Cet effrayant besoin de famille

JANICOT-S

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 29/03/06
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
10,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Quatre enfants Albarân, trois mères différentes, trois villes, Paris, Rome, Madrid. Au décès du père, la succession tourne au drame. Dix ans plus tard, la fille cadette, Santa, seule et serveuse de nuit dans un bar des Halles alors qu'elle rêvait d'une carrière d'actrice et d'une famille nombreuse, tente de lever le voile sur les secrets de sa famille et l'effroyable
malentendu qui a gâché sa vie. Pour se perdre ou se trouver enfin. Des Matriochkas à Tu n'es pas seul(e) à être seul(e), Stéphanie Janicot explore la galaxie des relations affectives de nos contemporains, le manque et le tropplein, la difficulté à assumer ses sentiments dans un monde souvent opaque et cruel, parfois absurde et merveilleux.
1 personne en parle

Je prends un énorme risque à comparer ce livre à celui d'Anna Gavalda, « Ensemble c'est tout », qui m'avait fait ressentir le même bien-être de lecture. Il y a en comparaison des portraits de personnages un peu paumés et largués par la vie, en marge des normes bien lisses et confortables, comme le cocon de la famille. Chez Stéphanie Janicot, ses personnages sont aussi des orphelins de naissance, en quête désespérée de se trouver une famille ou de se la créer, faite de brics et de brocs. Au coeur de cette histoire assez flamboyante, il y a Santa qui a quitté l'Espagne pour s'installer à Paris où elle réside toujours, à près de trente-cinq ans, en étant serveuse dans un bar des Halles. Elle vient de rompre avec son amant et de cette rupture semblent affluer les pires souvenirs depuis son enfance et les traumatismes soulevés par le décès de son père, la mort de son demi-frère, la succession familiale et la mort de son chat. Dans ce roman, on y croise donc des demi-frère et demi-soeur, des fils illégitimes, des enfants perdus - bref, une famille bancale et qui cultive les secrets et les non-dits. Sur plusieurs décennies, la famille Albaràn dessine sa généalogie en effectuant des voyages dans le passé avec retour sur le présent, de manière incessante. Mais on ne s'y perd jamais ! La lecture nous rend avide, curieux, poussé par le désir de savoir et d'adopter définitivement Santa, Gianluca, Marcantonio et même Colette ! C'est un livre qui se lit très vite, un peu trop d'ailleurs. Il nous laisse les mains vides. Comme toujours, Stéphanie Janicot a su tisser une toile très touchante sur les rapports entre hommes, femmes, parents et enfants. En chacun de nous, le besoin de famille est « effrayant » mais peut s'offrir de mille façons ! En dépit de sa couverture pas très belle, ce livre est un véritable cadeau !

Clarabel
23/02/09

Format

  • Poids : 0.30 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition