Celui qui attend

BRADBURY, RAY

livre celui qui attend
EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 06/01/05
LES NOTES :

à partir de
2,00 €

SYNOPSIS :

«C'est une toute petite voix, grêle et apeurée, qui appelle dans l'abîme de mon coeur. Et elle crie : "Laissez-moi sortir, laissez-moi sortir", et j'éprouve l'impression qu'il y a quelque chose qui essaie de se libérer.» Sur le sol rouge de la planète Mars, un souffle chaud s'échappe d'un puits. Prise au piège dans la gorge de pierre, une âme en peine attend depuis dix mille ans, prête
à s'incarner dans n'importe quel reflet. Respirer l'air, sentir le soleil pénétrer sa chair, être debout et marcher enfin ! Smith, Jones, Regent et Shaw n'auraient jamais dû se pencher au-dessus de l'eau pure comme l'argent du vieux puits... Martiens aux yeux d'or, maisons aux piliers de cristal, chasseurs de dinosaures : voici huit nouvelles inquiétantes d'un maître du genre.
1 personne en parle

Celui qui attend - Nouvelle assez courte qui relate l'arrivée des premiers hommes sur Mars et leur rencontre avec une entité ancestrale. Ce récit est très bien écrit, mais vraiment trop court. J'aurais souhaité une histoire plus approfondie car le thème est très intéressant. La fusée - Nouvelle qui traite avec poésie le rêve d'un père de famille voulant voyager dans l'espace.La pierre tombale - Un couple trouve une chambre pour dormir avec une pierre tombale, la chute est assez surprenante. On notera que l'auteur nous rappelle à plusieurs reprises les origines du mari.Rencontre nocturne - Sur Mars, un terrien rencontre un martien. Une rencontre où le temps fait un noeud. Une nouvelle qui a mal vieilli.Le jour de la grande exhumation - Un village exhume ses défunts pour leur donner une nouvelle sépulture. Une grand-mère qui retrouve son fiancé décédé il y a soixante ans. Une nouvelle qui traite de la vieillesse et des souvenirs, de la mort et de la vie, avec un belle touche de poésie.Icare Montgolfier Wright - Le rêve d'un enfant ou d'un homme se voyant faire les plus grands exploits à bord d'une fusée. Une trame un peu trop brouillon qui retrace le rêve de l'homme.Le petit assassin - A la naissance de son bébé, la maman n'arrive pas à l'aimer. Un baby blues assez commun qui se finit de manière tragique. Réalité ou hallucination collective, vous ne regarderez plus votre petit de la même façon.Un coup de tonnerre - Voici l'une des meilleures nouvelles que j'ai jamais lue. Un voyage dans le passé qui peut avoir des conséquences sur le présent. La nouvelle a été écrite en 1953 et elle aura certainement inspiré certains films tel que Retour vers le futur ou L'effet Papillon, et même des scientifiques qui auront plus d'une décennie plus tard étudié cette théorie. Le Rat est mort, vive le Rat

Skritt
15/04/11
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.10 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie