Balades au paradis

SHEPARD, SAM

livre balades au paradis
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 03/05/07
LES NOTES :

à partir de
9,00 €

SYNOPSIS :

un garçon échoue dans un motel désolé et sordide, à la recherche du matelas carbonisé sur lequel son père a brûlé vif un soir d'ivresse; un acteur éreinté se heurte à une fonctionnaire obtuse dans un poste-frontière mexicain: elle ignore que son nom est spencer tracy; un homme et une femme se querellent dans une chambre d'hôtel quelque part au dakota-du-sud, et se séparent sans réellement savoir ce qui les fait agir; deux gamins élèvent un louveteau acheté par correspondance avant de l'abandonner à son sort sur une voie ferrée; une équipe de cinéma tourne sous le soleil du mexique, sans
même s'apercevoir que des indiens pratiquent au-dessus de leurs têtes un rituel ancestral..: ;sam shepard nous confronte avec talent à la solitude, la violence et la dureté d'une amérique belle et désenchantée. la sienne. ses nouvelles sont laconiques, lyriques, brutales, tristes ou comiques selon les cas. toutes ensemble elles offrent une vision très personnelle de l'enfance, de la famille, des racines, de la passion charnelle, de la trahison et de la célébrité; autant de thèmes qui fascinent leur auteur, et qu'il décline ici d'une voix austère et pure comme un désert de l'arizona.
1 personne en parle

Une terre de contrastes, un artiste à part entière et 41 nouvelles. Dans Balades au paradis, Sam Shepard, acteur, homme de théâtre, scénariste et écrivain à ses heures évoque « son » Amérique. Celle des hommes qui l’ont construite ou défigurée et fait d’elle ce qu’elle est devenue : une entité fascinante chancelant perpétuellement entre rêve et cauchemar.41 balades qui promènent le lecteur de New York à Mexico, du Texas à Los Angeles ou encore de Hollywood à Poza Rica. L’auteur, en digne représentant de la contre-culture, sillonne le continent américain pour n’en garder que le plus profond, l’essence même de ce qui l’anime. Dans les 41 étapes de ce « road-movie », on est bien loin de "l’american way of life". Les hommes sont ici à l’image des paysages qui composent leur terre : arides comme le désert, durs comme le Texas et démesurés comme peut l’être la ville de New York. Au cours de cette lecture, quelques notes des plus grands standards du jazz s’échappent des pages et viennent tutoyer les hurlements d’un loup. Le mezcal se mélange au whisky laissant évaporer quelques effluves qui déforment les mots. Les histoires, les scénettes et autres bribes de vie nées de l’imagination fertile de l’écrivain prennent possession de la bulle intime qui unit le lecteur et lui. Il n’y a plus ni lecteur ni écrivain…Seulement un américain qui raconte ses racines et sa terre à un nouveau venu. Shepard en extrait ainsi jusqu’à la dernière goutte d’authenticité et en abreuve les sentiments les plus intimes du genre humain : la solitude, la nostalgie ou encore la peur de vivre. Des états, parfois si chevillés à l’âme, qu’ils deviennent impossibles à exprimer. D’amours contrariées en drames de la vie quotidienne, ces nouvelles ont la force des écrits de Tennessee Williams. De ce fait, il n’est pas rare au fil de ces balades que lecteur grisé se prenne parfois pour un Easy Rider sur la mythique route 66 ou pour le Travis de Paris Texas en errance dans l’Amère-rique. Rebelde

Rebelde
08/10/13
 

Format

  • Hauteur : 18.30 cm
  • Largeur : 12.30 cm
  • Poids : 0.23 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : BERNARD COHEN