Indian palace

MOGGACH, DEBORAH

livre indian palace
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 18/06/08
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

Délocaliser les vieillards ! C'est l'idée lumineuse qui va sauver le docteur Ravi Kapoor, un médecin londonien épuisé par son travail quotidien et par les soucis que lui cause son insupportable beau-père, Norman Purse, un vieux bonhomme égoïste, sans-gêne et, de surcroît, obsédé sexuel. Déjà expulsé de toutes les maisons de retraite convenables, Norman semble impossible à caser. C'est alors qu'un cousin de Ravi, un dynamique homme d'affaires, projette
de créer en Inde une chaîne de maisons de retraite très « vieille Angleterre », où des Britanniques d'âge avancé pourraient retrouver, au soleil et dans la paix, les moeurs et l'atmosphère de leur jeunesse. Dans la grande tradition de la littérature satirique anglaise, Deborah Moggach met en scène avec humour et tendresse ce petit monde dépassé par le temps, mais qui ne va pas tarder à découvrir que la vie peut encore apporter d'étranges bonheurs.
3 personnes en parlent

Dans la première partie, les différents personnages sont présentés, ces vieillards attachants dans leur quotidien, ceux qui n'ont plus de quoi se payer de vraies maisons en Europe, ceux qui partent à l'aventure, ceux qui fuient leur entourage hostile. Puis toutes ces personnalités s'épanouissent et changent sous le climat indien. Outre ces septua/octogénaires, leurs enfants et petits enfants entrent en scène, le temps d'une apparition, parfois anodine, souvent bouleversante... Décidément, l'Inde ne laisse pas les étrangers indifférents ! Loin des velléités indépendantistes et des incompréhensions entre les peuples que nous conte Forster, il existe ici un respect mutuel, une légère nostalgie de l'Empire britannique.Outre Ravi, j'ai rencontré Evelyn, charmante dame très british, femme fragile, aimante et attentive ; Dorothy, ancienne journaliste qui semble perdre la tête ; Muriel, qui cherche désespérément son fiston ; Madge, rêvant d'épouser un vieux maharajah ; Douglas, l'éternel randonneur ; et du coté des indiens, la jolie Surinda, curieuse d'Europe ; Minoo, gérant de l'hôtel si attaché à une étrange paire de chaussures et bien d'autres encore...Avec un style alerte, non dénué d'ironie et de douceur, l'auteur nous fait voyager à l'autre bout du monde, dans ce pays que je rêve de connaître. Un roman tout léger, très agréable, qui donne envie de vacances.

Praline
15/02/12
 

Je dois être la seule de la blogosphère à avoir dépensé quelques euros pour Ces petites choses de Deborah Moggach, mais je ne les regrette pas. J'ai passé un bon moment en compagnie de ces Anglais partis passer le reste de leur âge en Inde, dans une sorte de retour en arrière , de "recolonisation" pacifique. Les personnes âgées tirent leur épingle du jeu par rapport à leurs enfants plus mesquins ou désorientés qu'eux. Beaucoup de tendresse , manque juste une pointe d'acidité.

cathulu
15/12/12
 

D’une manière très légère ce roman nous confronte à un probléme grave très mal vécu en occident : la vieillesse. En effet, à Londres le charmant Dr Ravi Kapoor ne supporte plus son beau-père. Celui-ci se fait renvoyer de toutes les maisons de retraite pour comportements grivois et envahit donc la maison de sa fille avec ses mégots et ses vilaines habitudes. Epuisé, au bord de la crise de nerfs le Dr Ravi va enfin trouver la solution à son problème : délocaliser les vieillards…et son beau-père.Une écriture vivante et enthousiasmante qui nous emporte dans l’univers des personnages.

Vivamu
05/02/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.22 kg
  • Langage original : ANGLAIS