Colomba

MERIMEE-P

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/07/95
LES NOTES :

à partir de
3,00 €

SYNOPSIS :

De sa mission d'inspection des monuments historiques en Corse, Mérimée rapporta de précieuses notes de voyage. Mais l'archéologue avouait son impuissance à exprimer le mystère de l'âme corse. Au romancier de prendre le relais : mieux que le traité savant dont elle tirait sa substance, la fiction savait recréer une Corse éternelle dans toute sa vérité, évitant avec ironie les lieux communs trop abondants
d'une couleur locale à l'usage des touristes. Sous le regard de bandits, de bergers et d'une belle Irlandaise, Orso, en héros tragique, est déchiré entre le respect de la justice et la nécessité de la vendetta, soumis aux forces archaïques que déchaîne, telle une moderne Electre, sa soeur, la belle Colomba, jeteuse de sorts et voceratrice sublime. Introduction et notes de Jean Balsamo. Texte intégral
2 personnes en parlent

Le lieutenant Orso della Rebbia rentre en Corse après une longue absence et y retrouve sa soeur Colomba. Celle-ci lui apprend que leur père a été tué deux ans plus tôt par les frères Barricini et lui rappelle son devoir : venger leur père. Car en Corse, lorsqu'on a un ennemi, il faut choisir entre le "3 S", schiopetto, stiletto, strada : le fusil, le stylet ou la fuite. Et Orso della Rebbia va en faire l'expérience un peu malgré lui, poussé par l'intransigeance de sa sœur : dût-il en périr ou finir ses jours dans le maquis, il doit obéir à la tradition de la vendetta corse.L'écriture de Mérimée se caractérise par l'absence des développements : un paysage est complet en cinq ou six lignes, les caractères des personnages se dessinent par une action significative. Tout ce qui est susceptible d'entraver la marche de l'action (descriptions, dissertations, commentaires) est banni. Ainsi les événements se déroulent avec une rapidité extraordinaire, ce qui amplifie l'intensité dramatique, et confère aux événements racontés un statut d'évidence, jusqu'au dénouement. Par la concision extrême de son style et la vivacité de ses récits, Mérimée porte l'art de la nouvelle à un haut degré.

Kara
14/01/09
 

Cette lecture est très mystérieuse. Je dirais que cette histoire l'est plus que la Vénus d'Ille. En effet, un père (un corse surtout) qui tue son propre fils pour l'honneur de sa famille est quelque chose de tout à fait inconcevable pour nous (pour moi en tous cas ...) à notre époque. La haine de ce père qui abat son fils assez sauvagement sans la moindre hésitation finalement est cependant très bien racontée par Prosper Mérimée. Cette fin sanglante est proportionnellement très courte par rapport au reste de l'histoire, très détaillée. Mais au moins, contrairement à la Vénus d'Ille, il y a une fin très claire et, en fin de compte, suffisamment détaillée pour comprendre le déroulement de la nouvelle dans son ensemble. En bref, une courte histoire parfaite pour gâcher un jour de vacances.

un flyer
02/07/14

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie