Bazar magyar

CHOCAS, VIVIANE

livre bazar magyar
EDITEUR : HELOISE D'ORMESSON
DATE DE PARUTION : 24/08/06
LES NOTES :

à partir de
16,23 €
nos libraires ont adoré bazar magyar

SYNOPSIS :

" Parfois, il suffit de manger pour que tout, ou presque, puisse être dit. " Pour Klara, c'est une aubaine, car Zsuzsa et Péter, ses parents, ne lui ont rien dit, rien transmis de leur histoire, restée cadenassée derrière le rideau de fer. Même leur langue maternelle, ils l'ont comme oubliée. Seule concession à leurs origines, la cuisine de Zsuzsa entre goulasch et Tokay. Klara chérit ce lien. Son alphabet intime ce sont ces voyelles paprika, ces consonnes galuska,
ces accents graves au goût de noix, aigus à l'amertume du concombre. Pour le reste, elle va tout imaginer - la fuite hors de Hongrie en 1956, ses oncles et tantes, les rives du Danube. Pièce par pièce, mot par mot, elle recompose son identité, , son " bazar magyar ", jusqu'à s'approprier l'histoire familiale d'avant l'exil, jusqu'à faire le voyage. Quête des origines, guidée par les saveurs qui font surgir les souvenirs, Bazar magyar est un festin littéraire.
Un très beau premier roman où les saveurs culinaires de la Hongrie sont utilisées par l'auteur à la façon de Proust et sa madeleine.

Un joli voyage littéraire dans la Hongrie du rideau de fer.

A déguster!

fanny (roubaix)
Un très beau premier roman où les saveurs culinaires de la Hongrie sont utilisées par l'auteur à la façon de Proust et sa madeleine.

Un joli voyage littéraire dans la Hongrie du rideau de fer.

A déguster!
Fanny ,
Librairie
(Roubaix)
1 personne en parle

Evidemment, sur une lecture aussi savoureuse, il est plus que tentant de filer la métaphore gastronomique…Parce que ce livre raconte le plaisir premier, celui de la bouche, les mets et les mots, étranges, différents, d’autant plus porteurs de sens et de sensations.Nous suivons le parcours de Klara, de l’enfance à l’âge adulte, dans sa quête, sa reconquête d’une langue, d’une culture, d’une identité reniées, à travers l’association de consommes aux sonorités mystérieuses et le goût du paprika. Je me suis prise d’affection pour ce personnage, son obsession, ses bravades.Ce roman est un véritable plaisir de lecture, offrant un double contexte historique très intéressant, le premier personnel et familial, le second marqué par les événements politiques, ceux qui firent construire un mur coupant Berlin. Le récit alterne pertinemment ses deux histoires intimement liées, ces deux regards que porte Klara – qui la portent -, l’un tourné vers l’extérieur à la recherche de l’âme hongroise qu’elle tente de se réapproprier, l’autre tourné vers l’intérieur à l’affût des résonances.La plume est fine, le ton parfois léger, pratiquant en douceur l’autodérision et la répartie ironique, puis s’attarde un moment plus en profondeur sur l’exil, ces conséquences sur la deuxième génération, sur le périple de la première. Ce roman se lit le sourire aux lèvres. La part de réflexion m’a paru d’une justesse qui m’a impressionnée, d’une humanité qui m’a touchée.

Marilire
09/11/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition