Capitalisme, socialisme et democratie

SCHUMPETER, JOSEPH

livre capitalisme, socialisme et democratie
EDITEUR : PAYOT
DATE DE PARUTION : 22/11/90
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
28,50 €

SYNOPSIS :

Rédigé dans les années 1930, publié en 1942, à peine révisé en 1946, cet ouvrage célèbre porte la marque des malheurs de la vieille Europe : la Première Guerre mondiale, la Révolution communiste, la grande crise, la montée du nazisme. S'il a survécu à l'usure du temps, c'est qu'il avait très tôt posé les grandes questions qui vont hanter la pensée politique du siècle : le capitalisme pourra-t-il survivre ? Le socialisme peut-il fonctionner ? La démocratie est-elle compatible avec le socialisme ? Les réponses iconoclastes apportées par Schumpeter avaient de quoi déconcerter : le capitalisme sera dévoré par son propre triomphe, victime de la désaffection politique et psychologique que provoque inexorablement le succès économique ; le socialisme, inévitable poursuit de la démocratisation, de l'embourgeoisement général, du rôle croissant des intellectuels, l'emportera ; et il pourra fonctionner et survivre avec la planification, la propriété collective des principaux moyens de production et la démocratie. Ce diagnostic désenchanté ne conforte pas pour autant les
partisans du régime socialiste ; car si le socialisme gagne, ce ne sera pas pour les raisons qu'ils auront imaginées. Le même goût du paradoxe anime les chapitres consacrés à une lecture critique de Marx, petit chef-d'oeuvre de précision, de densité et d'intelligence, sans doute la meilleure introduction à l'oeuvre de celui qui a baptisé le capitalisme et annoncé son déclin. Ce qui donne aujourd'hui à ce livre son charme inentamé, c'est moins l'exactitude de ses prédictions que la validité toujours actuelle de son inspiration, le rappel du rôle des idéologies dans l'histoire, de l'irrationalité en politique et le plaidoyer pour les vertus de la mesure et de la raison. Joseph Schumpeter (1883-1950), un des plus grands économistes du XXe siècle, né en Moravie, éduqué à Vienne, fut professeur à Czernowitz et à Graz, puis éphémère ministre des Finances publiques de la jeune république autrichienne. Professeur à Bonn, il rejoint en 1932 le département d'économie de l'université de Harvard où il achèvera sa carrière et publiera ses principaux ouvrages.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 14.10 cm
  • Largeur : 22.50 cm
  • Poids : 0.53 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : GAEL FAIN

Dans la même catégorie