Bons baisers

BORDIER, MURIEL

livre bons baisers
EDITEUR : FILIGRANES
DATE DE PARUTION : 22/04/09
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
25,00 €

SYNOPSIS :

Les touristes se reconnaissent de loin aussi bien que des pyramides ou des Tours Eiffel. Ils sont typiques de leur état comme la paella l'est de l'Espagne. Ils sont donc photographiables autant que le Colisée de Rome ou la cathédrale de Chartres. Groupés entre eux parce qu'ils sont identiques, ils cherchent ce qui leur ressemble, à savoir les monuments, typiques, identifiables, marqués. (.) Photographier un monument, c'est fabriquer une carte postale. Se photographier devant le monument, c'est pénétrer dans la carte postale, devenir immortel, présenter à ses amis une image où l'on trône au bras de la Grande Pyramide, avec le sourire de celui qui fait la couverture de Paris-Match. Les touristes se veulent personnages
de bande dessinée. Tintin devient intéressant par le lieu qu'il s'attribue : «Tintin aux pays des soviets» «Tintin au Congo» «Tintin en Amérique». Or, Tintin, en soi, est vide comme un touriste. Le touriste, de vide en vide, devient collectionneur. Ainsi, de trophées en trophées, peut-il se comparer et tenter de se distinguer de son collègue. Mais, de même manière que les stars se ressemblent toutes, dissimulées derrière des lunettes de soleil et sous de faux cheveux blonds, les touristes ne se distinguent pas. Et, de même que les stars sont faussement célèbres, car il n'existe qu'une star, toujours la même, occupée par tel ou tel nom de l'instant, les monuments sont faussement renommés. [.] Jean-Luc Coudray
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 13.50 cm
  • Largeur : 8.50 cm
  • Poids : 0.47 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition