Babylone dream

MONFILS, NADINE

EDITEUR : BELFOND
DATE DE PARUTION : 02/05/07
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Des jeunes mariés sauvagement assassinés, deux enquêteurs sous le choc, une " profiler
" aux pouvoirs étranges... Un thriller angoissant et palpitant, un univers étonnant !
4 personnes en parlent

Encore un polar ! Encore un polar, mais quel polar : c'est sanglant, limite de la nausée, mais bien écrit, très imaginatif, les personnages sont attachants et humains même si leur univers est plutôt glauque. On a envie d'en lire d'autres... quand on a réussi à lacher celui-là (à la fin, pas avant).

Encore un polar, mais quel polar : c'est sanglant, limite de la nausée, mais bien écrit, très imaginatif, les personnages sont attachants et humains même si leur univers est plutôt glauque. On a envie d'en lire d'autres... quand on a réussi à lâcher celui-là (à la fin, pas avant). laurence

laurence
29/09/11
 

Des meurtres sauvages et sanguinaires, des assassins pervers et cruels, un inspecteur solitaire et blasé, une profiler marginale et fétichiste : tous les ingrédients sont réunis ici pour offrir aux amateurs de thrillers terrifiants une bonne nuit de cauchemars. Seulement, voilà, l’action se déroule dans la bonne ville de Pandore, et cela change tout car, dans cette ville, il n’y a que deux chaines de télévision : l’une pour les bonnes nouvelles, l’autre pour les mauvaises ; une fois par an, il y a la « Fête des rêves », ce jour là, il pleut des pétales de roses ; il y a aussi le « Quartier des arracheurs d’ailes » et des hommes aux chapeaux boules, en été, ont pour mission de vendre des rêves à ceux qui le souhaitent. En mêlant le fantastique et l’humour à ses intrigues, Nadine Monfils, auteur prodigue et multiforme, nous promène en plein surréalisme. Coco givré, son dernier roman, met en scène un serial killer fan de Magritte. On ne pourrait être plus clair !

Dans la ville fictive de Pandore, un tueur fou assassine sauvagement des jeunes mariés. Les scènes de crime sont horribles, les enquêteurs Lynch et Barn sont au bord de la nausée, et Nicki la profileuse puise dans ses visions pour détacher une piste valable dans ce bain de sang.Les indices sont minces, et chacun des protagonistes nous mène sur des voies qui peuvent éveiller les soupçons, puis s'éteindre aussitôt. La confusion est totale, le suspense immense. Alors oui, c'est clairement macabre, fort en images cauchemardesques. Et pourtant pas une seconde le lecteur n'envisage d'abandonner son livre, totalement soumis à cette fascination du crime, du suspense efficace et bien rodé, où jamais on ne s'ennuie un instant. Et l'ombre du tueur est menaçante, se faufile entre les lignes et les chapitres. C'est cruel, mais brillant.Et surprise ! L'humour est de mise, assez noir, je le conçois. Mais cela empêche tout sentiment d'étouffement, celui de n'en-plus-pouvoir et qui étreint dès qu'on plonge dans un thriller aussi funeste et implacable. Ici, cela relève du brio de s'y attacher, tant c'est tour à tour culotté, sinistre, sanglant et dégoûtant. Nadine Monfils livre un « Babylone dream » sombre et passionnant, bien écrit, mettant en scène des personnages peu banals (du flic au suspect, tout le monde casse la baraque). Et la fin s'achève comme si on soufflait une bougie ... On ferme ce livre, mais on se dit qu'on y reviendra très probablement car des points soulevés attendent une suite au prochain numéro ! Du moins, j'espère ...

Clarabel
20/02/09

Format

  • Hauteur : 22.60 cm
  • Largeur : 14.20 cm
  • Poids : 0.39 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition