Boulevard des branques

PECHEROT, PATRICK

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 21/11/08
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Juin 1940, en plein chaos, dans un Paris vidé par l'exode, Nestor, détective de l'agence Bohman, est chargé de veiller sur un psychiatre dépressif. Le métier d'ange gardien n'est pas une sinécure. Surtout en pleine débâcle, quand les asiles déversent leurs fous sur les routes, et qu'une faune sinistre de truands, de nazis et de
collabos s'apprête à envahir la capitale. La folie brouille tous les repères, et l'étrange suicide du psychiatre n'arrange rien. Existe-t-il un lien entre sa mort et l'appel au secours d'un mystérieux inconnu? Pourquoi de faux policiers s'attachent-ils aux pas de Nestor? Que cachent vraiment les hauts murs des asiles d'aliénés ?
2 personnes en parlent

J'imagine que les aficionados de Burma sauront noter les clins d'oeil et autres codes repris par Patrick Pécherot, voire peut-être quelques aberrations, que sais-je. Pour ma part, je suis bien incapable de faire ce travail. Je sais juste que j'ai beaucoup apprécié ma lecture, la plume de Pécherot traduisant la gouaille des Parisiens, le tout avec un contexte historique extrêmement bien mis en valeur : l'Exode de juin 1940 et le début de l'occupation de la zone nord de la France. Pour son enquête, Pécherot embarque Burma dans les coulisses du monde médical d'alors, et notamment des établissements psychiatriques : les descriptions font froid dans le dos, mais là encore je crois que l'auteur a bien sur décrire le contexte de l'époque.Roman d'atmosphère, où les secrétaires de détective expérimentent avec le boss les ressorts du canapé de l'agence, où le patron du bar-tabac du coin dégotte au marché noir de quoi faire une omelette baveuse, où l'on fume la pipe d'un air penseur en déchiffrant des photos mystérieuses, Boulevard des Branques m'a clairement donné envie d'aller explorer l'oeuvre de Léo Mallet. Voilà de quoi satisfaire les amateurs de romans noirs ! Miss Alfie

MissAlfie
02/06/15
 

Après Les Brouillards de la Butte et Belleville Barcelone, cette nouvelle enquête de Nestor détective privé de chez Bohman se passe dans le Paris sombre de l’Occupation naissante. L’histoire débute en juin 1940, dans un Paris vidé par l’exode.Nestor se trouve confronté au suicide d’un psychiatre, à l’appel au secours d’un inconnu et aux fantômes de la guerre d’Espagne.L’intrigue n’est pas simple à suivre, mais on finit par l’oublier en s’intéressant à la peinture du Paris de l’Occupation et à son atmosphère délétère où se croisent truands, nazis, collabos et ceux qui n’ont pas encore choisi leur camp.Le détective va devoir enquêter dans le milieu des asiles d’aliénés. Que se passent-ils derrière leurs murs ? C’est l’intérêt de ce polar que de nous montrer le sort qui y est réservé aux malades mentaux qui, lorsqu’ils ne meurent pas de faim sont déportés puis exterminés. Ce sont les idées d’Alexis Carrel qui y sont appliquées : eugénisme où les faibles et les inutiles n’ont pas leur place.

Ludeca
17/10/14
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.17 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition