Au bord de l'eau t1

LUO GUAN-ZHONG/SHI N

livre au bord de l'eau t1
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 24/11/78
LES NOTES :

à partir de
60,00 €

SYNOPSIS :

Au bord de l'eau est un des oeuvres les plus connues du patrimoine chinois. Il s'agit d'un de ces romans à épisodes de cette littérature ancienne qui s'est formée en marge de la littérature classique. La trame du livre est simple : on introduit d'abord les héros (d'une folle variété, et dont certains demeurent jusqu'à nos jours des types connus de tous), jusqu'à leur progressif rassemblement et jusqu'à la formation de la société idéale des frères jurés du Liang-shan, où ont lieu de truculentes aventures ; puis les braves se mettent au service de l'empereur
et, au cours des guerres contre les rebelles, disparaissent l'un après l'autre. Tel est le fil conducteur ; mais les épisodes et les intrigues, d'une merveilleuse invention et d'une charmante diversité, ne cessent de créer de nouveaux rameaux d'histoires ; au fil des péripéties accumulées, des aventures qui, de méandre en méandre, se recroisent et s'amplifient, selon la subtile fantaisie de l'auteur chinois, surgissent une multitude de personnages divers qui composent une fresque haute en couleurs, débordante de vie, de la Chine du Moyen Âge.
2 personnes en parlent

L'action commence à Dong Jing sous le règne de Zhe Zong (dynastie Song du Nord). Gao Qiu, qui signifie Gao-la-Balle, ne sait que jouer au ballon et préfère se faire appeler Gao-le-Bel. Il est détesté car il vit dans la débauche et entraîne les jeunes hommes de bonnes familles. Lorsqu'il devient garde du corps du grand officier Wang, il s'en fait apprécier car il sait le distraire. Un jour qu'il livre au prince Duan des objets en jade de la part de Wang, Gao Qiu surprend le jeune prince à jouer au ballon et ne peut s'empêcher d'entrer dans le jeu. Voyant les exploits de Gao Qiu, le prince Duan le prend à son service !À la mort de l'empereur Zhe Zong, le prince Duan devient empereur et prend le nom de Hui Zong. Gao Qiu devient alors grand connétable, ce qui est « une position importante à la tête de l'armée de l'Empire » (page 17), les Généraux devant lui prêter allégeance. Gao Qiu oblige le général Wang Jin, instructeur de l'armée des Huit cent mille,à se présenter devant lui alors qu'il est malade, simplement pour se venger de son père, Wang Sheng, qui l'avait autrefois vaincu aux arts martiaux...Pendant la nuit, Wang Jin et sa mère fuient en direction de Yan An, dans la préfecture de Zhong l'Ancien. Mais sa mère tombant malade, ils restent quelques jours dans un village habité par la famille Shi.[...]Bien que linéaire, l'histoire de Shi Jin est passionnante et j'ai bien ressenti sa fougue et son attachement à certaines valeurs.Les illustrations de Xidi Chao sont réalistes et accompagnent vraiment bien le texte. Il faut d'abord lire le récit sous les illustrations et ensuite (s'il y en a) les bulles de droite à gauche : quand on sait ça, la lecture est facile et agréable. Catherine de La culture se partage

Catherine2
16/03/13
 

[...]Au bord de l’eau est un roman de cape et d’épée qui se lit avec plaisir malgré son rythme lent et ses références culturelles totalement inconnues[...]

Readingintherain
02/05/11
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.50 cm
  • Poids : 0.55 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition