Cinquieme avenue

BUSHNELL-C

livre cinquieme avenue
EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 03/06/09
LES NOTES :

à partir de
22,20 €

SYNOPSIS :

Le N° 1 de la Cinquième Avenue incarne le symbole de le réussite pour une certaine élite de New York City. Nimbé d'une fabuleuse aura de prestige, ce lieu quasi-mythique attise toutes les convoitises et anime toutes les ambitions et passions de ceux qui l'occupent ou aspirent à y habiter. Argent, pouvoir, sexe, célébrité... le cadre est en place pour un nouvel épisode de cette - comédie humaine - new-yorkaise, qui s'ouvre par la mort d'une mécène presque centenaire, dont tout le monde rêve de reprendre l'appartement penthouse. Casting de rêve : - Une chroniqueuse people
octogénaire et son neveu, scénariste de renom - Une actrice de série TV, tout juste divorcée, de retour de L.A - Une femme amère, envieuse de ces richesses, qui déverse son fiel sur un blog à succès - Une Rastignac du Sud en jupons prête à tout (vraiment tout), pour devenir... Carrie Bradshaw - Une avocate, et son inquiétant mari, qui s'occupe de hedge-funds... Avec l'oeil affûté d'une Carrie Bradshaw, toujours romantique mais sans illusions, Candace Bushnell observe les vies et les amours de la haute société de Manhattan, qu'elle connaît mieux que personne.
1 personne en parle

Bof, j'ai trouvé ça un peu moyen. Pour commencer, j'ai été un peu gênée par les allusions (2 dans les 100 premières pages) à Sex and the city. Genre pour bien souligner que c'est le même auteur. Et puis ensuite, il n'y a aucun personnage vraiment attachant, c'est tous des crapules à un moment ou à un autre. Et la morale du livre semble être que pour t'en sortir, il faut "entourlouper" les autres, et en particulier ton mari, mais en toute discrétion, entre gens bien. Bah si c'est ça, le n°1, Cinquième Avenue, ça fait pas envie !

Pitchoubinou
29/11/09
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.58 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : NATHALIE CUNNINGTON