L'epouse du dieu de l'eau t.4

YUN, MI-KYUNG

livre l'epouse du dieu de l'eau t.4
EDITEUR : CLAIR DE LUNE
DATE DE PARUTION : 16/06/11
LES NOTES :

à partir de
6,95 €

SYNOPSIS :

Nouvelle série qui s'adressant à la fois aux filles mais aussi aux garçons, à l'instar des oeuvres les plus sombres des Clamps (X, RG veda.) Un dessin d'une élégance rare qui rappelle le style de Mokona Apapa, gothique et raffiné qui séduira les fans de BD asiatiques les plus exigeants. Soah est une jeune fille d'un petit village souffrant d'une longue sécheresse dévastatrice. Afin d'apaiser Habaek le dieu de l'eau, la plus belle fille du village doit être sacrifié. Soah est choisi pour devenir l'épouse d'Habaek, mais au lieu de mourir entre
les mains d'un monstre, Habaek la sauve et l'emporte au royaume de l'eau. Soah apprend alors à vivre dans un monde nouveau et étrange rempli de dieux. Elle se retrouve prise dans diverses intrigues entourant Habaek et il lui est de plus en plus difficile de savoir en qui elle peut avoir confiance, pourtant, au milieu de cette agitation, elle tombe amoureuse de Mui, ignorant que le jeune homme est la vraie forme d'Habaek enfant. L'histoire du dieu Habaek est l'un des plus anciens mythes en Corée et narre l'histoire du dieu de la grande rivière Yalu
1 personne en parle

Soah a accepté d’épouser son ami d’enfance Dongyoung ! Si elle se souvient en effet d’avoir été offerte au dieu de l’eau pour l’épouser, elle ne garde cependant aucun souvenir de son séjour dans le monde des dieux. Pourtant, ses sentiments semblaient réels. Habaek/Mooi va-t-il la laisser en épouser un autre sans réagir ?Cette fois, c’est au tour d’Habaek de courir après celle qu’il aime. Encouragé par Taeuljinin (provoqué serait peut-être plus adapté), il se décide enfin à intervenir. Peut-être qu’en le voyant, Soah se souviendra de lui et de l’amour qu’elle lui portait…Arrivée à ce quatrième tome, je m’étais dit : « ça y est, voici le fameux triangle amoureux propre aux shojos ! ». Dongyoung est l’ami d’enfance amoureux d’une jeune fille dont il aimerait que les sentiments ne consistent pas seulement en une sincère et simple affection. Alors, quand elle lui dit oui, le voilà transporté de joie. Il va enfin pouvoir lui offrir la protection et l’amour dont elle a besoin. Mais c’était sans compter sur le nouveau venu : Habaek/Mooi. Le pauvre ne sait pas qu’il est en compétition avec un dieu ! Comment lutter contre lui ? Je pensais donc que Soah allait devoir choisir, comme toutes les héroïnes de ce type de romance, entre eux deux : d’un côté un mortel, de l’autre un dieu.En fait, c’est beaucoup plus compliqué qu’il n’y paraît de prime abord. En effet, Dongyoung est assez rapidement mis de côté et un autre personnage semble prendre plus d’importance dans l’intrigue mais également dans le cœur de Soah. Simple confident ou possible amant ?Cette intrigue amoureuse se déroule sur un fond plus sombre : certains personnages semblent déterminés à nuire à Habaek, essayant de l’empêcher d’être réunis avec son amour. Trahisons et complots commencent à se dessiner alors même que Mooi ne semble se douter de rien. Comment va-t-il parvenir à déjouer tous ces complots ? Qui se cache réellement derrière ?En conclusion, L’épouse du dieu de l’eau tome 4 nous plonge plus profondément dans l’univers des dieux. Les quelques petits défauts qui avaient pu me gêner dans ma lecture du premier tome se sont nettement estompés même si des fautes d’orthographe subsistent. Néanmoins, les graphismes sont tellement beaux et l’histoire si prenante que cela n’enlève rien au charme de ce manga ! N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
14/08/14
 

Format

  • Hauteur : 17.50 cm
  • Largeur : 11.50 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie