Comedia infantil

MANKELL, HENNING

EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 01/03/03
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

" le ciel était dégagé après les violentes pluies et la lune était pleine le soir oú je posai nelio sur le matelas sale. Lâ oú à l'aube, neuf jours plus tard, il allait mourir. " une nuit, dans un port d'afrique, un homme est assis sur le toit d'un théâtre et contemple la ville à ses pieds. il se remémore l'histoire que nelio, l'enfant des rues, lui a confiée au cours des neuf nuits qui lui restaient à vivre. Qui est cet enfant âgé de dix ans qui détient déjà toute la sagesse d'un vieil homme ? pourquoi a-t-on voulu le tuer ? La guerre civile fait rage. Nelio est
le seul rescapé de la mise à sac de son village. après une période d'errance, il finit par gagner la grande ville et il rejoint un groupe d'enfants des rues avec lesquels il affronte la misère, la faim, l'intolérance. mais face à la barbarie, nelio oppose la poésie et la générosité et se laisse guider par l'imaginaire. A travers ce conte humaniste, à la fois cruel et tendre, henning mankell décrit à l'intention de ses lecteurs - les jeunes comme les moins jeunes - la terrible réalité des enfants orphelins d'afrique, mais aussi leur force et leur capacité de survie.
4 personnes en parlent

Nélio est un enfant adopté par la rue. Il a dix ans mais ne ressemble en rien aux autres enfants de son âge. Il a dix ans, ou peut-être quatre-vingt-quatorze...Il a quitté son village contrains de fuir la violence, la barbarie pour sauver sa vie. Témoin de l'exécution horrible de membres de sa famille par des bandits venus pillés son village. Refusant de tuer un frère pour devenir un homme, il a quitté l'enfance et l'innocence en quittant les siens ou ceux qui lui restaient, en choisissant de rester maître de son destin, en suivant les évènements hasardeux de la vie.Ce hasard va l'amener à découvrir la ville, celle qui vit sans vous voir, celle qui vous happe et vous engloutie, une de ces villes d'Afrique ravagée par la violence, la misère, la pauvreté, la guerre, les conflits ethniques et l'injustice. Il se fera assez rapidement accepté par une bande de gamins mendiants et en deviendra leur chef en gardant toujours pour priorité de profiter de toutes les choses que leur offre la vie, aussi infimes qu'elles soient et d'essayer de réaliser leurs rêves.Un respect presque évident va s'installer pour Nélio qui, malgré son jeune âge, semble détenteur d'un pouvoir étrange et d'une sagesse infinie.Une histoire poignante qu'il va raconter à José Antonio Maria Vaz, un boulanger qui l'a trouvé blessé par balles sur la scène d'un théâtre. Il lui faudra neuf nuits de souffrances et de souvenirs pour transmettre son histoire à José, pour lui raconter sa vie si courte mais déjà si remplie, qui ouvrira les yeux sur sa propre vie en regardant ceux de Nélio se refermer. Entre impuissance et poésie, ce livre reflète avec beaucoup d'émotion et de tendresse, la vie des enfants des rues, des laissés-pour-compte de ces villes d'Afrique ou d'ailleurs qui tentent de survivre tant bien que mal sans connaître les vraies joies de l'enfance et de la jeunesse.Plus de 100 millions d’enfants survivent dans le dénuement et la détresseAu moins 120 millions d’enfants (de 5 à 14 ans) dans le monde sont exploités au travail. Nombreux sont ceux qui travaillent dans des emplois dangereux où ils sont exposés à des risques d’accidents gravesDes milliers d’enfants participent aux conflits armés, en sont victimes ou en subissent les conséquencesBeaucoup d’autres sont soumis aux trafics et abus sexuelsD’autres encore sont exploités dans le trafic des drogues illicitesEn Afrique subsaharienne, la population suivant le cycle d’enseignement primaire n’a que récemment atteint 71 pour cent, malgré un bond en avant considérable qui a débuté en 2000. Près de 38 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisés dans cette région

chakal
17/09/13
 

plusieurs cordes à son arc ! Décidément, le suédois Henning Mankell a plusieurs cordes à son arc ! L'auteur de polar mettant en scène le commissaire Wallander a façonné les merveilleuses « chaussures italiennes » (coup de coeur du cotonne club) et nous livre ici un magistrale leçon de vie. Où : Mozambique, qui : Nelio un garçon de dix ans et un boulanger, quoi : le garçon a dû fuir son village natal décimé par une bande armée voulant faire de lui un enfant soldat et débarque en ville, devenant alors un gamin des rues. Nelio blessé, va raconter sa vie au boulanger qui l'a recueilli, au cours de neuf nuits, tel Shéhérazade. Un très beau texte, sans pathos, malgré l'extrème gravité du propos. Un vrai coup de coeur pour moi !!! Vite, je file dévorer le reste de l'oeuvre d'Henning Mankell !

Il aura suffi de deux balles logées dans sa poitrine pour lui ôter tout souffle. Nelio n'avait pas plus de dix ans quand la mort est venue l'étreindre au creux de ses bras glacés. Il n'était alors qu'un gamin mais la vie lui avait donné assez de coups pour qu'il acquière la sagesse d'un vieillard. Son village natal incendié, la mort des siens, la solitude et une existence de vagabondage lui ont arraché ce qui lui était le plus cher : son enfance. En retour, il a appris à réfléchir, à se débrouiller et à penser par lui-même. Son Afrique est une terre où la misère est sans concession et les guerres ethniques d'une innommable barbarie. Deux balles qui vont précéder neuf jours et neuf nuits d'une lente agonie entrecoupée de moments de quiétude. Ces dernières heures, Nelio les passera sous le regard compatissant de José Antonio Maria Vaz, un boulanger. le temps que son âme rejoigne les esprits, Nelio va se raconter à cet inconnu. Peut-être pour vivre encore au-delà de son enveloppe charnelle, peut-être parce que les souvenirs sont tout ce qu'il possède désormais… Un héritage trop lourd à porter pour atteindre l'au-delà. Entre les moments douloureux des soins, les poussées de fièvre et les absences de José parti travailler, Nelio narre les évènements qui l'ont construit avec la quiétude d'un être sentant la fin proche. Son histoire est sans doute celle de milliers d'autres malmenés par les attaques d'enfants-soldats et de bandits, rendus orphelins par la cruauté et la haine. Et au fur et à mesure de ses confidences, son fragile filet de voix devient universel et charrie avec lui les plaintes d'une terre endeuillée. Henning Mankell, amoureux éperdu de l'Afrique, entraîne le lecteur dans un conte bouleversant où se mêlent le sang, les larmes et les rires d'enfants. Page après page, les personnages de ce roman dépaysant et intense, colorent jusqu'à saturation cette histoire d'un enfant qui se meurt. Et l'inacceptable imminence du décès de Nelio semble, en apparence, un peu moins douloureuse. Comedia Infantil est un livre de rencontres, de séparations, de croyances, de misère et d'amitiés portés par un personnage symbolique et marquant : Nelio, étoile filante au firmament africain. Rebelde

Rebelde
18/11/15
 

Henning Mankell partage sa vie entre la Suede et l'Afrique . De son pays d'origine , il en a tiré l'excellente série policiere des Wallander , flic à l'ancienne , désabusé , exerçant ses talents de fin limier dans une Scanie inhospitaliere au possible . De son pays d'adoption , Mankell livrera des romans beaucoup plus intimes tout en conservant cette plume magistrale toujours prompte à disséquer , analyser et spéculer sur la nature humaine . José Antonio Maria Vaz est boulanger . Il travaille pour Dona Esméralda , une femme sans age au caractere plus qu'affirmé. Son rituel , se rendre sur le toit d'un théatre , son boulot achevé , afin de communier avec cette ville sans nom , aussi étouffante et sombre que ces nuits d'été récidivantes qui l'engloutissent inlassablement . De toutes ces nuits sans heures , il en est neuf qui resteront indélébiles . Neuf nuits passées au chevet de Nélio , jeune orphelin de dix ans retrouvé le corps criblé de balles . Neuf nuits rémanentes durant lesquelles le gamin mourant confessa une vie aussi breve qu'éprouvante , se livrant et se délivrant coeur et ame à José , dorénavant dépositaire d'un testament spirituel d'une apreté et d'une tristesse ténébreuses . Mankell excelle donc dans divers domaines . Ses polars m'avaient plus que convaincu . Je découvre une nouvelle facette de ce Suédois prolifique et le moins que l'on puisse dire , c'est que j'en ressors enthousiaste en diable ! L'orphelin Africain , sujet porteur mais casse gueule . Sans tomber dans le misérabilisme , Mankell dresse le portrait d'un Nélio que la brutalité d'un pays gangréné par la drogue , couplé à une fatalité aussi fidele qu'un huissier de justice envers son débiteur , auront fait grandir et périr bien avant l'heure . Nélio a dix ans mais s'exprime déja comme un vieux sage . Son coeur d'enfant n'a que trop souffert le martyre , ses yeux d'enfant n'ont que trop pleuré la perte violente et définitive de proches , d'amis , de parents . C'est un parcours chaotique , brutal , excessif et pourtant , sans nul doute , terriblement commun dans un tel contexte , sur un continent ou la violence et la loi du plus fort regnent en maitres incontestés . Sa famille est attaquée . Décimée . Il en réchappe miraculeusement pour échouer dans cette grande ville dont il ne connait rien ni personne . Vif d'esprit , il s'acclimate rapidement et se lie d'amitié avec l'un des nombreux groupes d'orphelins pullulant dans la cité . Leur quotidien : la mendicité . Le partage est de mise au sein de cette petite troupe de laissé-pour-compte . D'un naturel honnete , droit et genereux , Nélio passera rapidement du statut de petit nouveau à celui de chef incontesté . La suite , à vous de la découvrir . Une seule certitude , à la fin de ce bouquin , sa disparition vous laissera comme un grand vide . Nélio , au-delà de l'individu , cristallise l'ensemble de ces gamins livrés à eux-memes et fait réfléchir quand à la condition et la survie d'une telle population vouée , somme toute , à etre dans l'instant plus que dans la vie pour finalement disparaitre dans l'indifférence et l'anonymat le plus complet à un age ou les projets d'avenir devraient etre de mise...La famine taraude le corps et l'ame mais bien moins que ce perpétuel besoin d'amour , que ce sempiternel questionnement identitaire . Tour à tour poete , lyrique et exalté , Mankell n'occulte en rien le tragique destin de ces jeunes sursitaires mais assene son histoire avec une franchise et une pudeur admirables . Comment ne pas éprouver d'empathie pour ce digne gavroche Africain au verbe haut , qui se sait partir et l'accepte comme étant le terminal inéluctable et logique d'une éphémere vie de misere et de souffrances . Mankell a visé juste et fort ! Nélio va me manquer...Comedia Infantil , véritable testament d'une jeunesse Africaine sacrifiée .

TurnThePage
08/11/13
 

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.60 cm
  • Poids : 0.36 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition