Baisers de cinema

FOTTORINO, ERIC

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/08/07
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« Je ne sais rien de mes origines. Je suis né à Paris de mère inconnue et mon père photographiait les
héroïnes. Peu avant sa mort, il me confia que je devais mon existence à un baiser de cinéma. »
2 personnes en parlent

Pour ceux qui ont lu le livre phare du surréalisme, le NADJA d'André Breton, la comparaison avec la Mayliss du roman saute aux yeux. Attention loin de moi l'idée que l'auteur ait volé le personnage, mais on sent une influence réelle: mêmes phrases obscures, même comportement "border line", même fuite en avant, parfois le même regard et la même silhouette... Sinon, au fil des pages, le narrateur explique "son absence de lui-même", cette passion dévastatrice qui le lia à Mayliss et lui fit mettre de côté ses recherches pour découvrir l'identité de sa mère. Le style est parfois ampoulé, il y a des belles phrases. La fin est rapide, mais elle propose une ouverture inattendue pour une réflexion sur la suite, et permet surtout au narrateur d'espérer, de tourner la page. Bref, un roman qui se lit tout seul avec une histoire intéressante....et pour ceux qui ne connaissent pas Nadja de Breton, l'occasion de le lire et de comparer. vivi

vivicroqueusedelivres
18/02/12
 

Ce roman est le récit de 3 éléments gravitant autour d'un personnage principal: - son histoire d'amour difficile et tourmentée avec Mayliss,- l'acceptation de la mort de son père - la quête, par tous les moyens, de sa mère dont il ne sait absolument rien.... le tout, sur fond de cinéma, avec notamment de nombreuses citations d'actrices et de films de l'époque de la Nouvelle Vague.On se laisse facilement emporter par la recherche originelle de Gilles Hector et comme lui, on cherche, on s'interroge, on suppose, on a envie de savoir. Les épisodes avec Mayliss viennent agréablement interrompre cette quête et s'intercaler. L'ambiance cinématographique est omniprésente et jette un voile chaud, intime et rétro sur le récit.La lecture est donc très agréable et se fait rapidement. On n'est pas non plus déçu par la fin mais il reste au final un récit peut-être un peu superficiel des évènements (on voudrait notamment mieux comprendre le comportement de Mayliss ou l'histoire de sa mère). Maylany

Maylany
26/09/11
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.80 cm
  • Poids : 0.24 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition