Chroniques italiennes

STENDHAL

livre chroniques italiennes
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 25/05/73
LES NOTES :

à partir de
8,20 €

SYNOPSIS :

« - Eh bien ! puisque votre làcheté le veut, moi-même je tuerai mon père... Animés par ce peu de paroles fulminantes, et craignant quelque diminution dans le prix convenu, les assassins rentrèrent résolument dans la chambre, et furent suivis par les femmes. L'un d'eux avait un grand clou qu'il posa verticalement
sur l'oeil du vieillard endormi ; l'autre, qui avait un marteau, lui fit entrer ce clou dans la tête. On fit entrer de même un autre grand clou dans la gorge, de façon que cette pauvre âme, chargée de tant de péchés récents, fût enlevée par les diables ; le corps se débattit, mais en vain. »
1 personne en parle

Voilà une lecture différée très longtemps dans laquelle j'ai eu un peu de mal à entrer, puis de nouvelles en nouvelles, les pages de ce livre se tournaient de plus en plus vite. On est loin du romantisme de l'auteur dans "Le rouge et le noir" car tous les récits de ce recueil sont des histoires vraies. Stendhal n'a fait ici que traduire et retranscrire ces histoires trouvées dans de vieux manuscrits. Au travers de ces nouvelles, le lecteur en apprend beaucoup sur les us et coutumes politiques, religieuses ou amoureuses de l'Italie du XVI ème au XIXème siècle. Quelle époque ! Tout est de caractère entier en ce temps-là, de passion ou de sang (ou des deux !) : les amours, la vengeance, l'honneur...on ne fait rien à moitié, on ne plaisante pas et on va jusqu'au meurtre et/ou l'échafaud ! Voici un petit aperçu de ce qui attend le lecteur au fil de ces pages : Dans" l'Abbesse de Castro" une religieuse se donne la mort par amour parce que son amant ne lui pardonne pas d'avoir eu un enfant avec un évêque. Dans "les Cenci" une jeune fille subira la peine capitale pour paricide envers un père violent et incestueux. Dans "Vanina Vanini", un homme est trahi par celle qu'il aime...tandis que dans "La duchesse de Palliano" c'est le mari qui fera payer de sa vie la femme infidèle. "Vittoria Accoramboni" quant à elle, épouse son protecteur après l'assassinat de son mari pour échapper à de sombres intrigues, mais elle finira malgré tout assassinée également. Le recueil compte au total huit nouvelles qui n'ont pas toujours été publiées dans le même ordre en fonction du moment de leur parution. Je ne dévoilerai rien de plus de ces aventures dignes des meilleurs romans historiques. Mais ce plongeon dans la réalité dramatique et souvent cruelle de cette époque vaut le détour.Tout en retranscrivant fidèlement ces récits, l'auteur donne en préambule ses commentaires, les replace dans le contexte historique de son époque et ne manque pas de se livrer à des parallèles entre la vie en Italie et celle en France ou même ailleurs en Europe.

Plumisa
12/03/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition