Austerlitz ; 2 decembre 1805

GARNIER, JACQUES

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 23/11/05
LES NOTES :

à partir de
17,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

De Tolstoï à Abel Gance, Austerlitz participe de la légende autant que de l'histoire. Le génie militaire de Napoléon y a donné toute sa mesure face à un ennemi double - autrichien et russe -, alors que l'issue victorieuse n'allait pas de soi. Au moyen des archives militaires et de récits des combattants (les sans-grade comme les illustres), Jacques Garnier raconte comment une armée rassemblée pour envahir l'Angleterre s'est portée en quelques semaines au coeur de l'Europe centrale et comment elle a été rejointe par d'autres troupes françaises stationnées en Italie.
C'est ensuite jour par jour, puis heure par heure qu'il décrit les plans successifs des adversaires et qu'il évoque, cartes à l'appui, les combats - majeurs ou mineurs, tous ont leur importance - ayant précédé l'affrontement final du 2 décembre 1805. Les pertes françaises seront très faibles en comparaison de celles des Alliés, et la victoire aura instantanément des effets géopolitiques considérables : fin du Saint Empire romain germanique, rattachement de Venise au royaume d'Italie, installation de Napoléonides sur les trônes de Naples et de Hollande, etc.
1 personne en parle

Austerlitz: un nom qui claque comme un drapeau au vent... de la victoire !Pour la plupart des historiens et des amateurs d'histoire militaire, la bataille d'Austerlitz a sa place au panthéon des grandes victoires dans l'histoire de la guerre. Ce ne fut pas la plus grande bataille en termes d'effectifs, de pertes ou de résultats mais ce fut une victoire qui réunit quelques éléments rares:- un stratège de génie: Napoléon Bonaparte au faîte de son art de la guerre- une armée d'exception: la Grande Armée forgée aux camps de Boulogne- une manœuvre de génie: des plages de la Mer du Nord au cœur de la Bohème-Moravie en passant par la victoire éclatante d'Ulm- une opération de déception exceptionnelle: les austro-russes croyaient dur comme fer que l'Empereur craignait le combat...L'ouvrage de Jacques Garnier nous restitue toute la campagne de 1805 et se concentre particulièrement, évidemment, sur la bataille du 2 décembre près du plateau de Pratzen.Le propos liminaire de Jean Tulard et le fait que l'ouvrage est édité chez Fayard viennent confirmer la qualité du texte de Jacques Garnier qui ne déçoit pas malgré un sujet largement traité par ailleurs.Une bibliographie très complète, de belles annexes, des ordres de bataille et 23 cartes dans le texte.Un must sur le sujet. Pour me retrouver sur mon blog: http://www.bir-hacheim.com

birhacheim
24/05/09
 

Format

  • Hauteur : 23.50 cm
  • Largeur : 15.30 cm
  • Poids : 0.77 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition