C'etait ma france

FERNIOT, JEAN

EDITEUR : GRASSET ET FASQUELLE
DATE DE PARUTION : 05/05/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
7,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Grand journaliste, Jean Ferniot a une oeuvre importante de romancier, de nouvelliste, d'essayiste. Le Livre: « Quand j'étais enfant, ma grand-mère me parlait de la sienne, qui était née sous la Révolution. Aujourd'hui, mes petits-enfants m'entendent raconter ce qui me fut dit du Second Empire. La nuit des temps. Et tout cela, pourtant, si proche. Dire que le monde a plus changé en un siècle qu'en un millénaire est devenu un lieu commun. Ce siècle fut le mien, à quelques années près. Ces changements, je les ai vécus. Les voici, à travers 140 histoires. Très courtes. C'était ma France. Humour par-ci, tragédie par-lâ. La vie, en somme. » Ainsi Jean Ferniot résume-t-il le propos de ce magnifique livre qui parvient, en 140 historiettes ou nouvelles, à incarner l'histoire de France des années 20 à la
fin des années 80 : à travers des paysages perdus (vestiges des « fortifs », montagnes vierges, abattoirs...), des métiers oubliés (vitriers, crieurs, théâtres de rue, maisons closes, lessiveuses...), des objets disparus (poste à galène, blouse des écoliers, coupe-papier...) ou apparus (baignoire, frigidaire, cocotte-minute, télévision...), des portraits (Mendes-France, Pierre Lazareff, François Mitterrand...), la trajectoire de la vie de l'auteur réinscrite dans l'esprit d'une époque. Ce qui frappe à la lecture de ces textes savoureux, c'est surtout l'ambiance et le pittoresque de la rue d'avant-guerre: d'anecdote en anecdote, de gouaille populaire en pince-sans rire aristo, de mots d'auteur en jeux de mots, tout « l'esprit Crapouillot » de l'invention française est ici restitué avec jubilation.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.52 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie