Bouge(e)

GELLE, ALBANE

livre bouge(e)
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 19/02/09
LES NOTES :

à partir de
16,20 €

SYNOPSIS :

Hôpital psychiatrique, portraits serrés, visite d'une tour en banlieue sud de rennes: les livres d'albane gellé sont brefs et violents. En lui proposant un format plus large, elle répond par un livre-journal, ce qui, dans son propre atelier, fonde l'écriture: le corps, le temps. ce qu'on expose: aussi bien les enfants que
le couple, l'échange avec d'autres écrivains, ou ces retours sur l'écriture en travail, l'engagement en public, les ateliers et résidences. bougé(e) concerne alors bien plus que la seule expérience d'albane gellé: il est une réflexion sur écrire aujourd'hui, pour ceux de cette génération, en temps d'immense secousse.
1 personne en parle

Bouger l'oreille pour suivre le mouvement des mots. Le flot porte son rythme. Albane Gellé décroche, galope, échappe, s'échappe puisque -bougé(e) - on est jusque dedans la vie.Quitter, lâcher, rejoindre, verser idées, gestes, paroles. « l'horizon en marche arrière c'est le passé armoire à glace ». Alors bouger vers les « lampes allumées ». ça se met à vibrer de l'intérieur. « cherchant au plus près à dire au plus juste recevant le monde redonnant le monde. La littérature grâce à qui enfin ça saute aux yeux tout ce qui en dehors est tellement approximatif ».Alors fuir les « approximations collectives » qui décentre le mouvement intérieur, « allez allez se mettre en marche », qui vous plaque contre « la paroi de craie », « quelle force ou quelle folie pour inventer de vivre ». décider de prendre le courant ascendant. Le désordre n'atteindra pas l'élan.Et lâcher les chevaux pour relier dans leur course tout ce qui se cabre au dedans.« Vivrécrire » par rencontres, nuits, fossés, tombes, lettres, silences, amis, amour, la terre des hommes et le fruit.Elle nous écrit d'ci. Elle nous parle de là. De tous ces endroits, ces espaces que l'on doit traverser, perdre, retrouver, oublier, inventer, découvrir. L'itinéraire musical, le tempo de nos fugues, l'ivre journal du tourbillon de la vie. Elle nous Livre tous les feuillets qu'elle embrasse en galopant dans l'écheveau du temps. La poésie n'est qu'un mouvement. Astrid SHRIQUI GARAIN

atos
21/07/13
 

Format

  • Hauteur : 18.50 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.12 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition