait sauvagement refoulé, Epiphane rencontre la sublime Ethel – actrice principale dudit film d’art -qui vient à son secours.Bien évidemment, notre ami tombe sur-le-champ éperdument amoureux de la belle. Evidemment, certain que sa laideur condamne à coup sûr toute chance de conquérir son coeur, il préfère ne rien avouer de ses sentiments et jouer le rôle de meilleur ami pour profiter pleinement de la présence de la beauté à ses côtés.Un autre problème se pose à Epiphane que celui de l’amour. Il doit impérativement trouver un emploi. Problème : sa laideur est telle que personne ne souhaite l’embaucher nulle part. Ne se laissant pas abattre, notre homme va s’inventer un métier : repoussoir professionnel. Le but : mettre en valeur les mannequins sur les podiums des défilés de mode en se plaçant entre elles; dégoûté par la monstruosité de son visage, le public ne pourra qu’admirer davantage la beauté des mannequins. Loin de faire sensation, l’idée est quand même retenue et Epiphane se met à parcourir le monde au entouré des plus jolies filles de la planète.Par le biais de ce texte à la fois drôle, tendre et cruel, Amélie Nothomb pose un regard sans concession sur notre société qui voue un culte à la beauté – norme aussi subjective soit-elle. L’homme laid est-il condamné à la solitude toute sa vie, exclu de la société et interdit d’aimer ? La beauté intérieure n’est-elle qu’un concept fumeux pour épargner les laids ? Au travers du personnage d’Epiphane, aussi attachant que repoussant – pas seulement physiquement cette fois, il sait également se montrer odieux à quelques reprises – l’auteure belge nous livre une histoire d’amour impossible, l’histoire d’un homme laid en quête d’un amour pur et absolu qui, malheureusement, se présente sous les traits d’une femme bien trop humaine.Une fois encore, j’ai vraiment apprécié le style de Nothomb qui réussit à évoquer un sujet à la fois quotidien et sensible avec l’humour mordant qu’on lui connait qui retire toute sensation de misérabilisme. A lire !

Naurile
07/04/14
 

Un monde de la beauté, tout a fait d'actualité dans la société dans laquelle nous vivons nous decrit l'auteure. Seulement elle nous parle de la souffrance d'epiphane otos, un homme laid qui se retrouve paradoxalement dans le mannequinat. Il contraste en effet avec la beauté et est un argument publicitaire. Il se retrouve malgré lui dans les rouages du milieu de la beauté. Un monde cruel a son egard.

Mayuha
14/11/10
 

Il n'y a rien à redire, j'ai trouvé cette histoire très originale. Elle nous offre une belle réflexion sur notre société, sur la normalité (qu'est-ce que la normalité en définitive ?) sans toutefois nous assommer (je lis un livre pour me divertir et me détendre non pour réfléchir au sens profond des choses) donc c'était parfait pour moi ! J'aime la réflexion dans son juste milieu et c'est bien là qu'elle se trouve dans ce roman.L'auteur ne nous propose aucune intrigue particulière, on pourrait dire qu'il s'agit d'une succession d'évènements dans la vie du personnage principal et alors que l'on pourrait penser que c'en est ennuyeux, on se rend compte qu'il n'en est rien. Ça se lit tout seul et on arrive à la dernière page sans s'en rendre compte.- J'ai été bluffée par le personnage Epiphane, il est lui aussi pour le moins original ! Et je ne parle même pas de sa laideur mais de sa personnalité, c'est époustouflant ! Ethel est, elle-aussi, dans son genre intéressante et s'accorde parfaitement avec le caractère d'Epiphane nous offrant de bons moments de lecture et de dialogues.- Le style quant à lui est juste excellent. C'est parfois pompeux mais ça ne dérange nullement, que du contraire ! On se délecte des belles phrases, des métaphores si joliment trouvées et des tournures de phrases finement insérées. Je pense que c'est en partie ce qui enrichit le roman.J'avoue, j'étais très septique en ouvrant ce livre, je ne m'attendais pas à ça. Je suis sortie de mon registre de prédilection pour en être absolument charmée. Je lirai d'autres NOTHOMB pour voir ce qu'il en est (et relirai au passage Mercure que j'avais bien aimé mais dont j'ai malheureusement peu de souvenirs).

Eden1487
25/08/10
 

Je n'ai pas été capable de finir ce roman...

Ninie
15/10/08
 

Mais où va-t-elle chercher tout ca ?? Amélie Nothomb revisite ici le thème du monstre amoureux d'une déesse... Mais sur quoi cette histoire va-t-elle déboucher ?? Un livre provocateur et dérangeant, plein d'humour et de cynisme, qu'il faut lire absolument !

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.25 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition