Beau role

FARGUES, NICOLAS

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 15/05/09
LES NOTES :

à partir de
7,20 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Jeune premier plus si jeune ayant connu succès public au cinéma cherche rôle aux côtés actrice célèbre. Présente
signe particulier mais demande être jugé sur pièce. Metteurs en scène franco-français s'abstenir.
2 personnes en parlent

« Alors, là-dessus, j'ai répondu, faut pas me lancer parce que je peux vite devenir assez désagréable, voire injuste et borné. »C'est l'histoire d'Antoine, 35 ans, comédien qui vient de connaître un petit succès au cinéma. Il oscille, comme ça, entre ses racines françaises (mère blanche) et concordines (père noir). Position floue par excellence, il ne sait pas au fond qui il est, entre ses grandes théories sur tout, son statut de métisse, son métier qui ne décolle pas vraiment tout en lui permettant de se gargariser, sa famille divisée où il ne se sent complètement accepté nulle part. Même en amour, il ne sait pas. Son ex espagnole lui a-t-elle brisé le coeur ou n'est-ce qu'une égratignure narcissique ? Suivons-le quelques temps, histoire de se faire une idée...... que je ne me suis pas faite, au final ! Non, je ne sais pas ce que je pense de ce roman, qui m'a tour à tour intéressée et ennuyée. J'étais tombée l'autre jour sur un chroniqueur au Bateau Livre (dont j'ignore le nom) qui disait "ce qui ne va pas, c'est que Nicolas Fargues n'aime pas ses personnages" et je suis assez d'accord avec ça, au fond.Le bel Antoine est saoulant, avec ses théories interminables qu'il s'écoute déclamer, à tel point qu'il en masque le fond de son message : j'avoue que je n'ai pas creusé le passage aux Concordines - parce qu'en réalité, je me moque des états d'âme de ce personnage - alors qu'il y a des passages qui demandent (et mériteraient) d'être relus et digérés. Beaucoup également de "je me dis que" "je pense que" "j'aurais pu dire que", qui, lorsqu'ils se lisent chez Véronique Ovaldé*, font partie intégrante de la narration, mais ici ils se remarquent, ne s'insèrent pas, heurtent le regard.Et puis ce name-dropping incessant ! Ce côté "moderne" tape à l'oeil, jusque dans un lien YouTube donné pour visualiser un sketch... Le décrire, l'expliquer, aurait été moins percutant ?(Excellent pied-de-nez en toute dernière page, contredisant entièrement le premier paragraphe, et, pour le coup, fort amusant !)* A la 3° personne, chez elle http://cuneipage.wordpress.com

SagnesSy
28/10/15
 

On sent que Nicolas Fargues a voulu écrire un livre sur la difficulté de se sentir français lorsqu'on est métis. Simplement l'alchimie ne prend pas. Le narrateur est un acteur assez célèbre pour être reconnu dans la rue dénonçant l'industrie cinématographique "franco-française" qui, en tant que métis, le met souvent de côté. Mais très vite ce narrateur agace. A force de blabla, on ne sait plus très bien où il veut en venir, et surtout ce "merveilleux" acteur est insupportable de narcissisme et d'arrogance. Certes, on pourrait penser que cette attitude est un rempart contre le désœuvrement ou le mal être, cependant, le côté "tête à claques" reprend vite le dessus. Par exemple, encore amoureux de son ex, il pense: "elle le regrettera, elle n'a pas réalisé ce qu'elle a perdu, elle n'en trouvera pas un autre comme moi, un jour elle s'en mordra les doigts". Auto suffisance? Cynisme? On navigue sans cesse dans le monologue continu d'un homme qui se regarde vivre: "nous allions enfin parler de moi, de mon métier, de mes rôles, mais surtout de mon statut de demi star (...) . J'étais venu pour ça et eux aussi." Finalement Antoine Mac Pola devient intéressant lorsqu'il livre une réflexion sur la caricature de l'Afrique dans les films américains en prenant comme exemple le dernier James Bond ou le dessin animé Madagascar. Le problème c'est que cela tient en une page et demie sur deux cent cinquante! Ainsi le projet initial de l'auteur tombe à l'eau pour sombrer inexorablement dans l'ennui le plus total. vivi

vivicroqueusedelivres
15/02/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.17 kg

Dans la même catégorie