Charlie n'est pas rentree

FRENCH, NICCI

EDITEUR : FLEUVE NOIR
DATE DE PARUTION : 21/02/08
LES NOTES :

à partir de
9,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Charlie devrait déjà être rentrée. Elle avait promis d'être là de bonne heure. Parce que c'est le jour du grand départ en vacances qu'elle et toute sa famille attendent depuis longtemps. Mais voilà, il est 11 heures, et Charlie n'est pas là. Pourtant, la camarade de lycée chez qui elle a passé la nuit prétend qu'elle est partie très tôt et, sur une petite île comme celle de Sandling Island, les trajets sont généralement rapides. L'heure file. Nina est de
plus en plus inquiète pour sa fille. Et elle est bien la seule. Car personne ne prend cette disparition au sérieux et personne ne la croit quand elle dit qu'il est arrivé quelque chose. Et elle le sait, elle le sent, Charlie est en danger. Isolée sur cette île anglaise battue par les vents, Nina vit le pire des cauchemars, celui que toutes les mères redoutent. Très vite elle comprend que son instinct maternel est son seul allié si elle veut sauver son enfant.
2 personnes en parlent

Dans quelques heures, Nina et ses enfants doivent prendre l’avion pour la Floride et passer d’agréables vacances. Mais avant d’y être, il faut boucler les bagages et Nina ne cesse de courir depuis le matin en essayant de ne rien oublier. Mais comme si cela ne suffisait pas, il y a évidemment des tas d’autres tracas qui s’ajoutent au stress ambiant : une voiture qui tombe en panne, un anniversaire surprise, un ex-époux en colère… et Charlie qui n’est pas encore rentrée ! Très vite, Nina s’inquiète, même si son entourage la rassure « Tu sais comment sont les adolescents, elle va arriver juste à temps pour partir, ne t’inquiète pas… ». Mais Nina n’y croit pas, elle est persuadée qu’il est arrivé un malheur à sa fille. Va alors commencer une course contre la montre pour tenter de la retrouver, mais les difficultés ne font que commencer…Charlie n’est pas rentrée relate le cauchemar que tout parent redoute le plus : la disparition d’un enfant. Mais là où le lecteur aurait dû se sentir impliqué dans l’histoire, incapable de la lâcher, il se retrouve embourbé dans une accumulation de détails souvent inutiles. De plus, le style ne permet pas de s’identifier à cette mère en détresse ni de ressentir de la compassion. J’attendais de cette histoire qu’elle me fasse partager les émotions des personnages mais elle n’a fait que m’exaspérer. Paola

Carnetdelecture
27/01/12
 

Dès les premières lignes, je me suis sentie happée dans cette histoire, j’ai ressenti la détresse de cette mère qui découvre que sa fille ne rentre pas comme elle le devrait…Son personnage est très attachant, dans le sens où tout au long du roman, on vit au même rythme qu’elle… on ne peut s’empêcher de se poser mille et une questions, comme cette mère, de partager son angoisse, …Le style dans lequel le livre est écrit est propice à servir les besoins de l’histoire… des phrases simples, mais qui laissent transparaître une palette d’émotions allant de la souffrance à la colère, en passant par l’incompréhension et le doute…Le début met bien en place le décor: on découvre l’île, ses différents habitants, leurs habitudes, un peu de leur passé… tout ce qu’il faut pour pouvoir apprécier à sa juste valeur le reste du roman.Les personnages sont tous intéressants à leur manière, ils ont chacun leur « charme », ces caractéristiques qui font qu’on s’interroge sur eux et qu’on a envie d’en savoir plus…On est poussé à faire des suppositions sur le dénouement de l’histoire tout au long du livre, mais pourtant la chute de l’histoire, je ne l’ai pas vue venir… Hylyirio

hylyirio
14/10/11
 

Format

  • Hauteur : 22.60 cm
  • Largeur : 14.20 cm
  • Poids : 0.36 kg
  • Langage original : ANGLAIS