Citoyen du monde

GHOSN C.

livre citoyen du monde
EDITEUR : GRASSET ET FASQUELLE
DATE DE PARUTION : 03/09/03
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
28,40 €

SYNOPSIS :

En mars 1999, Nissan Motor est une branche malade de l'économie japonaise. Saturée de dettes, l'entreprise ne sait plus comment se redresser. Lorsque Carlos Ghosn, au nom de Renault qui prend alors 36,8 % du capital, annonce un plan de redressement, une réduction de la dette, une renaissance en deux ans, alors qu'il n'est entouré que d'un commando de 17 français, on peut douter de ses déclarations. Le résultat ? En 2003, le bénéfice net de Nissan progresse de 33 %, son chiffre d'affaires de plus de 10 %, sa dette est réduite à zéro. Nissan est devenue l'une des entreprises les plus rentables au monde ! Comment cela fut-il possible ? Comment une économie réputée aussi impénétrable que celle du Japon a su s'ouvrir à de nouvelles et efficaces méthodes ? Comment s'intégrer à un pays si différent ? Qu'est-ce qu'un manager sans frontières ? Ce livre passionnant, écrit avec la collaboration du
journaliste Philippe Riès, ne raconte pas seulement la renaissance de Nissan, son plan de suppression d'emplois et de rationalité, son ouverture à une culture étrangère, il explique de l'intérieur l'itinéraire d'un homme hors du commun, bientôt à la tête d'un groupe bi-national. Voici un autre visage de la mondialisation. Du Brésil où il est né dans une famille libanaise à Clermont-Ferrand, où ce polytechnicien sorti des écoles de la République, qui parle l'arabe, le portugais et l'anglais, a su gagner la confiance des « Bib's », des Etats-Unis où il dirige les activités de Michelin à un Tokyo en crise, le prochain patron de Renault se raconte pour la première fois. Derrière l'image réductrice du « Cost killer », il y a l'homme. « Il n'y a pas de limite à ce que nous pouvons faire » dit-il à ses salariés. C'est l'une des leçons, entre autres, de cette « success story ».
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.49 kg
  • Traducteur : MYRIEM BOUZAHER