Batailles dans le desert

PACHECO, JOSE EMILIO

livre batailles dans le desert
EDITEUR : LA DIFFERENCE
DATE DE PARUTION : 12/02/09
LES NOTES :

à partir de
6,10 €

SYNOPSIS :

Dans le Mexique corrompu de la fin des années 40 et qui s'américanise à grands pas, Carlos, un enfant de la petite bourgeoisie, raconte son quotidien. Au travers de portraits savoureux, il « croque » un Mexique où il ne fait pas bon avoir la peau trop sombre ou les yeux bridés et où les enfants rejouent le conflit israélo-palestinien jusque dans la cour d'école. Un jour, Carlos tombe « amoureux » de la mère d'un de ses amis.
Amour impossible et pur d'un petit garçon pour une femme mais qui révèle une société conformiste, engoncée dans une morale hypocrite et éblouie par des modes venues d'ailleurs. Une chronique tendre et drôle à hauteur d'enfant, sur une société ébranlée par le « grand-frère » américain plus puissant que jamais au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Un très beau livre, court et accessible à tous, dès l'adolescence.
2 personnes en parlent

Un grand titre pour un petit ouvrage, petit par le nombre de pages mais un grand plaisir de lecture. D’ailleurs ce titre pourrait évoquer les batailles de l’enfance, des batailles de petits personnages en plomb.Ce court roman nous décrit la vie d’un jeune garçon et de sa sortie de l’enfance. Il vit avec ces parents à Mexico et va au lycée. Il nous décrit sa famille et ses amis de lycée et en particulier, son meilleur ami. Avec celui-ci il révise et un jour, il rencontre sa mère, et en tombe amoureux. Une belle femme, mais elle n’est pas l’épouse régulière du père de son ami. C’est une femme de mauvaise vie. Un jour, il va sécher les cours pour aller lui déclarer sa flamme. Ces parents vont l’apprendre et il va alors être puni.Ce texte est l’occasion pour l’auteur de nous parler du monde de l’enfance, de la vie au Mexique, de l’hypocrisie de la société, des rêves d’enfance et d’adolescence.Un texte bref mais beaucoup d’humour et on s’attache très vite à ce jeune garçon et à ses illusions, rêves.

catherine
18/03/13
 

Au Mexique, peu après la fin de la seconde guerre mondiale. La culture américaine, sous toutes ses formes, a débarqué dans le pays, et dans les cours de récréation, les juifs et les arabes ont remplacé les voleurs et les gendarmes. Un jeune garçon mexicain, issu d’une famille nombreuse, se lie d’amitié avec Jim. Jim est américain, il est arrivé avec ses parents car son père occupe un poste politique important. Lors d’un goûter organisé chez Jim, le héros rencontre Mariana, la mère de Jim. Immédiatement, il en tombe amoureux, mais cet amour est considéré comme une folie pour son entourage.Dans ce court roman, Jose Emilio Pacheco a visiblement deux intentions : décrire l’évolution de son pays suite à l’hégémonie américaine et cette histoire d’amour, non pas incestueuse mais disons contre nature entre un enfant et une adulte. Dans ces quelques pages (l’ouvrage fait moins de 100 petites pages), l’auteur parvient à rendre les inégalités qui existent entre américains et mexicains, mais aussi entre mexicains eux-mêmes (ce qui a une résonance particulière ces jours-ci, quand on voit la dépense qu’un pays comme le Mexique fait pour recevoir un chef d’Etat étranger, par exemple le Président de la République française, alors que tout le monde parle de crise. Ah, on me signale que Sarkozy aurait été hébergé aux frais d’un narco-trafiquant. Alors, si c’est de l’argent « privé », il n’y a plus de problèmes ! Mais je m’égare).Surtout ce roman est la description d’une attirance irrésistible, celle que ce gamin a pour cette femme qui pourrait être sa mère. Mariana occupe ses pensées, l’obsède, au point qu’il sèche les cours pour la retrouver. Ce qui donne lieu à des jolies scènes. Ensuite, on suit le parcours de cet enfant, du prêtre au policier, car chacun essaie de comprendre ce sentiment inexplicable. Notamment ses parents, qui n'acceptent pas que leur fils, doué à l'école, soit coupable de cette infamie.Ce roman est le premier roman mexicain que je lis. Une entrée dans la littérature de ce pays par une toute petite porte, qui ne demande qu’à s’agrandir.

Yohan59
15/01/13
 

Format

  • Hauteur : 16.50 cm
  • Largeur : 11.50 cm
  • Poids : 0.08 kg
  • Langage original : ESPAGNOL (MEXIQUE)
  • Traducteur : JACQUES BELLEFROID

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie