livre choke
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 21/04/05
LES NOTES :

à partir de
8,80 €

SYNOPSIS :

Victor Mancini est figurant dans un « musée vivant » où le moindre anachronisme est puni par la mise au pilori avec suspension de salaire. Il est un sexoolique, drogué du sexe en thérapie verbale incapable d'aimer. Son meilleur ami se promène avec des cailloux enroulés dans des couvertures et sa mère, folle à lier, le ruine sans jamais reconnaître en
lui le fils dont elle a ravagé l'enfance... Pour quelles raisons ? Où se niche véritablement la folie ? Pourquoi Victor continue-t-il de se faire vomir publiquement dans des restaurants chic et qui saura lui révéler l'incroyable secret de sa naissance oe Un livre de Palahniuk ne se résume pas, c'est déjanté, subversif et incroyablement lucide.
3 personnes en parlent

Choke , sorte de bon petit diable qu'aurait imaginé une Comtesse de Ségur sous acides ! Palahniuk , je l'ai tout d'abord découvert a travers ses adaptations cinématographiques . Fight Cub auquel j'accordais facilement 4 crepes beurre sucre , systeme de notation exclusivement usité par le Breton de base , gavé de chouchen , mais en passe de révolutionner le systeme de cote mondial ! Puis vint l'heure de visionner Choke : 2 crepes mayo nutella au compteur : moyennement apprécié donc...C'est pourtant courageusement et faisant fi de cette impression mitigée que je décidais de réitérer l'expérience scripturale . Au premier abord , il est plutot difficile de résumer une oeuvre d'une telle densité . Au second également...Victor est un personnage complexe . Complexe de par l'éducation reçue , étant enfant , d'une mere qui lui a appris à casser tous les codes sociaux possibles et inimaginables . Aujourd'hui , ses journées ne tendent plus que vers un but , récolter le plus d'argent possible afin d'assurer à sa man-man , désormais internée pour cause de folie furieuse , la possibilité de délirer en toute tranquillité dans cet établissement sélect coté 4 entonnoirs au guide zinzin . Pour ce faire , tous les moyens sont bons ! Le légal qui lui permet d'assurer son role de figurant peu prestigieux dans un musée vivant . Le plus discutable : écumer les restaurants , simuler l'étouffement ( choke ) pour , finalement , etre sauvé par une bonne ame préalablement choisie en fonction du prometteur parfum friqué qu'elle dégage , s'aliener ce désormais bienfaiteur afin d'en soutirer le plus d'argent possible pour couvrir les frais médicaux maternels...Regle d'or : ne jamais manger deux fois dans le meme resto ! Probleme d'argent , certes , auquel viennent se greffer deux autres menues complications : une légere addiction au sexe ! Sa devise : tout le temps et partout . Assouvir une pulsion , ne pas s'attacher . Heureusement , "Coco " Denny , son pote , également " sex addict " , collectionnant des pierres à ses heures perdues , n'est jamais bien loin pour l'épauler...Dernier souci et non des moindres , résoudre ce satané probleme identitaire , coté paternel , en tentant de faire parler une mere qui ne le reconnait plus . Sinon , tout va bien...Palahniuk a l'art de décrire un joyeux bordel avec des mots simples . Des phrases courtes empreintées à l'américain moyen qui permettent une identification immédiate . Certes , le propos , tout comme les propos , peuvent paraitre crus , faciles mais la finalité est beaucoup plus complexe que cela . Victor , sous des dehors d'etre frustre et égoiste , parvient cependant à réveler l'humain en le rendant sinon meilleur , en tout cas plus heureux . L'auteur , à l'instar d'un Bukowski ou d'un Selby Jr , ne laisse pas indifférent . Tenter l'expérience Palahniuk , c'est se projeter dans un univers original , audacieux et à la " folie " contagieuse . C'est découvrir une galerie de personnages à la normalité toujours discutable . Sortes de catalyseurs à emmerdes , d'aimants à tares...Choke , ovni christique des temps modernes , ne vous fera peut-etre pas marcher sur l'eau mais étanchera assurément votre soif de curiosité !

TurnThePage
09/11/13
 

Victor Mancini (personnage principal) : anti-héros "palahniukien" par excellence. Portrait d'un homme trimballé dans une Amérique désœuvrée, névrosée, déglinguée. Entouré d'une mère folle à lier et un collègue-meilleur ami "collectionneur de caillou", Victor nous entraîne dans des péripéties hallucinantes (rien n'est probable, mais on avale tout), entrecoupées de souvenirs d'enfances (jubilatoires). Réunions de sexooliques, job dans un musée vivant, visites à l'hospice en plein cœur de la folie, et repas "étouffant" au restaurant. Palahniuk ici au sommet de son art ne se refuse rien et se fait plaisir... nous fait plaisir. Aucune faiblesse dans l'écriture, un style efficace pour taper là où ça fait mal. En somme, du grand, très grand Palahniuk !

TylerDurden
02/11/12
 

J'avais nettement préféré le film Fight Club au bouquin, ce qui est assez exceptionnel. C'est surtout le style qui m'avait rebuté alors j'ai laissé tomber Palahniuk jusqu'à ce qu'on me conseille chaudement celui-là. A la base j'étais pas chaud mais finalement...Choke est bien plus barré et bien mieux écrit que Fight Club même si on ne peut pas vraiment parler de chef-d'oeuvre. Choke, c'est une critique de l'Amérique moderne au vitriol mais c'est surtout un excellent divertissement. [...] http://tutevukantalu.blogspot.com/

marcanciel
25/08/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.20 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : FREDDY MICHALSKI