EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/08/79
LES NOTES :

à partir de
3,50 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Maupassant Bel-Ami A qui Georges Duroy doit-il son irrésistible ascension ? Aux femmes séduites par sa jeunesse et sa beauté. La petite fille de l'une de ses maîtresses le surnommera Bel-Ami. Et ce fils d'aubergistes normands, à Canteleu, deviendra baron Du Roy de Cantel. L'amitié lui ouvrira la carrière journalistique. L'amour lui donnera l'argent et la gloire. Maupassant a été journaliste. Il a connu ce monde parisien du xixe
siècle, les salles de rédaction qui font et défont les ministères, et leurs annexes, les salons mondains où naissent intrigues et liaisons. Ses portraits de femmes dévorées d'amour ou d'ambition, ses tableaux de la vallée de la Seine à Rouen, ses fiacres, avenue du Bois de Boulogne, sont oeuvre de peintre. Maupassant était un maître du récit. Préface de Jacques Laurent. Notes et commentaires de Philippe Bonnefis.
11 personnes en parlent

Un livre très intriguant et ce durant toute la lecture. Bien qu'on connaît "la fin" dès le début, le détail ne manque pas. C'est un point positif puisque le réalisme de ce livre en est réellement scotchant. Même si je l'ai lu pour les cours, j'avoue que je ne le regrette pas. Le parcours de Georges Duroy, bien que détestable pour certain, il est surtout intéressant dans un certain sens. Profond et bien plus que ça ! Un classique à connaître avant tout et à apprécier à sa juste valeur.

Kayci
28/07/12
 

Ce livre je l'ai pris dans les mains juste avant de partir pour une petite promenade. Je l'ai pris et je ne l'ai plus lâché! J'ai adoré ce Georges Duroy et toutes ces femmes. Beaucoup de personnes le détestent et moi je l'ai aimé! J'ai passé un très très bon roman avec ce roman de Maupassant.

searchxme
31/08/11
 

Bel-Ami fait partie de ces classiques intemporels. Maupassant est l’un de mes auteurs favoris et ce n’est pas pour rien !Georges Duroy est un ancien sous-officier ambitieux et prêt à tout pour se faire un nom à Paris. Lorsqu’un ami lui propose un jour de s’essayer au journalisme, il y voit une occasion inespérée. L’ascension sociale du jeune homme commence alors. Mais il va très vite réaliser que cette montée jusque dans les plus hautes sphères ne pourra se faire sans concession. A Georges Duroy de savoir s’entourer des bonnes personnes au bon moment. Jusqu’où son ambition le mènera-t-il ?Maupassant est surtout connu pour ses nouvelles mais il a également écrit des romans et Bel-Ami est un classique incontournable !Georges Duroy est un jeune arriviste qui doit son ascension aux femmes. Ambitieux, il n’hésitera pas à utiliser tous les moyens à sa disposition (et surtout ses relations) pour progresser, ne se souciant guère des conséquences que ses actes auront pour d’autres. Homme à femmes, celles-ci ont un rôle déterminant dans sa vie. Celui qui sera surnommé Bel-Ami n’aura pourtant de beau que ce surnom. Nous suivons Georges sur plusieurs années et nous voyons à quel point le monde dans lequel il évolue va finir par totalement en faire un être corrompu et méprisable. Car ici, en effet, Maupassant ne se contente pas de dresser le portrait d’un petit bourgeois du milieu du XVIIIème siècle. Il dépeint également une société française corrompue où les gens honnêtes n’ont guère leur place. L’égoïsme et la luxure dominent dans un monde où richesse, notoriété et profit sont les maîtres mots. Et le milieu de la presse n’échappe pas à cette règle. Censée représenter la liberté et l’indépendance de l’opinion et de l’esprit, la presse n’est guère plus qu’un instrument de pouvoir au service des politiques qui sauront en faire bon usage à coup de promesses et de pots-de-vin. Georges, sans réel talent, n’aura pas d’autre choix que de suivre ce mouvement s’il veut atteindre son objectif : devenir riche et maître de la presse. Comment alors y parvenir ? Maupassant attaque ici un point important de l’époque : la place et le rôle des femmes en politique. Privées de toute intervention directe, celles-ci devront agir dans l’ombre telle Madeleine Forestier, une femme à la plume talentueuse. Mais elles seront le plus souvent des victimes des agissements des hommes. Georges se montrera à plusieurs reprises sans scrupules vis-à-vis d’elles, n’hésitant pas à se débarrasser de certaines lorsqu’il en ira de ses intérêts.Le pouvoir et l’argent ont fini par corrompre Georges Duroy mais aussi l’ensemble des hautes sphères françaises. Scandales politiques, manipulations, trahisons, corruption, Maupassant n’épargne en rien le monde de la presse. Dans Bel-Ami, il nous montre ainsi, grâce à un roman particulièrement réaliste et empreint d’ironie, des liens entre politique, presse et capitalisme qui, plus d’un siècle après, sont encore d’actualité. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
10/03/15
 

J'ai bien aimé cette histoire qui se lit très facilement (comme tous les Maupassant) et dans laquelle on est tout de suite plongé.On plaint au départ le pauvre Georges Duroy qui veut seulement se faire aimer et pouvoir manger chaque jour, on le trouve attendrissant. Et puis on assiste à la transformation du personnage, de manière progressive. Il était déjà ambitieux au début, mais le devient de plus en plus, laissant de côté de manière froide et implacable ceux qui ne lui servent plus. Il devient véritablement odieux, et son intelligence le fait toujours se tirer d'affaire et monter encore les échelons. Il arrive toujours à séduire la femme qu'il veut, et parvient même à récupérer celles à qui il a fait du mal. On plaint les pauvres victimes de ses pulsions, victimes de leur passion pour lui. mais je ne les comprends que trop bien.Bref, un classique à lire.

Myaou
19/10/13
 

Déjà lu à l’adolescence, j’avais un vague souvenir de l’histoire mais non du plaisir de la lecture. C’est sûrement l’un des premiers classiques que je n’ai pas rejeté, mais surtout qui m’a donné envie de lire, on voit ce que cela donne aujourd’hui !J’ai aimé retrouver le style de Maupassant, mais cela m’a surpris qu’à l’époque j’ai pu être touchée par cet homme séducteur, opportuniste et faux. Un homme qui a compris que l’une des possibilités pour arriver à ses fins était les femmes et leur influence dans le beau monde.Aujourd’hui encore je suis loin de m’identifier à ce choix de vie, mais je n’arrive pas à condamner ce personnage, je le trouve attachant. J’aime la perversité avec laquelle il utilise les sentiments des autres, sans aucune culpabilité, tel un joueur d’échec qui avance un pion. Je pense que j’obéis à une sorte de fascination, je suis curieuse de comprendre un pouvoir qui ne m’appartiendra jamais. J’ai fini par penser comme lui, imaginant quelle tactique utiliser pour monter davantage dans l’échelle sociale.Ce roman dénonce aussi la fainéantise, la capacité qu’ont certains à faire quelque chose avec du rien, en l’occurrence ici des articles, amenant le héros dans quelques déconvenues. Une technique encore très utilisée aujourd’hui et permettant de gagner beaucoup d’argent. Vous imaginez bien mon incapacité à lire nombre de magazines et autres journaux qui se reconnaitront.L’auteur démontre donc le lien étroit entre la presse, la politique, le capitalisme et le sexe.

Metaphore
25/05/13
 

Le livre par excellence! Très facile à lire, il nous plonge dans le milieu aristocratique parisien. Bel Ami, charmeur et tombeur, utilise les femmes de la hautes société pour arriver à ses fins et utiliser l'ascenseur social à son avantage. Cemella

Cemella
06/05/13
 

Un grand classique qui n'a pas pris une ride, tant l'acuité du regard, le sens du récit et la langue à la fois claire et très riche de Maupassant ont gardé toute leur modernité. On suit avec un grand intérêt le parcours de Georges Duroy, un jeune séducteur ambitieux qui fera son chemin dans les méandres de la bonne société parisienne. Cette société dont l'auteur nous décrit avec réalisme et une pointe d'ironie les coutumes et travers. Un pur régal!

murasaki
13/12/12
 

Tiens ! Qu’est-ce que ce livre ? L’histoire d’un ami ? Et beau de surcroît ?! Pas le temps de réfléchir que je suis déjà partie dans ma lecture... Tout au long de ces 300 et quelques pages, Maupassant nous livre l’histoire de ce singulier jeune-homme, surnommé Bel-ami par sa « belle-petite-amie » Laurine, fille de sa « petite-amie/amante » Mme de Marelle. Mêlant focalisation interne et zéro le narrateur nous permet ainsi de suivre l’évolution sociale et politique de Georges Duroy, à travers les yeux de celui-ci et des notes ironiques du narrateur. Seul point noir majeur, l’ « affaire du Maroc ». En effet, à ma première lecture, je n’ai rien compris à cette histoire (évidemment, je ne suis pas une référence en matière d’histoire politique). N’empêche que j’ai finalement compris que le Maroc était en fait la Tunisie (affaire de spéculations vers 1880). Mais voilà le risque quand on lit un récit réaliste (voir même naturaliste).En effet, l'histoire est encrée dans "le moment" et on peut découvrir la vie mondaine et celle des boulevards sur fond de corruptions journalistiques. Maupassant nous laisse entrevoir des personnages hauts en couleurs dont Mme de Marelle, première amante de Duroy et femme facile, Mme Walter, femme soumise, etc... Mais la palme d'or (si je puis dire) revient à Madeleine Forestier. Cette féministe avant-gardiste est quasi-unique dans l'oeuvre de Maupassant (qui, disons-le franchement, était quelque peu misogyne...). Ainsi, cette femme captivante a le mérite de tenir tête à Duroy même si finalement, elle se fera jeter... (mais la rusée a toujours du répondant et finira dans les bras d'un autre "jeune poulain" => cf excipit de l'oeuvre). Pourtant, on peut déceler quelques parcelles de fantastiques dans ce roman... Maupassant est d’ailleurs passé maître dans l’art du fantastique/réaliste avec notamment « Le Horla », « Qui sait » ou encore « La nuit ». En bref : Un classique à lire et surtout à apprécier. Séverine

SEcriture
02/11/12
 

On retrouve l'univers de Guy de Maupassant. Cet un auteur qui me fait toujours une drôle d'impression car il parle du XIX e siècle et on se dit que c'était hier ou aujourd'hui. On y retrouve son monde d'angoisses, des femmes du monde et de demi-mondaines. On fait un bond dans le paris des années 1880. Ces personnages ne sont pas foncièrement mauvais mais des insatisfaits. On a des magouilles politiques et financières, une satyre du monde journalistique... un journaliste qui fait des articles sans allez interviewer personne, des journaux à la solde de tel ou tel politique, des délits d'initiés, des femmes qui tirent les ficelles dans l'ombre. http://ramettes.canalblog

ramettes
09/10/12
 

Que dire ? C'est un chef-d'oeuvre. Ce roman se lit très facilement et avec beaucoup de plaisir. L'écriture est très fluide. L'histoire de ce Georges Duroy, un opportuniste dans le travail, avec les femmes, dans les relations sociales, est magnifiquement bien menée. Sa vie est d'un réalisme poignant et tantôt, on l'aime, tantôt, on le déteste. Si vous n'êtes pas habitués à lire des romans classiques, ou que vous n'aimez pas les lire, la nostalgie des cours de français au lycée vous obligeant à changer de rayon dans votre librairie, je vous conseille tout de même très fortement de vous procurer un exemplaire de Bel-Ami et de le dévorer. Vous commencerez tranquillement la lecture et très vite, vous l'engloutirez. Le Rat est mort, vive le Rat

Skritt
22/04/11
 

Ce roman est le récit d'un arriviste qui se lance à l'assaut de Paris et parvient à ses fins, notamment grâce au journalisme.D'une femme à l'autre, George Duroy va se bâtir une réputation et gravir avec brio les échelons au sein d'une société parisienne avide de mondanités, jusqu'à obtenir le titre de baron.Le milieu des journalistes en prend un sacré coup au passage, même s'il n'est pas le seul, et Maupassant montre toute la force de son talent et s'avère aussi bon romancier que nouvelliste.Duroy semble prêt à beaucoup pour réussir à se faire la place qu'il désire. Et personne ne sort réellement indemne de ce roman acerbe. Maltese

Maltese
21/01/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition