Chasseur noir t.2 ; le cérémonial des ombres

Honaker, Michel ; Pelon, Sebastien

livre chasseur noir t.2 ; le cérémonial des ombres
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 08/05/09
LES NOTES :

à partir de
10,50 €

SYNOPSIS :

Un jeune homme disparaît mystérieusement dans une maison abandonnée du Bronx, alors qu'il surprend une messe vaudoue. Le jeune lieutenant
Bob Single même l'enquête. La police fait de nouveau appel au chasseur noir, le professeur Graymes, spécialisé en démonologie.
2 personnes en parlent

Dans cet opus, oeuvre de Michel Honaker, je retrouve toutes les qualités d’écriture que j’apprécie chez cet auteur. Je retrouve aussi une intrigue sombre, dans laquelle la frontière entre bons et méchants est beaucoup plus ténue qu’on ne le croit.Laissez-moi d’abord vous présenter le héros, le chasseur noir, qui doit racheter dans cette vie ces fautes passées, sous peine de damnation. Ne cherchez pas un justicier qui s’applique à répandre le bien autour de lui. Il n’est pas un justicier, il est pire. Il est surtout, au début de l’oeuvre, au bout du rouleau, sans plus aucune envie de se remettre à la tâche. Il faut dire que sa dernière mission, dans un New York en proie à toutes les violences, tient plus du fiasco que de la pleine réussite. Je vous rassure tout de suite : il se ressaisira, le tout est de savoir s’il pourra être d’une quelconque utilité pour arrêter ce "tueur" et ses "ombres" si particulières.Ce qui domine ? Le pouvoir de l’argent. Facile, me direz-vous. Sauf qu’il complique les choses, aide à libérer une personne qui n’aurait jamais dû l’être et ne peut plus rien pour l’empêcher de nuire.Le second moteur est la peur. Même la chef de l’organisation très puissante à laquelle Ebenezer, notre héros, devrait appartenir, ne veut pas intervenir, ne veut même que personne n’intervienne. Pourquoi lutter quand on est sûr de perdre ? Pourquoi ne pas juste tenter de sauver les personnes qui peuvent l’être, si cela est encore possible.Perdre, Trevor Meredith et Bob Single, policiers honnêtes, savent eux aussi ce que cela signifie : la mise à la retraite pour l’un, un poste dans le Bronx pour l’autre.S’obstineront-ils à aider le chasseur noir, quitte à se retrouver à faire la circulation dans un carrefour dont les feux sont en panne ? Cette mutation-là ne laisse pas rêveur non plus. La jungle n’est pas l’apanage du continent africain, elle est aussi en plein coeur de New York. La part d’ombre ne peut plus grignoter le soleil, il y a bien longtemps qu’il n’y en a plus.Le cérémonial des ombres est une oeuvre que j’ai quitté à regret, j’espère que le tome 3 est disponible à la bibliothèque.

Sharon
08/06/13

L'histoire s'ouvre sur une mission commando dans la jungle de Guinée, puis revient trois mois plus tard à New York. Deux jeunes sdf s'introduisent dans un bâtiment abandonné, mais apparemment possédé par une présence maléfique. Le jeune homme est tué, la jeune fille est sauvée grâce à un clochard venu de nulle part. Confiée aux bons soins de la police, Elsie devient un témoin important, sauf qu'elle refuse de parler et demeure prostrée sur son lit d'hôpital. C'est Bob Single, récemment promu lieutenant dans un bouge du Bronx, qui vient d'hériter du dossier. Son ancien collègue, Trevor Meredith, a été poussé à la retraite, suite au fiasco précédemment lu dans Chasseur noir. Le jeune inspecteur se jure de ne pas tremper dans les affaires louches pour éviter pareille punition, mais sa promotion s'annonce déjà descendante. Ebenezer Graymes est d'ailleurs de retour en ville, prêt à assumer sa charge de Chasseur noir contre les forces occultes. C'est lui qui est intervenu pour sauver Elsie. Single est farouchement allergique à ses théories, selon lesquelles des actes de sorcellerie et de vaudouisme séviraient dans le Bronx. De même, un émissaire d'Afrique qui s'oppose à des forages pétroliers dans son pays exprime les mêmes menaces envers une ombre maléfique, prête à tout, même à kidnapper la jeune Elsie, pour accomplir son funeste dessein. L'action est de plus en plus riche, l'ambiance très noire, portée par un personnage difficile à cerner. Ebenezer Graymes, cet expert en démonologie, est un solitaire, qui cherche à accomplir une vengeance personnelle en plus de veiller contre les forces du mal qui grouillent dans l'ombre. Il semble enfin prêt à assumer la lourde charge qui l'attend, devient le locataire officiel du 1, Montague Street mais refuse d'obéir aux ordres d'une confrérie supérieure. Le personnage du policier Bob Single permet heureusement d'alléger cette atmosphère oppressante, grâce à son humanité, sa jeunesse, ses valeurs naïves et héroïques, son rationalisme. Le mélange des deux personnalités promet une belle cohésion, dans ce climat sans cesse plongé dans le clair-obscur. J'aime beaucoup.

Clarabel
03/07/09
 

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.24 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie