C'est pas ma fote, j'ai un trop gros q. i.

DEBAREDE-A

EDITEUR : HACHETTE LITTERATURES
DATE DE PARUTION : 09/09/09
LES NOTES :

à partir de
10,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

«Mon enfant est précoce, c'est pour cette raison qu'il ne réussit pas en classe.» La logique semble implacable: il ne fait strictement rien à l'école et en profite le plus souvent pour mettre la classe sans dessus dessous parce qu'il s'ennuie, le travail proposé étant trop facile pour lui. donc il est surdoué. Sans qu'aucune preuve réellement scientifique ne vienne valider l'affaire, on est passé en quelques années de «il ne travaille pas bien en classe, il n'est pas assez intelligent» à «il ne travaille pas bien en classe, il est trop intelligent». Cette opinion, qui heurte le bon sens, est devenue un lieu commun, une nouvelle vulgate
chez les parents et les enseignants. L'auteur, psychologue clinicienne depuis de longues années, se propose ici, à travers les aventures d'Évariste qui a un «QI trop gros» pour ses épaules, de répondre aux questions que se pose tout parent d'enfant «précoce»: Qu'est-ce que l'intelligence? Comment se calcule le QI? Est-il fiable? Comment organiser la scolarité d'un enfant dit précoce? Être parent de surdoué, est-ce une bénédiction ou un sacerdoce? Anne Débarède plaide enfin pour qu'on ne colle pas à un enfant en échec scolaire cette étiquette, la plupart du temps hâtive, qui risque fort de lui gâcher sa vie d'écolier.
1 personne en parle

Un surdoué = celui qui a une avance de l’âge mental par rapport à l’âge chronologique, calculé à partir de la date de naissance.L’auteur, psychologue clinicienne, avec plusieurs années d’expérience, se penche sur le cas des enfants qui ont un QI trop élevé, qui sont trop performants intellectuellement, trop décalés par rapport aux camarades du même âge, bref, sur le stéréotype du surdoué.Elle essaie d’expliquer pourquoi ces enfants qui, par définition, devraient réussir leur scolarité, connaissent de grandes difficultés en classe sur le plan d’apprentissage et de comportement, formant un groupe à part, socialement inadapté.Afin que l’enfant ne se sente pas mis à l’écart, la psychologue conseille aux parents d’éviter des auto diagnostics, de ne pas se baser uniquement sur le QI de leur enfant mais plutôt de prendre le temps de mieux comprendre sa précocité et ses désirs. Elle souligne l’importance de l’ennui qui donne à l’enfant le temps de rêver, de développer son imaginaire. L’auteure cite et analyse les solutions proposées aux parents des enfants surdoués, pratiquées en France et aux États-unis. Elle ajoute également un chapitre détaillé et technique sur les tests de développement intellectuel. Bogusia (Médiathèque de Meudon)

Bogusia
02/04/10
 

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition