Banana love

CRANE, ELIZABETH

livre banana love
EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 16/04/09
LES NOTES :

à partir de
7,50 €

SYNOPSIS :

Féroce à souhait et survitaminé, Banana Love est un recueil de dix-sept nouvelles, signé par l'une des plumes les plus carnassières de sa génération. Entre mal de vivre, alcoolisme et shopping compulsif, les héroïnes déjantées d'Elizabeth Crane trouve toujours midi à leur porte : l'une, en quête d'existence, égrène les castings de télé-réalité tandis que l'autre, en mal d'amour, pioche dans le petit écran ses partenaires sexuels. Une autre encore combat une aversion
phobique pour les bananes, qui pourrait bien conduire son couple à la séparation. Avec un sens aigu de l'observation et un humour décapant, Miss Crane épingle les petites imperfections de ses contemporains, dont les destins hors normes prennent souvent l'allure de comédies désopilantes. « Savamment déjantées, les héroïnes d'Elizabeth Crane ont de l'humour à revendre, et une lucidité à faire pâlir d'envie Bridget Jones. » Émilie Grangeray, Le Monde des livres
2 personnes en parlent

La nouvelle est un genre que j’affectionne particulièrement, surtout lorsqu’il s’agit d’histoires brindezingues : eh bien, sur ce plan-là, on peut dire qu’avec Banana Love, j’ai été servie ! Personnages déjantés, situations loufdingues – voire carrément digne d’un scénario de science-fiction – et dialogues hilarants, voilà la substance qui compose les 17 nouvelles de ce recueil.Je conseille néanmoins aux gens qui n’aiment pas les situations tirées par les cheveux et les histoires complètement barrées de s’abstenir.

ElizabethBennet
23/03/10

Dix-sept nouvelles totalement novatrices, où la réalité est joyeusement décalée, mais toujours cohérente. Par exemple cette jeune fille qui développe une addiction envers le placard de son petit ami (et on la comprend, on a envie nous aussi de ressentir ce sentiment de bien-être à l'odeur citronnée !), cette autre qui peut sortir les personnages de la télé par une petite ouverture sur le haut (et qui m'a fait penser à ces épisodes de "Ma sorcière bien-aimée" où Tabatha faisait s'incarner les héros de ses livres d'enfant), ce bébé qui devient soudain Ethan Hawke, tout en étant toujours un bébé, le long mail de Marie-Louise, la foi des Mipod... Chacune de ces nouvelles est un petit monde en soi, avec ses codes très particuliers, son absolue logique qui ne correspond juste pas à nos habitudes.Une pépite dans l'univers de la nouvelle, une férocité moqueuse qui n'oublie pas les bons sentiments, une modernité qui décortique notre époque, un charme fou ! Sylvie Sagnes

SagnesSy
06/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition