Casimir mene la grande vie

ORMESSON, JEAN D

livre casimir mene la grande vie
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 12/02/99
LES NOTES :

à partir de
6,50 €

SYNOPSIS :

" mon grand-père aimait le passé. Moi, j'étais comme tout le monde : je préférais les filles, et les baiser. je ne pensais à rien d'autre. je venais d'avoir seize ans. j'étais en terminale. je préparais le bac. l'école m'ennuyait à périr. et la vie encore plus. je détestais le lycée, les lundis, la roulette russe des examens et, plus tard, des concours, la sombre noria des jours. je détestais plus encore le monde autour de moi et la vie
devant moi. Le monde me cassait les pieds, la vie me faisait peur. l'avenir avait l'allure d'un éternel lundi, d'un bac sans cesse recommencé. de temps en temps, à la maison, un imbécile bénévole me demandait ce que je voulais faire lorsque je serais grand. j'étais déjà assez grand : j'avais un mètre quatre-vingt-neuf. je le regardais avec fureur. ce que je voulais faire ? rien du tout, tête de lard. j'avais plutôt envie de mourir. ".
1 personne en parle

Il y a quelques semaines, flânant sur des blogs de publicitaires (ils sont souvent passionnants, je vous conseille de tenter l’aventure), je tombe sur l’interview de Jean d’Ormesson par Thomas Clément. Jean d’Ormesson est un personnage qui m’est vraiment très sympathique, on dirait un grand-père cultivé avec une bonne dose d’humour, bref c’est toujours un régal quand je tombe sur lui dans les médias. Seulement voilà, je n’avais jamais lu une seule ligne de Jean d’Ormesson. Or, dans cette interview, on nous conseille de lire “Casimir mène la grande vie” pour rentrer dans l’œuvre de l’écrivain… soit dit en passant, heureusement qu’on me l’a conseillé par ce que ce n’est pas avec cette immonde couverture que j’aurais lu ce livre (où ont-ils la tête chez Folio pour nous pondre des montages aussi ridicules ???!).Bref, je me suis donc plongé dans ce livre et j’avoue ne pas avoir réussi à rentrer dans l’histoire. Ca avait pourtant bien commencé, le début du livre m’a amusé. Casimir, son grand-père et leurs amis sont des personnages hauts en couleur, on sent que Jean d’Ormesson s’est fait plaisir en les inventant. Seulement, et malgré toute ma bonne volonté, je n’ai pas accroché à l’histoire, passé la formation de la joyeuse troupe, leurs expéditions sont un peu trop tirées par les cheveux et dérivent un peu trop loin…Article complet sur Art Souilleurs.

Artsouilleurs
09/03/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie